Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Italie

Une jeune fille agressée car elle portait un crucifix

En Italie, une fille de 12 ans a été agressée par un Africain car elle portait un crucifix.

Partager cet article

22 commentaires

  1. et comme ils continuent d’arriver en masse sans que les peuples ne se révoltent…

  2. En Italie ??!! Mais que signifie ce délire ??!! Il faudrait que les parents de cette jeune fille fichent une râclée à cet individu. A moins que, comme en France, il y ait du mrap, sos-racisme, ou autre ldh… sans oublier la dite “libre pensée”. Allez les italiens montrez que vous en avez plus que les français… En tout cas moi, cela fait plusieurs mois que je me promène avec le “Noun”, et je n’ai pas encore rencontré d’hostilité. Et mon véhicule pareil… Je vous assure que j’habite un quartier populaire… “N’ayez pas peur…”

  3. Combien de “pauvres” africains échouant sur les côtes italiennes chaque jour ??
    Autant d’agressions en perspective???

  4. Vous ne comprenez rien au S.B. Si elle a blessé un un muzz fusse-t-il africain, il est normal qu’il s’énerve.

  5. Commencent sérieusement à nous faire “caguer ” ces étrangers ! Va enfin falloir , que nous les pères de familles défendons enfants nos enfants contre ces racailles, ces sauvages ! Quelque soit les lois maçonniques qui permettent ces invasions et Taubira qui remet ça ! Va falloir se bouger….

  6. Et que vont faire les parents ? Laisser faire et ne pas protéger leur fille ? Commencent à nous faire ” caguer” ces muzzs !

  7. Le problème, le jeune africain n’a même pas été sanctionné par la police ! Alors qu’en France, un jeune qui ne participait pas à la minute de silence de Charlie Hebdo était envoyé par son prof aux gendarmes!

  8. L’immigration est donc autant une chance pour l’Italie que pour la France.

  9. Traduction (au pied levé, je ne suis pas pro) d’une partie de l’article en lien (original anglais):
    Un élève d’origine africaine a attaqué une jeune fille de 12 ans dans une école de l’Italie centrale parce qu’elle portait un crucifix en pendentif, a rapporté la police vendredi dernier. Jeudi, le garçon a donné à la jeune fille un violent coup de poing dans le dos à l’entrée d’un collège de la ville de Terni. La mère de la jeune fille a attrapé le garçon. Celui-ci a indiqué aux policiers qu’il avait attaqué la jeune fille parce qu’elle portait un crucifix (source policière). Le garçon fréquentait cet établissement scolaire depuis trois semaines; les quatre derniers jours, il avait rudoyé le jeune fille, l’insultant et s’en prenant à elle de diverses manières toujours sous prétexte qu’elle portait un crucifix.

  10. Merci à nos gouvernants qui veulent les accueillir tous, sauf qu’eux ont des gardes du corps et des domiciles bien à l’abri des hordes.

  11. Lien inutilisable. l’article apparaît dans cette saleté d’anglais (interdit par ma religion :-),qui me donne des crises d’urticaire. je laisse ce “langage” (on n’oserait décemment qualifier l’anglais de langue) à Najat, qui ne sait ni le latin ni l’allemand. impossible de le retrouver en italien…
    si les étrangers (demandeurs d’asile?) se mettent mettent à agresser les chrétiens sur qui ils comptent pour les aider dans les pays où il arrivent, ça va mal…

  12. pour ceux qui savent l’italien, ou, qui, comme moi, savent assez de latin pour lire l’italien:
    http://www.gazzettadelsud.it/news//142135/Aggredita-per-crocifisso–Stupore-scuola.html
    le brave jeune garçon est depuis si peu de temps en Italie, qu’il ne sait qu’un mot: “ciao”. Il est scolarisé dans la même école que sa victime depuis le 27 avril. il n’aura pas été long à se mettre à l’action ! brrr!

  13. “je laisse ce “langage” (on n’oserait décemment qualifier l’anglais de langue)”
    Là je pense que vous exagérez… Racine utilise dans ses tragédies un vocabulaire de 3000 mots. Shakespeare, dans les siennes, 30.000 !!!

  14. Ce qu’il ressort de cette affaire tout comme celle, toujours en Italie la même semaine, de la procession catholique insultée, c’est que les jeunes musulmans mettent en application ce qu’ils ont entendu à la mosquée et en famille, visiblement à cet âge ils n’ont pas encore intégré les subtilités de la taqya.

  15. Ce type de comportement est aussi fréquent que fréquemment occulté : il fait trop d’ombre aux mythologies de l’égalité des races, de la valeur identique des hommes, de la richesse apportée par l’immigration africaine, de l’assimilation, de l’interchangeabilité religieuse et culturelle, du déterminisme exclusivement culturel, etc.
    Remigration intégrale !

  16. Rien d’étonnant à ce type de conduite… Les musulmans ont été importés en masse pour niquer les chrétiens, électoralement et par tout autre moyen. Ce n’est pas à eux qu’il faut en vouloir, mais aux dirigeants européens et aux “frères”.

  17. @C.C,
    chacun a ses goûts et ses difficultés pour les langues, mais à mon avis, ce n’est pas la langue anglaise que vous n’aimez pas, ce sont les Américains et leur hégémonie que vous ne supportez pas.

  18. Sans stage d’insertion > intégration > assimilation pour les “nouveaux arrivants” avant de rejoindre les structures sociales que nos aïeux ont patiemment construites, de générations en générations, pour nous transmettre une civilisation, un patrimoine aussi vital que précieux, nous laissons les sauvages, les barbares, détruire un monde qu’il ne comprennent pas, tellement il est éloigné de leurs frustes référentiels.
    Ceux qui travaillent avec l’Afrique et le Moyen-Orient peuvent constater, hélas, l’incapacité des populations, même les plus éduquées et cultivées, à assimiler les modes de vies de l’Occident. Ce n’est d’ailleurs probablement pas pertinent.
    Alors n’attendons pas d’un migrant fraîchement débarqué qu’il se comporte autrement chez nous que dans son bidonville.

  19. Ma fille de 13 ans s’est fait traiter de sal… qui va à l’église avec les gestes et la haine qui vont avec. Ca s’est passé sur le parvis de la cathédrale de Chartres. Une bande d’individus d’origine nord africaine. Que ce serait il passé si elle avait été seule ? Ils sont partout…

  20. à quand le vice versa ?

  21. @ stendek
    La solution définitive n’est pas un vice versa -qui suppose la continuation de leur présence sur le territoire.
    La solution est leur complète remigration hors tout territoire où ils ont mis les pieds par migration/invasion.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]