Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Une femen tente de faire interdire un chapelet provie à Reykjavik

La prière les embête. Bryndís Björnsdóttir a remis au directeur adjoint de l'hôpital une pétition de près de 1200 personnes, pour inciter l'établissement à protester contre un groupe pro-vie qui se réunit chaque mardi devant le centre obstétrique pour demander la fin des avortements.

Bryndís Björnsdóttir est venue ce mardi seins nus perturber le rassemblement, avec la complicité des journalistes qui ont relayé ses propos mais ont refusé d'interroger les militants provie.

Le chapelet s'est terminé sereinement et sans incident, mais certains participants sont désormais harcelés sur leur lieu de travail.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Faut il qu’ils aiment le sang et la culture de mort pour s’acharner ainsi sur ceux qui essayent calmement d’arracher quelques unes des personnes à la zombi-attitude (ne pas réfléchir, surtout ne pas penser pour ne pas mettre de mots sur l’innommable) qui caractérise les personnes sous l’emprise de l’avortement.

  2. C’est quand même bizarre ces « femmes » qui se disent pro mort et anti nazi : Il faudra bien qu’un jour elles règlent cette contradiction fondamentale et fassent leur choix ?
    En attendant, je ne leur en veux pas ; elles sont tellement bêtes !

  3. J’aimerai que ces femmes m’expliquent le problème qu’elles ont avec leurs seins… Pourquoi se foutent-elles à poil systématiquement quand elles veulent quelque chose ?
    Est-ce qu’elles le font quand elles vont voir leur patron ? Est-ce qu’elles le font quand elles demandent quelque chose à leur mari|petit ami ? Est-ce qu’elles le font à chaque fois qu’elles font des courses ?
    Ou bien ce sont des malades… Ou bien ce sont des hystériques (au sens médical !)… Ou bien des comédiennes…
    Dans les deux premiers cas – redondants – les médias sont complices d’abus de faiblesse sur personne en état diminué par la maladie et devrait donc être sévèrement condamné. Dans le second cas, ils sont complices et donc totalement partiaux (ce qui n’étonnerait pas grand monde) et doit donc être dénoncé… et condamné.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services