Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Une église vandalisée en Belgique

La paroisse Saint-Lambert, située au n°80 de la rue du Collège en plein centre de Verviers, en Belgique, datant de la première moitié du XVIIIe siècle, et reconnu au patrimoine architectural de la région wallonne, a été la cible de vandales. Le 15 décembre dernier, vers 15 heures, les responsables ont constaté la présence de déchets en tout genre dans le porche d'entrée. Et ce n'était qu'un début. À l'intérieur, un véritable spectacle de désolation : bénitiers remplis de limonade et d'allumette, par terre un liquide collant avait été répandu… «Nous avons même retrouvé dans la crèche quatre bouteilles vides de vodka orange», soupirait le sacristain Lucien Bouveroux.

La guirlande électrique de la même crèche, installée la veille des faits, avait été arrachée. Une statue, oeuvre de l'artiste verviétois Hiram, avait elle aussi subi les affres des vandales qui se sont également attaqués à l'orgue électrique. «Son revêtement protecteur gisait sur le sol et plusieurs touches du clavier ont été endommagées. Il faudra le passage d'un spécialiste pour réparer les dégâts», explique notre interlocuteur. Les vandales sont montés sur le maître-autel et y ont arraché le crucifix en bois, pièce d'époque, qui a été retrouvé, brisé en deux, le Christ ayant de plus, un bras arraché.

L'édifice a été fermé l'espace de trois jours pour permettre aux bonnes âmes de remettre en état la Chapelle Saint-Lambert afin que celle-ci puisse accueillir l'office religieux du 24 décembre à minuit.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Même si ce n’est pas la seule cause de cette furie, la décadence des mœurs entraine la haine de Dieu ; et les deux vont largement de pair.
    “Si Dieu n’existe pas, disait Dostoïevski, tout est permis!”.
    Maintenant que presque tout est non seulement permis, mais légitimé, Dieu ne doit surtout pas exister.

  2. Et si peu d’informations à ce sujet, que ce soit sur internet ou dans d’autre supports.
    Merci aux contributeurs qui fouillent et dénichent ces informations insuffisamment médiatisées (surtout par comparaison avec d’autres).

  3. On peut préciser que l’église Saint-Lambert est, dans la ville de Verviers, un lieu de dévotion populaire et que l’on y célèbre les messes dominicales selon les formes ordinaire (7h30) et extraordinaire (11h) du rite romain. Tout est maintenant rentré dans l’ordre: la messe de minuit de Noël, ce soir, sera chantée comme d’habitude “in splendoribus” (selon le missel de 1962)

  4. Je suis verviétois et j’apprends par votre site la scandaleuse nouvelle. Aucun écho dans la presse, ou presque.

Publier une réponse