Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Une preuve de la complicité entre le gouvernement et les milices d’extrême-gauche

Une preuve de la complicité entre le gouvernement et les milices d’extrême-gauche

Le Canard enchaîné révèle que la Préfecture de police de Paris a refusé d’interpeller le multi-casseur dont on pouvait suivre les méfaits en direct samedi, alors qu’il avait été rapidement repéré par les forces de l’ordre :

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Si c’est tout ce qu’ils ont trouvé… ils portent bien leur nom “‘enchainé”.
    Il y aurait pourtant des romans à tartiner sur le sujet.

  2. on peut le constater sur les télés aux ordres chaque samedi, on voit des casseurs avec des barres de fer briser des vitrine, des distributeurs de billets etc. alors que les giletsjaunes disent qu’ils ont été fouillés trois ou quatre fois par les crs; on ne voit jamais ces casseurs arrêtés en flagrant délit, c’est plus facile de gazer des manifestants pacifiques

  3. enfin on en est témoin chaque samedi!
    les giletjaunes sont fouillés les casseurs gardent leurs barres de fer pour saccager vitrines, voitures et autre distributeurs de billets

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services