Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Une mentalité de carpette au sein des institutions européennes

Maxime Tandonnet dénonce un certain état d'esprit règnant au sein des institutions européennes :

"Plus grave: l'Europe est dominée par un certain état d'esprit, une idéologie qui imprègne tout à la fois sa classe politique, le cercle des hauts fonctionnaires nationaux et bruxellois, plus largement le monde médiatique et les élites intellectuelles. Ce mode de pensée repose sur une foi quasi religieuse dans le «processus communautaire» (l'intégration par le droit), la disparition des frontières, le libre échange, la liberté de circulation et un certain mépris du ressenti populaire qui se traduit dans la formule si galvaudée de «populisme». Cette vision de nature déterministe revient à nier la politique, la possibilité de faire des choix, de gouverner à l'échelle de l'Europe sur les enjeux de nature européenne. En outre, les acteurs nationaux de la politique européenne , politiques ou hauts fonctionnaires, sont obnubilés par la volonté de na pas faire de vague, d'éviter de se trouver en opposition avec la ligne dominante, de s'exposer au «qu'en dira-t-on» communautaire. «Nous risquons d'être isolés» est la phrase clé de toute négociation. A tout cela s'ajoute l'image honteuse d'un parlement européen qui devrait être destiné à exprimer la voix des peuples et se trouve confiné pour l'essentiel, de part son mode de désignation au scrutin de liste, dans un rôle de sinécure pour notables politiques."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Les moutons de Panurge de l’Enfer…
    On dit qu’il est pavé de bonnes intentions…
    Je connais tes œuvres : tu n’es ni froid ni chaud :
    plût à Dieu que tu fusses froid ou chaud !
    Mais parce que tu es tiède, et ni froid ni chaud,
    je te vomirai de ma bouche. (St jean III-15)

  2. Une nation normale devrait être comme une grande famille. D’hérédité, de traditions, de croyance. Le Roi devrait en être le père et l’Eglise, la mère. Soudée par un même esprit, cellule sociale homogène se préservant soigneusement, elle serait alors prête à affronter et à vaincre tous les dangers, à résister aux assauts de l’extérieur, aux perversités venues d’ailleurs. Unis dans un même esprit, aimant leur Pays, ses citoyens se sentiraient solidaires les uns des autres, comme les membres d’une même famille. Il n’y aurait pas une vingtaine de partis politiques, comme stupidement aujourd’hui en France. La loi de l’Amour, de Dieu, de son pays, des siens en ferait un pays de rêve. Tout cela est à notre portée mais il faudrait le vouloir. “Le destin des nations se forgeant dans l’adversité”, il est à craindre qu’il ne faille d’abord que les Français aient froid, qu’ils aient faim, qu’ils aient peur, pour réagir et, peut-être, survivre.

  3. A titre d’exemple et à la suite de votre article “25% de candidats prêts à défendre la famille”..Une personne… en numéro 2 sur une liste d’Ille de France…catholique pratiquante,mère de famille, ne s’engage pas pour la défense de la famille…pire… se pose des questions..
    Hélas ..elle est le reflet de cet état d’esprit qui se généralise et nous conduit vers une situation qui risque d’être irréversible.

  4. “l’image honteuse d’un parlement européen qui devrait être destiné à exprimer la voix des peuples et se trouve confiné pour l’essentiel, de part son mode de désignation au scrutin de liste, dans un rôle de sinécure pour notables politiques.” : à l’image du parlement français.

  5. “Populisme”. Que ce mot est joli !
    Comme il est écrit dans cet article, il s’agit du “ressenti populaire” donc souvent, de la vérité.
    Ceux qui l’utilisent le sauront bientôt, ce mot n’est pas une injure mais un compliment.

  6. @meltoisan
    VOX POPULI VOX DEI !!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services