Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Une majorité de la population est d’accord avec la vision traditionnelle du mariage

Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, est interrogé sur Nouvelles de France. Extraits :

Rey"Je pense la refonte structurelle du mariage conduit à une
sorte de mutation anthropologique. Le mariage est essentiellement fondé
sur l’altérité et aujourd’hui on cherche à remettre en cause ce qui fait
l’essence de cette institution. Plus grave encore, on pratique une
discrimination à l’égard de l’enfant qui n’a pas plus le droit d’avoir
un père et une mère.
[…] [C]ette loi ouvre
la boîte de pandore. Jusqu’où va-t-on aller ? On remet en cause l’ordre
naturel des choses dans une volonté prométhéenne de reconstruire
l’humanité.

Le mariage homosexuel crée les conditions d’une violence parce qu’il
permet aux gens de faire tout ce qu’ils veulent.
Nous sommes limités
dans nos corps et c’est à l’intérieur des ces limites que nous devons
nous accomplir.

Que pensez-vous des propos de Nicolas Gougain, porte-parole de l’association Inter-LGBT (lesbienne, gay, bi et trans), qui a déclaré : « Mgr Barbarin s’obstine à ignorer que nous sommes dans un État laïque et pratique toute une série d’amalgames nauséabonds » et qu’« il n’est pas de bon ton que les autorités religieuses s’immiscent dans un débat politique ».

Nous sommes quand même dans un Etat démocratique. Nous avons droit à
la liberté d’expression
. Cela reviendrait à se conduire comme dans une
dictature ou dans un Etat totalitaire d’empêcher les gens de s’exprimer
sur ce sujet. On peut d’ailleurs ne pas être croyant et défendre les mêmes
positions que l’Eglise sur ce sujet. De plus, je suis persuadé qu’une
majorité de la population est d’accord avec la vision traditionnelle du
mariage.

Quand bien même certains sondages disent le contraire?

Les sondages sont une chose mais je pense malgré tout que la majeure
partie de la population ne veut pas du mariage homosexuel
. Le rôle des
gouvernants devrait être de ne pas vouloir se fier aux sondages mais
davantage de rechercher ce qui fait le bonheur de l’homme.

A votre avis, pourquoi les réactions sont-elles si véhémentes à l’endroit du Cardinal Barbarin?

Nous sommes dans un totalitarisme de la pensée. Dès que quelqu’un
prend une position sur ce sujet, on le qualifie « d’ultra-conservateur »
ou d’autre chose. Le problème ne devrait pas être de qualifier l’autre
mais de s’opposer avec des arguments rationnels. Je regrette qu’à ce
sujet, le débat public n’ait même pas pu avoir lieu comme cela avait été
le cas à l’occasion des états généraux de la bioéthique.

Souhaitez-vous l’organisation d’un référendum sur la question du « mariage » homosexuel?

Absolument! Un référendum doit être organisé afin de permettre un
véritable débat et que le gouvernement ne soit pas à la remorque des
lobbies.
[…]"

Partager cet article

5 commentaires

  1. Cette démolition de l’institution clef de la société conduira à “normaliser” c’est à dire à imposer à la plus grande part du corps social les pires dérives que les esprits possédés et les affections déréglées permettent.
    On va aussi s’unir avec un cadavre en souvenir d’un être cher, on va aussi s’unir officiellement aux bêtes. Bientôt.
    Quelle horreur!
    Merci Monseigneur de prévenir les tièdes encore trop nombreux.

  2. “Dès que quelqu’un prend une position sur ce sujet, on le qualifie « d’ultra-conservateur » ou d’autre chose. Le problème ne devrait pas être de qualifier l’autre mais de s’opposer avec des arguments rationnels”
    le but dans un ” debat ” maintenant n’est plus d’exposer ses argument de maniere a convaicre ses auditeur et son opposant mais bien de discrediter son opposant afin que ce qu’il dit ne soit pas pris en compte !

  3. Un referendum ?
    J avais appris et je pensais vrai que certains sujets aussi fondamentaux ne devaient être soumis au vote…
    Est-ce une arme pour montrer le “viol démocratique” comme a dit qqn ?
    J ai plutôt envie de maintenir que la démocratie ne peut pas toucher à tout, avec Jean Paul II je crois.

  4. En tous cas, je n’ai pas encore vu de pétitions de ces lobbies pro-dénaturation du mariage pour réclamer le changement de législation.
    La raison ? Ces lobbies savent très bien qu’ils ne réuniraient qu’une frange extrêmement minoritaire et infime de la population.
    C’est pourquoi ces lobbies préfèrent agir par le biais médiatique qui sait acquis à sa cause (et ce n’est pas un hasard….).

  5. Il faudrait, me semble t-il, rappeler que le diable existe, et que c’est lui le “moteur” de cette horrible perversion que constitue la loi en projet.
    Elle peut demeurer “en projet” si, d’ores et déjà, l’Eglise de France se mobilise à travers des déclarations véhémentes qui peuvent mobiliser les fidèles, ainsi que nombre de ceux qui sont extérieurs à l’Eglise !
    Pour cela: prions !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services