Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Une évasion par jour : mais que fait Taubira ?

On parle souvent des évadés fiscaux. Beaucoup moins des évadés de prison :

Unknown-18"D’après RTL, depuis le début de l’année, ce sont 236 détenus qui se « sont évadés pendant une permission de sortie », soit près d’une évasion par…jour ! La radio cite des exemples : « les détenus ne reviennent par exemple pas d’un enterrement, de l’hôpital ou d’un rendez-vous administratif et n’ont pas besoin de déjouer la surveillance puisque l’immense majorité va et vient librement ». La station ajoute que les détenus en permission n’ont pas de bracelet électronique et qu’ils ne font pas l’objet d’une surveillance policière.

Au total, l’administration pénitentiaire a délivré 40 000 permissions de sortie de prison depuis le début de l’année. Les détenus qui purgent une peine de plus de cinq ans doivent, en théorie, attendre un tiers de l’exécution de leur peine, avant de pouvoir demander une autorisation de permission."

Partager cet article

16 commentaires

  1. Encore une fois : 0+0= la tête à Tautau

  2. Hier soir, Olivier Galzy a rappelé les chiffres de 2013
    “60 803 détenus
    55 302 permissions accordées”
    en gros une permission par détenu
    https://twitter.com/itele/status/651502258375532548/photo/1
    Les 5 500 qui n’ont pas eu de permission trouvent que la vie est vraiment injuste et Taubira beaucoup trop sévère…

  3. Si je lis bien, 99,5 % des détenus regagnent bien leur prison à l’issue de leur permission. Ce système est donc plutôt performant.

  4. Quelques réactions sur Le Point:
    http://www.lepoint.fr/justice/doit-on-interdire-toute-permission-de-sortir-aux-prisonniers-radicalises-08-10-2015-1971637_2386.php
    “« Les braqueurs radicalisés sont de potentiels tueurs islamistes. Il faut désormais que nous en ayons tous conscience. Les policiers comme les magistrats », lance gravement Jean-Luc Taltavull, secrétaire général adjoint du Syndicat des commissaires de la police nationale.”
    “Les policiers concentrent ici leurs principaux reproches et affirment que certains magistrats sont « hors sol », « complètement déconnectés de la réalité qui est la nôtre depuis Charlie Hebdo ». « On est face à un problème culturel. On ne doit tout simplement pas traiter ces gens-là comme les autres. Ce n’est pas un fait divers qui s’est produit lundi. C’est un fait de plus qui montre que les temps ont changé », tonne l’ex-commissaire de Creil, Jean-Luc Taltavull. Le flic ajoute : « Les juges d’application des peines (JAP) octroient des permissions de sortir à des individus malgré l’avis défavorable de l’administration pénitentiaire.”
    L’Union syndicale des magistrats (USM) et les Jap (juges d’application des peines) sont , sans surprise, d’un avis contraire.
    Police contre justice, rien ne change et c’est encore et toujours le pauvre pékin qui paye les pots cassés.

  5. @ Alcime :
    Pour moi,ce système de permissions ne doit être considéré sous le regard de l’efficacité, mais du plus élémentaire bon sens ! Un individu classé fiche “S” ne devrait pas avoir la possibilité de sortir de prison…

  6. Cool, un de plus! Taubira va-t-elle gagner son pari, un par jour? Quel suspense! Les bookmakers sont sur les dents.
    “Un détenu s’est évadé mercredi lors d’une permission de sortie, a appris BFMTV auprès de plusieurs sources concordantes.
    Vers 17 heures, l’homme, incarcéré à la maison d’arrêt de Besançon, participait à une balade en vélo dans le cadre d’une permission de sortie.
    Il était encadré par des surveillants sur la commune d’Avanne-Aveney, dans le Doubs, mais a réussi à échapper à leur vigilance. Un dispositif de recherche a été mis en place, selon nos informations.”
    J’adore le “un dispositif de recherche (restreint sans doute , il n’y a pas de S à recherche) a été mis en place”, info capitale, extraordinaire, exceptionnelle sans doute, pour que les médias en fassent état.
    http://www.bfmtv.com//societe/info-bfmtv-besancon-un-detenu-s-evade-lors-d-une-permission-de-sortie-920748.html

  7. Le billet de Philippe Bilger (avocat général en retraite) sur son blog: “Permission de ne pas rentrer”
    […]
    “Il est permis, sans porter atteinte à la haute idée que la magistrature a d’elle-même, de se demander si une nouvelle définition de la responsabilité judiciaire ne devrait pas être élaborée. J’entends bien que la “commissionite” aiguë a pour principal avantage de diluer l’imputabilité des catastrophes mais tout de même, s’il est légitime que les magistrats aient du pouvoir, il serait démocratique qu’il ait une contrepartie plus nette et plus éclatante qu’aujourd’hui. On ne peut pas tout avoir, l’honneur de la fonction et l’immunité pour les dérives qui auraient pu, dû être empêchées. Cette conception n’est pas née depuis mon départ de la magistrature au mois d’octobre 2011: je l’ai toujours eue.
    Enfin, il est capital qu’en République aucun corps de pouvoir, aucune instance d’autorité et de direction ne puissent se dispenser d’explications nécessaires, surtout quand une tragédie démontre qu’une interrogation sur le processus mis en oeuvre a le droit d’être formulée. Pourquoi tel ou tel magistrat, tel JAP, tel juge de la liberté et de la détention ne serait-il pas convié à s’exprimer face à la représentation nationale puisque la hiérarchie judiciaire, en dehors même de tout plan disciplinaire, ne demande jamais de comptes de crainte qu’on en exige d’elle aussi ?
    Pourquoi ne pas instaurer une obligation de justification, voire de contrition, en tout cas de révélation, qui éviterait les faux procès et manifesterait à l’opinion publique, par l’entremise des députés, que la magistrature agit au nom du peuple et que, n’hésitant pas à s’en prévaloir pour le meilleur, elle est consciente d’avoir également à répondre du pire ? Les errements de la justice ne sont pas que l’affaire des juges mais celle de la société tout entière.”
    […]
    http://www.philippebilger.com/blog/2015/10/permission-de-ne-pas-rentrer-.html

  8. Tautau, c est leur complice pour mieux détruire la France ! Elle veut des accompagnateurs pour les radicalisés ? Ok , je me porte volontaire …elle va le regretter et l accompagné aussi !

  9. @PtdArcoleن félicite le détenu en vadrouille
    “Un détenu s’échappe lors d’une balade à vélo.
    Je trouve ça bien ce souci des prisonniers pour l’écologie. Non au diesel!”

  10. Il ne faut pas risquer de tomber dans la caricature, et regarder les faits avec le plus d’objectivité possible.
    Comme indiqué dans un commentaire, il y a 99 % des détenus qui regagnent leur prison, ce qui montre que globalement sa fonctionne. De plus il y a évasion dès que le détenu est simplement en retard. J’ai des clients à qui s’est arrivé. C’est comme ça que les chiffres augmentent.
    Bref, je ne crois pas qu’il faille, s’il on veut dénoncer ce système, attaquer le sujet sous cet angle.
    Il faut en effet tout d’abord considérer la personnalité du détenu. Et il est tout de même surprenant que ce détenu radicalisé ait pu sortir aussi facilement, et surtout qu’il ait pu être en cavale pendant plusieurs mois…
    De plus, les permissions doivent êtres limitées par détenus, et ne viser que le projet de sortie. Je pense qu’il faudrait de plus faire en sorte de privilégier des mandats donnés à des gens de l’extérieur pour effectuer certaines formalités. Bref que les permissions aient une visée de réinsertion dans la vraie vie, et non qu’elles soient l’occasion d’un marathon administratif. Ce qui permet aussi d’éviter un autre raccourci dans un des commentaires qui compare le nombre de détenus et le nombre de permissions. dans une année, un détenu peut avoir plusieurs permissions.
    Bref, un système à revoir

  11. LA BAVURE!
    On en apprend de belles sur le détenu qui s’est fait la belle!
    Il n’y avait aucun surveillant pour encadrer le groupe des 5 détenus, juste un moniteur de VTT
    http://www.bfmtv.com/societe/info-bfmtv-besancon-un-detenu-s-evade-lors-d-une-permission-de-sortie-920748.html
    Encore une histoire belge?
    “Le détenu en cavale, d’origine belge, purgeait une peine d’un an de réclusion après avoir été arrêté par les douanes l’été dernier avec une cargaison de 11 kilos de cannabis, lors d’un contrôle routier sur une aire, ajoute l’Est Républicain. Selon nos informations, il devait prochainement être extradé vers la Belgique pour une autre affaire de stupéfiants.”
    Tout ça, ce ne sont que des bobards, le détenu ne s’est pas évadé, il a juste voulu rentrer le plus vite possible en Belgique pour y être jugé.

  12. Une évasion par jour : mais que fait Taubira ?
    « Moi, je n’ai pas un discours indépendantiste, j’ai une pratique militante indépendantiste. »
    http://resistancerepublicaine.eu/2013/lindependantiste-guyanaise-taubira-est-garde-des-sceaux-bravo-hollande-par-beate/
    Une pratique militante…une évasion par jour !

  13. Comme indiqué dans un commentaire, il y a 99% des détenus qui regagnent leur prison. Si le,risque zéro n’existe pas, 1% de perte c’est un chiffre plutôt correct. Toutes les évasions ne sont pas prévisibles ni préméditées : il arrivent que ce soient des évènements extérieurs qui poussent le détenu, pendant sa permission, à choisir de ne pas réintégrer.
    Quant à la proposition de Madame Taubira d’encadrer les permissions de sortir, elle est matériellement irréalisable : les équipes de surveillants chargées des encadrements de détenus arrivent tout juste à assurer leurs missions actuelles (transfert des détenus, extractions médicales et judiciaires…).

  14. Que fait Taubira ? elle taubire tout simplement.

  15. Il faudrait faciliter l’évasion du détenu Hollande de la prison de l’Elysée.

  16. Taubira, ministre du tourisme, vient d’ouvrir une nouvelle chaîne d’hôtels très prometteuse.
    Le nom de l’enseigne est prisons, l’actionnaire principal s’appelle ministère de la justice.
    Il parait qu’elles ont un franc succès car il n’y a plus assez de place pour les touristes.
    Pour une fois qu’un socialiste réussit quelque chose en France !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]