Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Une direction départementale de la police dit d’agir avec discernement, en raison des événements en Israël et de la fin du ramadan

Une direction départementale de la police dit d’agir avec discernement, en raison des événements en Israël et de la fin du ramadan

Lunaire :

Dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 mai 2021, les pompiers de Brest (Finistère) sont appelés pour un feu de voiture rue Corot, dans le quartier de Pontanezen. Avant de rentrer dans ce quartier considéré comme sensible, ils se retrouvent à proximité avec les policiers pour décider des modalités d’intervention.

Mais une note la direction départementale de la police nationale (DDSP 29) disait formellement à ses hommes d’agir avec discernement, en raison des événements en cours dans les territoires palestiniens et de leur concordance avec la fin du ramadan.

La direction de la police demande ainsi à ses troupes de « ne pas intervenir pour des motifs en lien avec une attitude festive, tapage, rassemblement de personnes, feu d’artifice ». Toutefois, « en cas de violences urbaines nécessitant la projection de pompiers sur les lieux », une patrouille devait effectuer une patrouille préalable pour lever le doute. Mais ils effectuent un repli stratégique après avoir essuyé des tirs de mortier.

Les pompiers rentrent pour éteindre l’incendie de voiture – un autre se déclenchant un peu plus tard dans la rue Gavarnie, toute proche. Mais ils se retrouvent immédiatement face à une centaine de jeunes excités, utilisant des mortiers pour tirer des feux d’artifice, et pratiquant des rodéos à proximité du lieu d’intervention des pompiers. Certains tapent même sur les camions des soldats du feu pour les intimider. Les pompiers ont néanmoins réussi à éteindre les deux incendies sans qu’aucun accrochage direct ne se produise.

Partager cet article

22 commentaires

  1. Finalement l’hexagonie ne concerne plus les autochtones, Shlomo et Ismaël nous on volé notre pays.

    Lol

  2. Des mesures analogues auraient-elles pu être prises si, le soir du 3 avril, des jeunes Catholiques avaient fait la fête sur la voie publique pour célébrer la Résurrection ?
    Alors que Mousse-à Dard-malin avait précisément recommandé la plus grande fermeté ?
    La réponse est dans les questions.

  3. Je plains et compatis avec les policiers dirigés par de telles lavettes.
    Mais je sais aussi que, en cas de vrai “clash”, je ne pourrai pas compter sur la police pour assurer notre sécurité, car ce n’est pas la priorité pour le commandement.

  4. “Dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 mai 2021” ???
    Je croyais qu’il y avait couvre-feu partout en France à 19 h.
    Et que les rassemblements de plus de six personnes étaient interdits, comme pour le pardon de Saint Yves à Tréguier?

    • @C.B.
      En France oui, pas dans les enclaves musulmanes.
      Un peu comme la différence entre Israël et les territoires palestiniens.
      Officiellement, désormais en France, on évoque pudiquement “les territoires”…

  5. Et si les cathos processionnent en l’honneur de saint Yves, ce qui est interdit, la police va-t-elle faire preuve de “discernement” ?

  6. Ce que je peine à comprendre, c’est pourquoi les pompiers y vont ?
    Ils mettent le feu à leurs propres quartiers ? Qu’on les laisse donc brûler…
    Je rappelle qu’historiquement on a créé les pompiers pour éteindre les incendies, leur rôle est de venir en aide aux gens qui ont besoin d’eux, pas pour aller se faire caillasser, insulter, par des gens qui ne veulent pas d’eux… Puisque le feu n’est maintenant qu’un prétexte, un appât, ils ne devraient plus y aller.

    • Oui mais il y a dans ces quartiers des habitants qui n’ont pas les moyens d’aller vivre dans les centre-ville. Qui sont des français qui désirent vivre paisiblement, élever leurs enfants en sécurité, pouvoir monter chez eux sans avoir à affronter les dealers etc… Faut-il abandonner cette population ? Ce n’est pas possible.

  7. De plus en plus de Français croient que, comme le gouvernement de Sarkozy qui a trahi les Français avec le Traité de Lisbonne suite à un référendum qui demandait pourtant de faire le contraire,

    Comme le gouvernement de Hollande qui a trahi par l’ensemble de son œuvre,

    Comme celui-ci qui trahit plus encore en laissant des « Young leaders » formés chez l’oncle Sam et obéissant aux ordres de nous ne savons qui, achevant de détruire notre beau pays de l’intérieur…

    Il est peut-être temps de faire le nécessaire pour que cela cesse et ne se reproduise plus.

    Il y a, paraît-il plusieurs élections approchent ; j’espère qu’elles pourront avoir lieu et que ces prédécesseurs subiront une déroute sévère pour l’ensemble de leur œuvre !
    Si ces élections ne pouvaient pas se tenir pour des raisons qui ne pourraient être qu’imaginaires, il est bien possible qu’une révolte prenne le relais… une révolte ? Non, Sire, une révolution !

  8. Qu ils se debrouillent entre muzzs et zio nistes, pas notre problème . Comme chretien, je n ai pas à prendre parti pour des fausses religions qui ne veulent que notre destruction , autant dans le corent ( pas le vin du même nom, sourire, les auvergnats comprendront) que dans le tas de mou .

  9. J’espère que les Gilets Jaunes et autres rassemblements de jeunes (qui n’en peuvent plus des interdictions sanitaires) resteront sévèrement réprimés. Bon sang, on n’a pas acheté des milliers de LBD pour ne pas les tirer dans les yeux de ces manifestants!
    Nous somme en République quand même!

    • Ne vous faites pas trop de souci: Darmanin devrait normalement être à la hauteur de ses illustres prédécesseurs, Castaner et Walls. Si tout va bien, il y aura des éborgnés, et même peut-être (on a le droit de rêver un peu) quelques morts parmi ces chiens de Français.

  10. les bretons ont élu et réélu des islamocollabos , les préfets donnent des ordres pour respecter la parole du peuple

  11. Il y a dans les directives de la fonction de policier un texte, l’article 2 je crois, qui dispose de ne pas obéir à un ordre contraire à l’ordre public. Or dans le cas d’espèce se replier devant un tel trouble à l’ordre public qui n’a rien de festif sauf si mettre le feu à tout véhicule lors des fêtes (toussaint, 11 novembre, noel, 1er de l’an, paques, 1er mai, 8 mai, ascension, 14 juillet, assomption, etc) est festif, est clairement collaborer à ce trouble à l’ordre public, au sens du code pénal cette fois. Les policiers doivent donc être poursuivi également pour non assistance à personne en danger. Mais il est vrai qu’il est plus facile de verbaliser un Français blanc catho dehors 1mn après le couvre feu. En 40-45 c’était les mêmes collabos.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]