Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

Une candidate lesbienne diffuse la photo de la profanation d’une plaque rendant hommage aux juifs déportés

Une candidate lesbienne diffuse la photo de la profanation d’une plaque rendant hommage aux juifs déportés

Lu ici :

C’est une photo que Jena Selle, militante LGBT et candidate [LFI] aux municipales dans le 19e arrondissement de Paris, aux côtés de l’insoumise Danielle Simonnet, pourrait regretter (…)

En cause, la photo d’une plaque commémorative dédiée à des étudiants juifs déportés durant la Seconde Guerre mondiale, partagée par la militante transgenre insoumise. Au-dessus, la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » se retrouve amputée de sa dernière notion, rayée d’un tag, remplacée par « Adelphité », terme préféré des féministes pour ôter le caractère masculin de la fraternité. Problème : le lieu choisi, manifestement dédié à la mémoire des juifs déportés durant la guerre, n’était pas opportun.

« Être fière que la plaque commémorative d’étudiants juifs morts en déportation dans les camps nazis soit profanée, bravo à la candidate de DécidonsParis19 Jena Selle ! », a félicité, ironique, une internaute, qui se présente dans sa bio Twitter comme une « lesbienne radicale bien visible ». D’autres internautes ont également dénoncé « un comportement indigne ».

Partager cet article

10 commentaires

  1. Ras le bol de ces lgbt, on ne voit qu’eux on n’entend qu’eux comme s’ils étaient le centre du monde et comme si le soleil tournait autour d’eux, mais ils sont creux et bête parce que quand on est intelligent on se fait tout petit et on respecte les autres . Mais eux en terme de respect, c’est un mot qui ne fait pas partie de leur vocabulaire; d’ailleurs qu’est-ce qui fait partie de leur vocabulaire à part homophobe et tutti quanti?

  2. Sororité, sororité… c’est de l’androphobie, ça !

    • Sororité , soroSité. Dans ce monde du mal, dont les lgbt appartiennent , la tête est toujours soros . Taré ce Georgy Frantz. Et le resultat ? Des trolls deshumanisés . J entends déjà le rire sardonique du vieux débris .

  3. Il est des rencontres inopportunes mais qui ne doivent parfois que peu au hasard…

    Il est dommage que sur une plaque commémorative dédiée à des étudiants juifs déportés durant la Seconde Guerre mondiale soit tagué « ADELPHITÉ » qui, on le veuille ou non » commence comme Adolphe et finit par Hit… ! Et comme la majorité des gens en ignorent le sens, on va attribuer ce tag à l’extrême droite…

    Il est dommage qu’à côté d’une plaque commémorative dédiée à des étudiants juifs déportés durant la Seconde Guerre mondiale soit inscrit « SORORITÉ » qui, on le veuille ou non » commence comme Soros, un déconstructeur qui sème une sorte de guerre malfaisante dans le monde entier !

    Quand on aime, il n’est pas besoin de nouveaux éléments de langage puérils, un regard bienveillant suffit. Il semble que ce ne soit pas le cas et qu’on ait à faire à une nouvelle sorte de haine, une de plus avec le même effet que de l’huile sur un lac…

    Ces gauchos osent tout, et c’est à ça qu’on les reconnaît !

  4. n’oubliez pas dans l’isoloir de biffer tous ces gens qui n’ont de cesse que de vous décrier, mépriser, et plus !

  5. Hélas! on ne peut rien contre la bêtise!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services