Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Une session de guérison pour les blessures de l’avortement et de ses traumatismes

Du 19 au 24 juillet 2009 à Notre Dame du Laus (Diocèse de Gap et Embrun), Mère de Miséricorde, œuvre reconnue par l’Eglise catholique, organise une session de guérison pour les blessures de l’avortement et de ses traumatismes :

"Aujourd’hui, de nombreuses femmes ont vécu un ou plusieurs avortement(s). Un homme, un époux peut aussi avoir subi le choix de la femme, avoir ‘laissé faire’, ou même l’avoir poussée à l’IVG … Certains en demeurent blessés et ressentent profondément le besoin d’une écoute et d’une aide spécifiques (…)

L’image de soi est souvent dévalorisée, et la conscience d ’avoir participé à la destruction d’un être humain peut s’avérer pathogène, c’est à dire causer divers troubles psychiques, ou organiques. De plus, la souffrance liée à l’avortement est porteuse d’une forte dimension spirituelle, parce qu’elle touche au sens même de l’existence. Dimension qu’il est nécessaire de prendre en compte, quel que soit le degré de foi de la personne. Aux femmes, aux hommes, aux couples qui vivent douloureusement la blessure de l’avortement, Mère de Miséricorde propose les sessions STABAT, sessions d’Accompagnement des Blessures de l’Avortement et de ses Traumatismes, au cours desquelles ils sont introduits, dans la miséricorde, à une démarche d’espérance et de vie.

Ces sessions sont organisées dans le cadre d’une communauté de prière et proposent des temps d’enseignement, des temps d’accompagnement personnel, et des temps liturgiques."

Renseignements au 05 61 53 70 27

Partager cet article

3 commentaires

  1. Tres bonne initiative!

  2. Oui, excellente initiative, en effet !
    Condamner l’avortement est une chose essentielle dans la protection de la vie, mais accueillir ceux qui sont passés par cette épreuve est nécessaire pour qu’ils puissent se reconstruire et se rapprocher à nouveau du Christ.
    L’intransigeance n’exclut pas l’accueil et le pardon, elle fait grandir en donnant de nouvelles bases saines sur lesquelles s’appuyer pour repartir.
    Prions pour que cette initiative fasse des émules !
    … Et merci Salon Beige de l’avoir diffusée !

  3. Décidément, j’aime bien votre site, merci de cette information et je vais me permettre de la diffuser également

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services