Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Une intention de prière en ce temps de retraite forcée

Une intention de prière en ce temps de retraite forcée

Le séminaire de la Fraternité St Pierre à Wigratzbad vient de publier cette information:

Comme prévu, le virus a fait son oeuvre au séminaire, et désormais la plupart des prêtres et la moitié des séminaristes sont malades. Mais tout abandonnés à la Providence de Dieu.
Avec le secours puissant de la foi, de l’espérance et de la charité, nous ne nous laissons pas abattre. Dans quelques jours, les premiers guéris pourront prendre le relais des nouveaux malades, pour maintenir la vie spirituelle et matérielle de la maison.
Au temps de l’épreuve si inattendue, chacun mesure la grâce qui nous est faite de vivre ces temps difficiles en vrais chrétiens. Comme le Seigneur ne permet le mal que pour un plus grand bien, nous avons confiance que se produiront de nombreux retours à Dieu, seul capable de donner un sens à notre existence éphémère sur cette terre.
C’est l’intention que nous confions aujourd’hui à Saint Joseph, patron de l’Eglise universelle et de la bonne mort.
Bien sûr nous vous assurons tous, surtout les malades et le personnel soignant, de notre proximité et de nos voeux de bonne santé. Que Dieu vous garde, sursum corda !
Adjutorium nostrum in nomine Domini.

Prions pour eux. Et prions saint Jean-Marie Vianney de nous envoyer beaucoup de saints prêtres. Nous mesurons d’autant mieux l’importance du prêtre quand nous en sommes privés…

Partager cet article

2 commentaires

  1. Hier soir, sur LCI, l’indicible Pujadas nous présente un homme guéri du coronavirus. Dialogue :
    .quel âge avez-vous?
    .33 ans (il en paraît le double)
    .quels étaient les symptômes?
    .céphalées, fièvres, difficultés respiratoires
    .que vous a t-on prescrit?
    .rien, rentrez chez vous et attendez que ça passe
    .vous êtes marié?
    .oui
    .et votre mari (sic) n’est pas malade?
    .non

  2. Prière dictée par le Christ à Josefa Menéndez, religieuse coadjutrice de la Société du Sacré Coeur de Jésus (1890-1923) :
    ” O mon Jésus, par votre Coeur Très Aimant, je Vous supplie d’enflammer du zèle de votre Amour et de votre Gloire tous les prêtres du “monde, tous les missionnaires, tous ceux qui sont chargés d’annoncer votre divine Parole, afin qu’embrasés d’un saint zèle, ils arrachent ” les âmes au démon et les conduisent dans l’asile de votre Coeur, où elles puissent Vous glorifier sans cesse.”
    (Extrait de “Un Appel à l’Amour”)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services