Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / L'Eglise : L'Eglise en France

Une fête de Notre-Dame des Neiges pas comme les autres : 1 000 pèlerins et 150 anarchistes “se retrouvent”…

Une fête de Notre-Dame des Neiges pas comme les autres : 1 000 pèlerins et 150 anarchistes “se retrouvent”…

Samedi 14 décembre avait lieu le 1er des deux pèlerinages en l’honneur de Notre-Dame des Neiges organisé par la Famille Missionnaire de Notre Dame en Ardèche à Saint-Pierre de Colombier.

A  l’occasion du 73ème anniversaire de la bénédiction de la statue de Notre Dame des Neiges par l’évêque de Viviers, avait lieu le grand pèlerinage annuel à Saint Pierre de Colombier. Plus de 1000 pèlerins ont participé à la Messe le matin dans l’église et la salle Pie XII où était assurée la retransmission. Les pèlerins ont  dû affronter dans le Sud-Ouest des intempéries. Ceux de Paris ont été retardés par les grèves. Une bonne centaine de pèlerins, cependant, ont dû renoncer.

La Messe, que l’on peut visionner en replay sur le site internet, a été vécue dans une grande ferveur et une profonde joie spirituelle. Le chant à la Vierge Marie, exécuté par une soixantaine d’Irakiens a été écouté avec beaucoup d’émotion.

Après un déjeuner partagé dans un esprit familial, et un nouveau temps de prière et d’enseignement sur la consécration par Jésus dans la Vérité, les pèlerins se sont dirigés vers la statue de Notre-Dame des Neiges où les attendaient 150 manifestants, qui tenaient à protester contre le projet de construction de l’église du Cœur Immaculé de Marie. Il avait été demandé aux pèlerins de ne pas répondre aux provocations et de rester dans la prière. Les pèlerins ont bien respecté les consignes et aucun débordement n’a eu lieu alors que, pendant tout le temps de la prière devant la statue de Notre-Dame des Neiges, les manifestants brandissaient des pancartes hostiles et levaient le poing fermé.

Tous ont prié de tout leur cœur la Vierge Marie, y compris dans leurs langues maternelles : Allemands, Africains, Coptes égyptiens, réfugiés irakiens. La procession s’est ensuite dirigée derrière l’église pour la bénédiction du Saint Sacrement qui a conclu cette Fête de Notre-Dame des Neiges pas comme les autres.”

Voici un extrait de l’homélie de ce dimanche du Père Bernard Domini, modérateur de la communauté :

Malgré la manifestation non déclarée et non autorisée, notre procession légalement déclarée et autorisée a été vécue dans une intense ferveur et dans l’esprit des béatitudes de Jésus : bienheureux les doux, bienheureux les pacifiques, bienheureux les persécutés pour la justice (…)

La première consécration de Saint-Pierre-de-Colombier et des amis de Notre-Dame des neiges dont le petit embryon de l’équipe Notre-Dame des Neiges, a été faite, ici, en cette église, en présence de l’évêque de Viviers de l’époque, Mgr Alfred Couderc, par notre Père Fondateur, le dimanche de gaudete 1946. Nous avons rappelé, hier, plusieurs expressions citées par le Père. Cette consécration a porté de grands fruits spirituels : Mgr Alfred Couderc a reçu la grâce, dans l’après-midi de ce même dimanche 15 décembre 1946, d’autoriser la Fondation de notre Famille religieuse. La communauté s’est développée d’abord très lentement. Elle n’est pas encore très nombreuse : à peine 150 membres, mais grâce à ses 15 foyers en France, à Rome et en Allemagne, elle contribue à développer la dévotion à Notre-Dame des neiges.

Le pèlerinage en l’honneur de Notre-Dame des Neiges ne cesse de grandir d’année en année. En cette année 2019, malgré les intempéries, malgré le contexte social actuel et les difficultés de transport, nous étions plus de 1000, hier. Combien serons-nous la semaine prochaine ? Le pèlerinage sera proche de Noël, mais des familles s’annoncent et nous espérons que Notre-Dame des Neiges aura la joie de distribuer encore de nombreux cadeaux spirituels : foi, espérance, charité, consolation, force pour porter les épreuves en ce temps où beaucoup de nos contemporains sont désabusés et découragés.

Puisse cette Messe être un temps de grande action de grâce, mais aussi de prière pour tous ceux qui, hier, manifestaient contre notre projet d’église du Cœur Immaculé de Marie. A leur poing fermé et tendu, à leur bouche baillonnée d’un foulard rouge, nous voulons leur tendre nos mains ouvertes et nos visages découverts qui n’ont qu’un désir : rayonner l’amour et la joie des Cœurs de Jésus et de Marie. Nous comprenons les souffrances et les angoisses de nos opposants en ce monde où manque l’Amour de Dieu. Cet Amour de Dieu, bien chers frères et sœurs en humanité, n’est pas une menace pour notre Nation et pour l’humanité, mais cet Amour est le remède, le seul remède aux maux dont souffrent les hommes de notre temps.”

Comme vous le savez, le projet de construction d’une église plus grande à Saint-Pierre de Colombier a fait naître une opposition “locale” très anti-cléricale et très anti-catholique qui se cache hypocritement derrière le thème de allant même jusqu’à citer l’Encyclique du pape François Laudato Si…qu’aucun des manifestants interrogés n’a lu. Vous pouvez retrouver les articles précédents ici, ici, ici, ici et ici.

France 3 était sur place et a fait un petit reportage :

De son côté, le Dauphiné Libéré était également sur place :

Au milieu des croyants, à deux pas de la statue de la Vierge, une quinzaine de personnes, la plupart avec un foulard rouge bâillonnant leur bouche, poing levé vers le ciel, pancartes revendicatives “Stop béton” bien en vue, témoignent silencieusement de leur opposition. En bas, sur la place du Marché, le reste de la troupe anti-centre spirituel s’est tenu la main, formant une chaîne humaine pour encadrer le passage des pèlerins, dans le respect de chacun [sic].

Plus que jamais les opposants en appellent à la mobilisation des élus. La préfecture ayant offert en septembre une fin de non-recevoir, il ne reste pas tant de solutions pour se faire entendre. Samedi, la conseillère régionale écologiste Florence Cerbaï a une nouvelle fois apporté son soutien, tout comme Stéphane Ginévra, le maire de Chirols, commune voisine, ou l’élu du parc naturel régional (PNR) des Monts d’Ardèche, Alain Gibert. Mais cela semble bien maigre. Faut-il y voir de la part des élus un désintérêt total ou la marque d’un soutien implicite à la Famille missionnaire Notre-Dame ?

Le Dauphiné Libéré oublie juste de préciser que des moqueries irrespectueuses et des provocations ont été lancées sur le passage des pèlerins. En outre, en plus des poings levés, des panneaux ont été brandis juste aux pieds de la statue de la Vierge Marie pendant toute la prière, avec notamment ces inscriptions : « Vos mères auraient dû avorter » ou encore : « Ils sont homophobes et sexistes ; tout le monde déteste les cathos intégristes » . Et le journaliste de conclure que cela a été fait “dans le respect de chacun”…

Cette opposition est d’autant plus incompréhensible que le projet est tout à fait légal comme l’a souligné dans un communiqué le préfet de l’Ardèche. Non seulement il est indispensable pour recevoir les pèlerins en nombre trop grand pour l’église du village (400 places) mais il est tout à fait encouragé par la plupart des élus qui y voient une occasion de dynamiser la région.

Vous pouvez soutenir ce magnifique projet en priant et en suivant l’avancée des travaux sur ce blog dédié.

Vous pouvez également faire des dons pour permettre sa réalisation.

Et, encore mieux, vous pouvez participer au deuxième pèlerinage qui aura lieu le 21 décembre pour fêter Notre-Dame des Neiges. Voir les modalités pratiques ici.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

12 commentaires

  1. Une basilique serait une nuisance au même titre qu’un supermarché… Les cathédrales aussi ?
    Ils sont là pour préserver leur cadre de vie !

    Finalement ils ont l’argument définitif :
    “Le projet empiète sur une zone de migration importante d’amphibiens protégés” heureusement que le ridicule ne tue pas… peut être pourras t’on prévoir des petits couloirs pour les amphibiens afin de leur éviter de faire le tour… Ou pourquoi pas des petits tapis roulants…

  2. Connaissant la Famille Missionnaire de Notre Dame depuis 45 ans, je peux témoigner que ses membres n’ont rien de dangereux intégristes radicalisés. Depuis leur fondation par Mère Marie-Augusta et la Père Dorne, les membres de cette grande Famille sont respectueux de la légalité comme de l’environnement où ils vivent, quel que soit le lieu de leur implantation.
    Mais, comme en tant d’endroits, ils sont l’objet d’attaques dont les médias bien-pensants se font les complices soit par le silence, soit par des reportages visant à inverser la charge, faisant ainsi passer les victimes pour des agresseurs. Et “en même temps”, le moindre lardon déposé devant une mosquée est classé dans la catégorie des attentats islamophobes, nécessitant le déplacement de ministres et la mobilisation de la “justice”…
    ⛪⛪⛪

  3. Nous viendrons pour le pélérinage du 21 Décembre au pied de Notre Dame des Neiges ! Prions pour le triomphe du coeur immaculé de Marie ! Prions aussi pour Père Bernard !

  4. @DUPORT
    vous n’avez pas écouté le Père Bernard dans le reportage de France3.
    Il y explique notamment qu’un “crapauduc” est prévu sous le nouveau parking pour permettre la libre circulation des amphibiens…
    ???

  5. @ F.JACQUEL
    Il n’existe pas de dangereux intégristes radicalisés dans notre pays…
    La famille missionnaire ce sont de toute façon des modernistes.

    Si un “crapuduc” est prévu… Alors nous avons touché le fond !

  6. @DUPORT
    Visiblement, vous catégorisez sans connaître puisque, selon vous, la FMND est [de toute façon] moderniste. Prenez la peine de participer, une fois au cours de votre existence, à une célébration de cette “jeune” Congrégation dont les membres présentent une moyenne d’âge très basse. À quelques exceptions près (remarquables), on retrouve dans cette Famille merveilleuse des religieuses et des religieux dynamiques et solides dans leur Foi comme des blocs de granit…
    Vous feriez un bon journaliste à parler si mal de ce que vous ne connaissez pas.

  7. J’exprime mon admiration pour la sérénité et la vigueur des réactions catholiques aux agressions démontées dans ce reportage. Le débat intégriste/moderniste me paraît ici tout à fait à côté de la plaque.

  8. @F. JACQUEL
    Que la Famille Missionnaire de Notre Dame soit moderniste est factuel et je ne vois pas en quoi le dire serait en “parler si mal”.

  9. Ce qui est étonnant dans ces opposants à la construction d’une basilique, c’est leur absence intégrale à tant de constructions hideuses, détruisant un beau village, un site magnifique, à tant de villes détruites par des transformations permanentes, à des tramways aberrants, à des rocades complètement inutiles, et pas un mot devant les éoliennes pourtant très dangereuses, et d’ailleurs, ils ne mouftent pas devant les mosquées qui ont poussé comme des champignons en France depuis 45 ans. Ils ne disent jamais rien non plus devant l’extension de zones commerciales plus laides les unes que les autres !!! Hypocrisie, mauvaise foi et hostilité anti-catholique.

  10. étonnant !
    perturber les amphibiens!
    ils n’ont rien trouvé de plus intello !
    quant aux injures, preuve supplémentaire de leur malfaisance
    les voit on quand une mosquée est érigée? non! voilà donc qu’ils tombent le masque ;
    gaulois réfractaires, n’oubliez pas d’aller voter pour des gens non atteint du syndrome de stockholm

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services