Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International / Religions : L'Islam

Une église saccagée par les musulmans en Indonésie

En Indonésie, une foule a saccagé une église catholique près de Djakarta. Mais la communauté catholique compte bien célébrer Noël dans son église.

Dans la soirée du 17 décembre, une foule de plusieurs centaines de personnes a attaqué une église catholique située dans une ville proche de la capitale Djakarta. L'incident n'a pas fait de victime mais le lieu de culte, dont la construction avait commencé en mai 2008 et devait s'achever prochainement, a été amplement saccagé. Selon Christina Maria Rantetana, présidente du comité de construction de l'église Saint-Albert :

"une foule d'un millier de personnes est arrivée aux abords de l'église aux environs de 22h45 et s'est mise à caillasser l'édifice. Certains sont entrés à l'intérieur et ont tenté d'y mettre le feu".

La police ayant été prévenue, plusieurs agents ont été dépêchés sur les lieux mais ils n'ont pas réussi calmer la foule, parmi laquelle se trouvaient des femmes et des enfants. Le calme n'est revenu qu'aux alentours de minuit lorsque des forces de police supplémentaires, plusieurs centaines de policiers, ont finalement été envoyées sur place.

"Nous continuerons à utiliser notre église même si elle n'a plus de murs et si nous devons nous asseoir sur des chaises en plastique".

Selon le chef de la police à Bekasi,

"La foule s'était rassemblée pour célébrer le premier jour du Nouvel An islamique, le début du mois de Muharram. Lorsqu'elle est passée devant l'église, elle a été provoquée et a riposté".

Cet évènement intervient quelques jours avant Noël, une période sensible, notamment depuis les attentats de la nuit de Noël 2000 perpétrés dans des églises chrétiennes et qui avaient fait dix-neuf morts.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Le commentaire du chef de la police est éloquent:
    les arméniens narguaient les turcs alors ceux-ci se sont défendus. Circulez, il n’y a rien à voir.
    Les caricatures danoises ont provoqué l’émoi des musulmans, ceux-ci ont riposté en égorgeant des moniales. Y’a même pas de quoi faire une main courante.
    On attend avec impatience les protestations à l’Assemblée Générale de l’ONU qui a su montrer à l’occasion du référendum suisse son attachement à la liberté de culte.

  2. l’Eglise en Détresse ne pourrait-elle ouvrir une souscription spéciale pour finir le plus vite possible et de la façon la plus belle cette église ?

  3. Selon le site
    http://www.islam.ch/typo3/index.php?id=106&L=1
    (repris d’un site allemand similaire), le nouvel an musulman, qui change tous les ans par rapport au nôtre en raison d’un calendrier lunaire, commençait, en 2009, le 18 décembre.
    C’est sans doute pour prévenir une multiplication “d’incidents” (?) de ce genre que sont donnés des conseils comme celui rapportés sur SB
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/12/la-dhimmitude-des-chr%C3%A9tiens-dirak.html
    Les pasteurs sur place peuvent-ils prendre le risque d’engager leurs brebis au martyre?

  4. Quelle belle “religion”, si pacifique, si tolérante, si généreuse… et c’est ça qu’on veut nous implanter en France ? On ne pourrait pas passer sous protectorat Suisse ?
    🙂

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services