Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

Une copie quasi-conforme de l’horloge de Notre-Dame

Une copie quasi-conforme de l’horloge de Notre-Dame

Bonne nouvelle pour la restauration de la cathédrale :

Une soeur quasi-jumelle de l’horloge de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été retrouvée à quelques kilomètres de là, relançant l’espoir de pouvoir reconstruire ce chef-d’oeuvre emporté par les flammes avec le toit.

Il faut monter un petit escalier en colimaçon, aussi étroit que sombre, pour arriver à une sorte de remise, située sous les cloches de l’Église de la Sainte-Trinité à Paris. Là, parmi un bric-à-brac de statues d’anges oubliées, de sculptures abandonnées et de vieux meubles, une horloge gigantesque sommeille, derrière une cloison de bois à la peinture écaillée.

Alors qu’il réalise un inventaire pour le compte d’experts en objets d’art, l’horloger Jean-Baptiste Viot pénètre en mai dans cette petite pièce à l’odeur de renfermé, avec en tête les images de l’horloge de Notre-Dame, détruite dans le violent incendie d’avril. C’est le choc quand il découvre que le mécanisme de plus de deux mètres de long oublié au fond de la Ste-Trinité est “identique”.

“C’est incroyable. C’est la même. La même”, répète-t-il en lustrant de sa main noircie la plaque d’étain ornant l’horloge, pour faire apparaître une inscription qui ne trompe pas sur son lien de parenté : “Année 1867. Construite par Collin”, soit la même année que celle de Notre-Dame. Et par le même atelier.

A moins de 4 kilomètres de la cathédrale Notre-Dame, Jean-Baptiste Viot vient de mettre la main sur la soeur-jumelle, ou presque, de l’horloge qui a quasiment entièrement fondu dans l’incendie. “C’est une chance énorme. C’est comme si on retrouvait une autre édition d’un livre qui aurait brûlé. C’est inestimable”, explique-t-il.

À la différence de la charpente de Notre-Dame, l’horloge n’avait pas été numérisée avant sa destruction. Les plans ayant disparu, aucune indication n’existe donc, sauf des photos, pour guider sa reconstruction. […]

Partager cet article

1 commentaire

  1. Voilà une très bonne nouvelle !
    L’autre bonne nouvelle serait que l’on retrouve AUSSI, la FOI de nos ancêtres cachée au fond de nos coeurs … Saints et Saintes de France priez pour nous, priez pour la France !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique