Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Une fois de plus, le journal communiste va être sauvé …par nos impôts

Une fois de plus, le journal communiste va être sauvé …par nos impôts

De Francis Bergeron dans Présent :

[…] C’est en effet, dans les pages de L’Humanité, ce que le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a laissé entendre ce jeudi 14 février : une fois de plus, le journal communiste va donc être sauvé …par nos impôts.

« L’Humanité, pour moi, reste d’abord et avant tout un journal qui fait partie de notre paysage politique et ne doit pas disparaître (…). Au moment où les discours simplificateurs, les mots d’ordre populistes et xénophobes envahissent le débat public, cette exigence et cet idéal demeurent d’une parfaite actualité. C’est pourquoi la presse d’opinion doit vivre, L’Humanité doit vivre ! J’y veillerai. »

Le président de l’Assemblé nationale révèle donc à la poignée de lecteurs communistes du journal néostalinien qu’il va personnellement veiller au sauvetage de L’Humanité, parce que ce fut le journal de Jaurès, et surtout pour lutter contre le populisme et la xénophobie, si on le comprend bien.

Mais L’Humanité, ce fut surtout l’organe officiel du PC « F », pendant la quasi-totalité de son existence, et L’Humanité conserve des liens très étroits avec le PC, son directeur, Patrick Le Hyaric étant lui-même député européen du Parti stalinien. Comme, vient donc de s’y engager le président de l’Assemblée nationale, L’Humanité va encore bénéficier de nouvelles subventions, s’ajoutant aux aides exceptionnelles et colossales versées entre 2013 et 2016, ainsi qu’aux effacements de ses dettes monstrueuses (plusieurs millions d’euros) auprès de l’URSSAF et du fisc.

Mais cela veut dire aussi que l’Etat va une nouvelle fois subventionner indirectement le Parti communiste pendant la campagne des élections européennes. Une hypothèse que nous avions déjà évoquée dans les colonnes de Présent. Il serait pour le moins scandaleux que ces subventions ne soient pas inscrites dans les comptes de campagne du Parti communiste ! […]

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. la chienlit toujours et partout, nous avons à faire à des dictateurs point barre

  2. Bientôt, à la place de Staline, il faudra écrire, lire, dire et penser “macron ” . Nous n en sommes pas loin. Sinon , “….on punira !”.
    Allez une bonne dose de libéralisme , un chouïa de communisme vous donne un mélange explosif anti-chretien : ça nous donne une bonne idée de ce qu est la république des flux financiers, car çe n est que cela : de la chienlit cagoulée au service des bobos fumant , buvant, se droguant comme des traders.

  3. Qu’il vive payé par ses lecteurs et sur les fonds propres de Richard Ferrand !

    Le communisme devrait être interdit.

  4. Verser des subventions en cascade à ce journal communiste, c’est financer de façon récurrente le Parti communiste . c’est donc une tricherie électorale.
    Par ailleurs, Ferrand ferait bien de lire le “livre noir du communisme “, publié en 1997 et rédigé sous la direction de Stéphane Courtois (CNRS); cela lui permettrait de s’instruire et d’apprendre, puisqu’il semble l’ignorer, que le communisme, c’est 100 millions d’êtres humains assassinés.

  5. C’est très amusant de lire ça dans Présent, un journal qui ne survit que grâce à nos impôts : 254 128 euros d’aides de l’Etat en 2016, dernier chiffre publié), soit environ 164 euros par abonné !

    • Moi, ça ne me dérange pas que Présent reçoive une aide de l’etat car il n’a pas 100 millions de morts à son actif comme l’huma communiste, et je ne vois pas pourquoi ce très bon journal devrait être exclu d’une manne qui est distribuée si généreusement à n’importe quelle feuille de chou imprimée. Mais vous avez bien le droit de trouver cela amusant. Moi trouve amusant que vous puissiez vous amuser sur SB, media non subventionné, auquel je suis sûr vous apportez une contribution pour qu’il puisse exister.

    • Cher Monsieur,
      Vous êtes un grand naïf ou vous vous êtes très mal informé, que sont vos 254128 € comparés à l’effacement d’ardoise de de 4,1 millions d’€ au profit de l’Humanité ( Réponse du Ministère chargé du budget
      publiée dans le JO Sénat du 03/04/2014 – page 863 ). Qu’elle est la valeur de cette subvention par rapport à celles donnée “grâce à nos impôts” au reste de la presse, epsilon. Je vous conseille “https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/33224-aide-a-la-presse-les-journaux-les-plus-aides-par-l-etat (en 2018)” où le premier bénéficiaire est “aujourd’hui en France” avec 8 323 627 € par an. On pourrait continuer ainsi concernant les subventions donnés aux syndicats, avec vos impôts et les miens par la même occasion, la taxe TV de 132 € pour engraisser des journalistes qui ne sont que les courroies de transmission de la propagande gouvernementale. Bon, j’arrête, en grattant bien on peut ajouter l’AME, l’allocation MNA, les subventions aux associations diverses et avariées, etc. Vous chicanez pour 258128 €, c’est pitoyable.

  6. Financer un torchon sans lecteur qui soutient le parti aux plus de 100 millions de morts. …. quelle honte !
    On devrait se rejouir de la fin de journal merdique. Comment peut on encore se déclarer communiste aujourd’hui ??!! Ça ne vaut pas mieux que son petit frère le nazisme. Une honte.

    • Tant que nous serons en republique, il en sera ainsî , j en ai peur ! Ferrand est un criminel , il devrait être traduit devant un tribunal pour laisser diffuser cette culture de mort .
      Un peu comme le célèbre publiciste, dont j ai hêlas oublié le nom, qui donne un billet , en direct sur cnews , à Colargol, pardon Dartigol ( Maire oú dépité coco, je ne sais plus ) dans l heure des Praud pour aider ce torche-luc à survivre !
      On devrait choisir où partent nos impôts , là , ça ferait lontemps qu on ne verrait plus, l huma, le monde , libé et LGBT ( dans le domaine societal) .

  7. «…., L’Humanité doit vivre ! J’y veillerai. » Avec votre pognon bande de ….

  8. Quand le mot “subvention” sera-t-il rayé du vocabulaire? Aucune subvention de quelque nature (locale, départementale, régionale, nationale) que ce soit ne devrait être autorisée:
    -ni pour les organes de presse et autres media (radio, télé, …): soit on supprime la “redevance”, soit elle est assortie d’un”fléchage” indiquant à quel media son montant est destiné par l’assujetti
    -ni pour les associations.
    Dans les deux cas, des dons, défiscalisables, engagent déjà des fonds qui sont obtenus grâce au produit des impôts; mais le système de don respecte le principe de subsidiarité, et repose une une réelle “solidarité”, à savoir “je donne de ma poche” et non “je suis généreux en prenant l’argent dans la poche des autres”.

  9. Vous tirez tous à vue sur une idéologie morte et enterrée avec le Pacte de Varsovie et l’URSS, hors cela fait bien longtemps que cet organe de presse n’est plus celui du PC, et qu’au final ils ont tout renié pour se soumettre à la social-démocratie gauchiste et communautariste, donc à l’idéologie dominante et tous les délires sociétaux… C’est la seule raison pour laquelle ce journal est maintenu en vie par tous les moyens : intoxiquer le peuple de gauche avec des conneries sociétales pour empêcher tout retour de la vraie gauche sociale, la seule sérieuse et légitime, la seule qui fait peur au système… Mais forcément, comme pour l’ensemble de la presse soumise et subventionnée, les lecteurs sont de plus en plus rares et on ne va pas s’en plaindre…

  10. Une publication vraiment libre ne devrait vivre que de ses lecteurs et de la publicité… Bien sûr, il y aura toujours le risque de voir un journal sponsorisé par des intérêts commerciaux ou politiques ! Pour moi, le rôle de l’Etat est de permettre et garantir la liberté de la presse…et rien d’autre !

    Merci à C.B. d’avoir bien dit ce que je pense…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!