Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Une messe dénoncée par des voisins… : une curieuse cabale contre Saint-Nicolas du Chardonnet diffusée par Le Point

Une messe dénoncée par des voisins… : une curieuse cabale contre Saint-Nicolas du Chardonnet diffusée par Le Point

Selon le Point, la nuit de Pâques, vers minuit, des policiers sont intervenus à l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet où

de nombreux fidèles assistaient à une messe pascale. Un office qui se tenait clandestinement malgré l’épidémie de Covid-19 et les règles strictes de confinement prises par les autorités. […] Ils ont constaté que les portes de l’édifice religieux étaient fermées et qu’une messe était en cours. Un fidèle en sortant, leur a indiqué qu’une quarantaine de personnes se trouvait à l’intérieur. Les policiers ont pris contact avec le prêtre qui a été verbalisé pour non-respect des règles de confinement. […]

En réalité, la messe de la vigile de Pâques se déroulait à huis clos comme partout ailleurs, avec retransmission sur Youtube. Et des voisins délateurs ont appelé la police parce qu’ils ont entendu l’orgue.

Voici les captures d’écran de la messe avec l’assistance…

Curieuse cabale contre Saint-Nicolas du Chardonnet : tous les jours depuis le début du confinement, la messe est retransmise, comme dans bien des paroisses, car les fidèles, soumis comme les autres aux restrictions, ne peuvent pas accéder à l’église. Les grandes portes sont fermées à clef et les annonces indiquent bien que les cérémonies sont célébrées à huis-clos. Dans leurs sermons, les prêtres s’adressent aux “fidèles hors les murs”.

Dans les médias, c’est le déchaînement. Des photos de foules (en d’autres occasions) sont publiées pour faire croire que l’église était bondée. Il n’y avait sur place que quelques servants de messe et des chantres, bref pas plus de fidèles qu’à Saint-Pierre de Rome le matin de Pâques. Le curé de Saint-Nicolas a célébré parmi des rangs vides tandis que ceux du pape François assistaient de façon clairsemée. Mais les premiers, à défaut d’avoir brûlé Rome, doivent être voués à la vindicte. Il faut trouver des coupables qui auraient diffusé le Coronavirus. Nouveaux koulaks ou victimes de pogroms, les “intégristes” feront l’affaire.

La vérité est que pour l’heure l’abbé Petrucci, curé de la paroisse, n’a pas été verbalisé ni les quelques fidèles présents dont les identités n’ont d’ailleurs pas été relevées.

A la manoeuvre, Aziz Zemouri, chroniqueur musulman au Point, et, sur Twitter, Timothée de Rauglaudre, “journaliste” chez Têtu.

Addendum : sur BFM, le stagiaire avait du boire un peu trop…

Addendum 2 : sur CNEWS, ils ont même trouvé une nuit de samedi à lundi…

Partager cet article

56 commentaires

  1. Toujours la même haine gaucho-islamo-robespierriste…

    • Ce confinement met à jour la nature humaine blessée par le péché originel. C est Gustave Thibon qui disait qu il ne croyait pas au péché originel et qu’il le voyait. Et nous sommes tous jaloux, mesquins, orgueilleux, redresseurs de torts, … au lieu d être doux, humbles, obéissants,
      bienveillants … ces journalistes n échappent pas à la règle…comme nous. Donc ne nous en étonnons pas, rétablissons la vérité, toujours dans la charité et prions pour leur conversion … et la notre !
      Un autre ex familial : mon frère s est fait dénoncer auprès de la police car des gens l avaient vu dans son jardin, qui est au bord d un parking public, en train de tronçonner des arbres, ses enfants jouant un peu plus loin … les policiers sont intervenus pour le verbaliser…et se sont excusés en voyant qu il était chez lui. Ils lui ont dit que les gens étaient jaloux … il y a beaucoup de dénonciations en ce moment, ça prouve que les gens sont malheureux, alors redoublons de prières

  2. Dénonciateurs, petits, lâches, dangereux … à l’image des corona virus.

  3. Il va peut-être falloir penser à dénoncer les imams des mosquées qui continuent de recevoir du monde. Sûr que la police fera preuve du même zèle.

  4. Et voilà que ressortent les délateurs, on est revenu au temps de la gestapo. Saleté de journalistes gauchistes et lgbt, une clique de voyous qui se drapent dans la pureté virginale mais tout est bon pour tuer l’Eglise, la vraie. Pauvres types et que fait le fameux Barbier avec son écharpe rouge (tout un symbole) lui qui est rédacteur en chef de ce torchon? Il ne vérifie pas ses sources et ça s’appelle journaliste!!!! elle est belle la liberté de la presse pour répandre des calomnies (au fait ils savent ce que signifie calomnie ? non puisqu’ils parlent un sabir anglo-arabo-français

  5. On n’est sali que par la boue !!!!!
    La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe !!!!

    Décidément, il y aura toujours des lâches des criminels des sa……. pour envoyer au goulag de braves gens. L’histoire continue ! les mêmes qui ont envoyé des français innocents sur délation en Allemagne nazie. Ce sont les mêmes qui nous traitent de fascistes ! il y a de quoi rire si ce n’était pas aussi triste lamentable ….
    Ils se croient quoi ? peuvent-ils bien dormir le soir ? se regarder dans un miroir ? OUI car ils n’ont pas de conscience, ni de cerveau ! c’est de la mélasse !

  6. Cette fausse information était également présente sur le site de “BFM-WC”. Sans doute a t-elle été reprise sans vérification par d’autres, avides de pouvoir se payer des cathos, qui plus est tradis. A quand l’application de la loi pour diffusion de fausses informations, discrimination et racisme ? Ces médias me débectent, ils ne sont là que pour dresser les Français les uns contre les autres.
    En tous cas, sauf erreur de ma part, c’est bien la première fois dans l’histoire du monde que des lieux de culte sont fermés pendant une pandémie, au moment où la prière, les rogations, les ostentations et les processions seraient particulièrement requises. C’est dire à quel point nous sommes dans de sales draps, en tous cas en France.

    • Un lien twiter avec des photos des fidèles

      Vous critiquez la forme de l'article quand c'est le fond qui importe.Oui la messe n'a rien de clandestin (forme). Oui des fidèles étaient bien présents (fond).Seul le prêtre a été verbalisé. Dans l'absolu, ce sont les fidèles présents qui auraient dû être verbalisés. pic.twitter.com/gPH0UtjBEZ— Magik (@maracas750) April 13, 2020

      • Sauf que quelque chose vous a complètement échappé.
        Le personnel nécessaire à la célébration comprend non seulement le service liturgique (reconnaissable aux habits de choeur) mais la chorale.
        Quiconque connaît Saint-Nicolas du Chardonnet sait que la chorale se tient précisément dans une chapelle latérale à hauteur de l’endroit où passe la procession, sur votre capture d’image.
        Donc votre remarque est tout sauf pertinente.
        L’intervention policière en question relève de l’abus de pouvoir pur et simple. Normalement, les journalistes qui se réclament ordinairement de la défense des libertés publiques devraient s’interroger là-dessus…
        La rédaction du Point, suivie servilement par la plupart des autres rédactions, a accouché d’une fausse nouvelle.
        Désinformation et malveillance caractérisée : tel est le bilan.

  7. Le reportage sur St Nicolas du Chardonnet est donc un faux grossier plein de malveillance.
    Ecrivez au Point sur sa page web https://www.lepoint.fr/html/contact/#valid-message
    Le Point doit présenter des excuses !!!
    A cette heure 10h17, l’article est toujours sur la page du Point et donne lieux à des commentaires malveillant contre St Nicolas du Chardonnet.

    • Il y avait bien des fidèles présents , visible notamment à 1h38 et les 15 secondes suivantes de la vidéo; lors de la procession. On voit de fidèles à d’autre moments, Je demande au salon Beige de publier les arrêts sur image; pour ne pas induire en erreur les lecteurs de cet article.

  8. Peut être pas de fidèle présent……
    Certes il est plus facile de verbaliser dans une église que dans les quartiers séparatistes du 93……mais en étant plus de 20 personnes ils ont enfreint la loi et prit
    1°/ le risque d’être verbaliser.
    2°/ le risque de se contaminer, puis de contaminer à l’extérieur. Avec ce type de comportement on en finirait plus…

    Le fait de suivre et de participer à une messe, jusqu’à nouvel ordre, n’immunise pas du virus!

  9. Je croyais qu’il y avait une loi sur les fake-news…

  10. Cet article vise à provoquer la haine contre une communauté (propagation du virus) en raison de son appartenance religieuse.

  11. Le plus simple est d’attaquer ces journalistes pour diffamation ! Il existe de bons avocats sur lesquels les abbés peuvent s’appuyer sans souci !!

  12. sur les captures d’écran, je m’aperçois que les personnes en soutane, ne font pas les distances de sécurité, donc ils auraient dû être verbalisés, mais comme d’habitude mon post ne va pas être mis à la lecture, merci les cathos pou que les personnes puissent s’exprimer lorsque je ne pense comme vous

    • Les personnes en soutane sont en confinement ensemble et donc comme n’importe quelle famille, les distances de sécurité n’ont pas lieu d’être… On dirait que vous vivez seule… Vous semblez bien malheureuse.

      • Vu le nombre (19) et l’âge de certains, je doute qu’ils vivent ensemble. On voit le prêtre et ses ministres sacrés, mais aussi une ribambelle de grands enfants de choeur. Même à une messe solennelle je doute qu’il faille obligatoirement être si nombreux. Je n’ai pas envie de lyncher St Nicolas du Chardonnet, mais ils auraient pu faire un effort pour mieux appliquer les règles sanitaires.

        • Ce que j’admire dans cette affaire, c’est la soumission d’un certain nombre de catholiques.
          Vous devriez regarder la messe célébrée par l’archevêque avant de vous joindre aux anticléricaux.

          • Je viens de regarder, j’admets qu’ils sont un peu nombreux aussi. Mais je ne vais pas faire semblant de croire qu’ils vivent tous dans le même presbytère, servants et choristes compris.

          • Je vais me faire encore censurer mais tant pis (une partie de mes commentaires à cet article n’ont pas plu visiblement)
            Ce que j’admire c’est votre zèle à défendre St Nicolas du Chardonnet, quitte à tomber dans l’excès inverse des autres médias, en faisant semblant de confondre un adolescent avec un prêtre de la FSSPX et de faire croire que ces 19 personnes vivent ensemble. Les quelques dames voilée présentes sur le côté ce sont les bonnes du curé sans doute ?! Répondre aux “fakes news” par des “fakes news” dans l’autre sens ne me semble pas être la bonne solution. Regardons la vérité en face, non il n’y a pas la foule dans l’église, oui les participants sont un peu trop nombreux.
            C’est normal de censurer les propos cathophobes, mais si vous ne publiez que les commentaires qui répètent plus ou moins la même chose que l’article ça sert à quoi ?

          • Il faut arrêter cette hystérie :
            – cette messe n’est pas clandestine
            – l’église est suffisamment grande pour, avec quelques fidèles, une chorale et un service de messe, présenter moins de risque que d’aller faire ses courses.
            Non il n’y avait pas foule à St Nicolas. Et je ne vois pas ce que la présence de quelques fidèles dans cette église peut avoir de répréhensible.

    • Le non-respect des distances de sécurité n’est pas sanctionné. De plus, ces prêtres vivent ensemble. Donc, il n’y a aucun sens à imposer ces règles pour eux (comme dans une famille).

    • Gageons que les personnes qui continuent à travailler, notamment dans les salles de rédaction, observent toujours rigoureusement les fameuses distances de sécurité. Et pareillement sur tous les lieux de travail…

  13. Contexte : paroissien de fsspx depuis toujours, je suis toutes leurs messes en direct de St Nic.
    C est vrai que je trouve totalement excessif et cathophope l article du Point. Mais je trouve que votre article part dans l’excès inverse. On dirait que vous essayez de dire qu il n y avait presque personne à cette messe. Les captures d’écran ne sont pas un argument car ils demandaient aux paroissiens de ne pas être en vue de la caméra (cf la messe de minuit). Et on sait qu il y avait du monde vu le temps de la communion qui me stupéfait à chaque fois !!
    Alors oui, il y avait du monde, oui ils désobéissent aux règles, mais aussi oui, ils le font car c’est un besoin (presqu’une une nécessité) pour tout catholique d’assister aux offices !!
    Soyons juste et précis ! 😇
    Merci beaucoup pour votre travail remarquable que nous lisons quotidiennement !

  14. Même nullité dans l’article du Figaro sur le sujet, reprenant la dépêche de l’AFP : mauvaise foi, fausses nouvelles, haine des cathos…

  15. l’adresse de la komandantur svp !
    ils vont bientot tondre les curés .
    que les catholiques se souviennent de tout ça avant d’aller voter

    • Les allemands que je combattais avec mes armes d’adolescent ne tondaient personne. Mais pendant l’épuration on a vu apparaître les horribles images de femmes tondues par……..les communistes le plus souvent!

  16. https://www.youtube.com/watch?v=TgXKGAwLLpw
    Les commentaires de cette vidéo sur cette Vigile Pascale sont honteux merci à vous de la signaler et de mettre un pouce vers le bas pour qu’elle soit retirée de youtube!

  17. Le curé de Saint-Nicolas devrait à son tour porter plainte, contre ces deux “glands pourris”, pour délation diffamante. Ah, problème : d’un côté l’un braillerait à “l’islamophobie” et l’autre pleurnicherait évoquant “l’homophobie”. Et bien moi j’en appelle au boycott du Point (que je croyais bien plus fiable et sérieux).

  18. Le journaliste de “Têtu” porte le même nom qu’un commandant de l’Armée de l’Air qui officiait à Carpiquet en 1962. Cet homme là n’avait rien d’une folle. Il a probablement rejoint à ce jour un monde meilleur. Sic transit … Le 5ème arrondissement de Paris est probablement le quartier le plus bobo de la capitale. A chaque procession on se fait insulter copieusement par ces pauvres gens à leur balcon. Quant à la musique, même l’orgue plein pot, il faut avoir l’oreille collée à la porte pour l’entendre. Saint Nicolas est une cible habituelle des gauchistes. Un groupe d’africains sans papiers dirigé par un conseiller municipal vert à katogan l’avait occupée du temps de l’abbé Beauvais. Alors “Le Point”, revue bourgeoise modérée et conventionnelle, genre humaniste, pas bouffeurs de curés en principe, quelle mouche les aura donc piqués? Je leur suggère de se débarrasser rapidement du sieur Aziz.

  19. Un article sur RT également, qui mentionne youtube avec le lien mais qui s’indigne que des fidèles aient été présents. Avec comme source l’AFP.

    • Merci à Philippe Fabre – que je salue – de nous avoir donné les coordonnée internet pour intervenir auprès du Point. Il est absolument indispensable que chacun de nous fasse cette démarche. L’Eglise du Silence n’est pas très loin (Encore un peu de temps, monsieur le bourreau) !

  20. Il y avait bien des fidèles présents, que l’on voit sur la vidéo, notamment à 1h38 00jusqu’à 1h38et15 seondes lors de la procession . des fidèles apparaissent aussi autour de la minute 23; à23 minutes 14 on voit les gens qui se relèvent , m^me si l’image est floue ;à 22 minutes 46 ; 2 personnes à 1h 53. L’assistance est peu nombreuse mais elle existe!! Ne pas le dire clairement ds l’article , c’est induire des lecteurs du salon beige en erreur; Ceux ci pourraient défendre de bonne foi la FSSPX… et être surpris de voirdes adversaires citer les extraits de la vidéo que j’ai cité.

    Vous critiquez la forme de l'article quand c'est le fond qui importe.Oui la messe n'a rien de clandestin (forme). Oui des fidèles étaient bien présents (fond).Seul le prêtre a été verbalisé. Dans l'absolu, ce sont les fidèles présents qui auraient dû être verbalisés. pic.twitter.com/gPH0UtjBEZ— Magik (@maracas750) April 13, 2020

    • Je n’ai pas réussi a intégrer correctement le lien vers les photos ds le tweet, désolé. En cliquant sur le lien, on voit les fidèles , captures d’écran montrées par un internaute ds un tweet

    • Et alors. Il y a des fidèles. Et alors? On se fiche pas mal de la grippette au taux de mortalité surévalué. On organise notre propre distanciation sociale et surtout nous avons foi en Dieu et très peu en la médecine.

      • Bien d’accord avec vous. Raz le bol de cette dictature par la peur qui s’est installée en France. Arrêtons de trembler devant ce virus moins meurtrier que les précédents et bizarrement providentiel pour interdire les messes et évoquer de curieuses dispositions comme rallonger les délais de l’avortement, libérer les terroristes, régulariser les sans-papiers, tracker les Français et d’autres bizarreries à venir.
        Gardons les yeux bien ouverts et arrêtons de trembler. Cette messe était mille fois moins dangereuse que n’importe quel supermarché.

    • Heu… combien de fois allez vous poster le même message ? Vous croyez avoir fait une grande découverte. Vous ne faites qu’accréditer une fausse nouvelle par une nouvelle fausse nouvelle.

  21. Un simple visionnage de la Video montre le prêtre partir communier les fidèles, des plans de coupe sont montrés pendant à peu près 5 minutes puis la video reprend par les ablutions. On peut donc en conclure que quelques dizaines de fidèles ont communié. Après cela on peut légitimement être contre l’interdiction de laisser les fidèles assister à la messe mais c’est un autre débat.

    • Cinq minutes ? Avez-vous la moindre idée du temps que peut prendre la communion des fidèles à Saint-Nicolas, quand la messe est ouverte au public ?
      L’hypothèse la plus vraisemblable est que ce sont les choristes qui ont communié à ce moment-là.
      Il ne faut pas seulement regarder les images. Il faut aussi mettre le son et ouvrir ses oreilles.

  22. Le nunez a recommandé à la police de ne pas emmerder les “jeunes” des quartiers dits sensibles. Il est vrai qu’il s pourraient mettre le feu aux voitures et cracher sur les pandores. Par contre, il est normal, pour les voisins de dénoncer, pour les flics de sanctionner, pour la presse de livrer à la vindicte publique, quelques fidèles qui ont voulu assister à la messe pascale et qui probablement respectent chaque jour les consignes de confinement.
    Merci tous les zélés. Un jour, vous aurez peut-être besoin d’un prêtre avant le grand départ…

  23. Le site de C News parle de la nuit de samedi à lundi !

    C’est du grand n’importe quoi.

  24. Mais que croyez-vous ? la manipulation des hautes zotorités des merdias et de toute cette clique qui veut que la france ne possède plus rien regardons bien ce qui se passe : non rien ne sera changé après tout sera pareil sinon pire dans la mesure où l’on peut s’apercevoir qu’il y aura toujours des lâches, des cireurs de pompes, des abrutis et des cerveaux vides, qui gobent tout sans réfléchir pour peu que cela vienne de la plus zaute otorité !
    Les prélats hélas ne sont pas à la hauteur ! plutôt que de s’élever contre ce genre d’emprisonnement, où il est interdit de sortir de chez soi sans un “oss weiss” que les nazis habitant sur notre sol il y a quelques années s’étaient fait un malin plaisir de nous imposer (normal c’était l’occupant) nous, nous occupons dans notre droit notre sol et nous sommes délibérément enfermés ! je me gausse !!!!!! Le pourri de voisin qui dénonce, cela fait mieux que de dire délation le lèche babouche cette rance m’écoeure ! beurk !!!!!
    Arrêtez vous quelques instants et arrêtez également d’ergoter sur le nombre de personnes qui sont présentes si c’était une messe conciliaire cela n’aurait pas fait autant de tapage…. mais ben voyons les tradis …. bon je me tais, parce que je sens que la boufaïsse apparaît.
    Mais quand un ordre n’est pas bon nous sommes OBLIGES de ne pas le suivre ! un point c’est tout et si j’habitais à côté je serais allée à la Messe car cela est une NECESSITE pour un vrai chrétien.
    Que tout ceci soit vrai ou faux nous savons que depuis 2000 ans nous sommes visés ! Notre Seigneur a été trahi par l’un des sien ! donc…. et combien de martyrs ont subi le dit martyr parce qu’ils avaient été dénoncés par l’un de leur famille.

  25. Combien pariez-vous que ces lèches babouches ramperont devant les imams et leurs gueulantes, tout comme les occupations de nos rues?? Et si ces fumiers sont “dénoncés”, la SS débarquera non pas chez les barbus, mais chez les vilains “racistes”, ainsi fonctionne la dictatuerie islamiste……

  26. @ c3d29 : où voulez-vous en venir? J’ai vu moi aussi à un moment (était-ce à 43e, 57e, 63e, 77e minute, je n’en sais foutre rien?) trois personnages habillés en voyants de Fatima et à qui un clerc faisait signe de déguerpir. Vu le nombre de servants de messe, de musiciens, et de choristes, qui avaient enfilé un surplis, on comprend que la communion ait demandé un certain temps. La question n’est pas là. Deux pseudo-journalistes, dont un travaillant pour un hebdomadaire à (fausse?) réputation de sérieux, font un répugnant travail de délation. Leur défécation est reprise par tout ce qui compte pour la désinformation officielle généralisée dans notre malheureux pays. Car enfin, il n’y a pas eu que la veillée pascale. You tube a montré toute la semaine sainte. Pour ma part, pékin de messes à Marseille, j’ai suivi le jeudi saint, le chemin de croix du vendredi saint, l’office du vendredi saint, la veillée pascale, la grand-messe du dimanche de la Résurrection, à Saint-Nicolas via you tube sur mon personnal computer et je les en remercie. Pour ce qui est de la communion au corps du Christ il faudra attendre un peu.

    • Même parcours que vous avec en prime un courageux prêtre (eh oui, il en reste mais je ne dirai pas de quelle communauté pour ne pas inspirer “l’ami qui nous veut du bien”) qui a su braver la maréchaussée, est venu confesser toute la famille et nous donner la communion. Nous voilà revenus aux temps des catacombes.

  27. De plus en plus, l’Église catholique revient au temps des catacombes. Victime de l’acharnement franc-maçon et laïcard associé à la volonté de conquête de l’islam encouragé par JUPITER et ses séides, elle peut être accusée de tous les maux, voir ses édifices dégradés, profanés et incendiés sans la moindre réaction des autorités et, “en même temps”, voir ses ministres, ses clercs et ses fidèles harcelés par les autorités quand les “règles de confinement ne sont pas une priorité dans les enclaves musulmanes”.
    Mais “les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle” et les promesses du Christ ressuscité ne peuvent être remises en question.

  28. Nous aussi en Vendée nous avons fait un messe clandestine, en forêt, comme e 1793… Ce n’est pas un Etat maçonnique qui aura raison de la Sainte messe de Pâques… Et nous ne sommes pas FSPX, même si nous avons le plus grand respects pour eux.

    Le confinement est-il une solution ? Ben, les 3 pays ayant utilisé le plus cette modalité, l’Italie,la France et l’Espagne, sont les 3 pays où il y a le plus de cas et les taux les plus élevés de morts, soit 12% en France. Contre 1% en Allemagne, et 0,5% en Corée, 2 pays qui n’ont pas totalement confiné…. Cherchez l’erreur… 🙂

  29. D’un abbé de la Fraternité :
    “Tout va bien à St Nicolas. Un commissaire de Police a voulu faire du zèle à la fin de la cérémonie de Pâques. Mais nous lui avons sorti tous les décrets nous autorisant à célébrer l’office. Il ne les connaissait pas. Nous n avons pas été verbalisés. La messe n’était pas clandestine car annoncée sur internet retransmise en direct avec orgue et sonnerie des cloches. Le commissaire a été vexé et il a raconté sa mésaventure à la presse d où les grands titres. Donc un pétard mouillé.”

  30. Les premiers chrétiens faisaient aussi des messes clandestines et au péril de leur vie !
    Avec ce que Jupiter nous promet, pas de messe avant des mois, même si tout le monde est invité à reprendre le travail avec la promiscuité dans les transports… alors les messes clandestines risquent de fleurir !
    Haut les cœurs donc avec la protection de Notre Dame.

  31. Organiser une veillée pascale retransmise sur Internet, n’est pas une chose simple, surtout la veillée avec le feu nouveau à l’intérieur de l’église, la bénédiction et le transport de l’eau au baptistère.
    Il y avait en plus des prêtres et des clercs, la chorale avec l’organiste, les techniciens vidéo pour la retransmission, les responsable de la sécurité, …
    On doit bien arriver à une trentaine de personnes qui ne sont pas toutes dans dans les processions avec soutanes et surplis, d’où la présence de quelques “civils”, visibles sur les vidéos.
    Celles-ci donnent l’impression que les clercs sont serrés les uns contre les autres, mais dans la réalité il y a plus d’espace entre eux que dans la plupart des queues de supermarchés, pourtant ouverts !
    Toujours la désinformation !

  32. Fidèle de la tradition mon avis : Quel amateurisme !!!

    1) Oui dans l’église il y avait des fidèles, on le voit même avec le flouttage, fait exprès (oui à ce niveau là c’est vraiment fait exprès). Mais hormis cela on aurait pu le deviner autrement. Parmi les servants d’autel, il y avait un jeune garçon. J’imagine qu’il n’est pas venu tout seul et qu’il ne serait pas reparti tout seul à minuit.

    2) les articles de presse parlent de messe « clandestine ». Mais comment peut-on être aussi incompétent et tellement médiocre ? Voir toutes les messes retransmises sur YouTube etc. A ce niveau là soit c’est encore pour cracher sur la religion chrétienne soit c’est de l’incompétence. J’ai ma petite idée dessus.

    3) a mon humble avis, le curé a tenté le diable en faisant ce qu’il a fait. Déjà la vidéo est parlante mais aussi il aurait du se douter que le voisinage, tellement gauchiste et haineux envers cette église, qu’ils auraient appelé les policiers.

    5) je trouve que le curé devrait faire une vidéo explicative de ce qui s’est passé pour se défendre pour ne pas rester silencieux contre la haine. J’attends dans cette vidéo des excuses pour nous fidèles, qui n’ont pas pu aller assister à la messe par obéissance à ce gouvernement alors qu’il a accepté « quelques personnes « 
    Le curé

  33. M l’abbé Petrucci, curé de Saint Nicolas, a rendu un service éminent à tous les catholiques traditionnels de France et même d’ailleurs en cette période de confinement. You tube aurait pu opérer ailleurs mais objectivement c’est le meilleur endroit possible, malgré les bobos délateurs environnants. Un intervenant souligne la nécessité sur place de techniciens variés pour faire marcher l’émission. Ils ont le droit de communier eux aussi. Que tout cela ne plaise pas à Têtu n’a aucune importance. Qu’un média a réputation de sérieux comme “Le Point” ait servi de caisse de résonance nationale à ce fake news est plus préjudiciable, même si nous avons l’habitude. Je leur conseille de faire amende honorable.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services