Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Angleterre

Une branche du “scoutisme” britannique à la dérive…

La Scout Association britannique, qui regroupe 400 000 jeunes Britanniques âgés de 6 à 25 ans, a décidé de prodiguer des conseils sur la sexualité et de distribuer des préservatifs à ses jeunes scouts. Selon son chef, Peter Duncan :

"Nous devons être réalistes et accepter qu’environ un tiers des jeunes sont sexuellement actifs avant 16 ans et qu’ils sont encore plus nombreux à l’être à 16 ou 17 ans"

Au lieu de soutenir les parents dans la difficile tâche que représente l’éducation des jeunes, cette association préfère donc s’adapter aux dérives de la société. Espérons pour nos enfants qu’ils ne s’avisent pas de franchir la Manche.

Philippe Carhon

Addendum : cette dérive n’est pas sans rappeler les réformes récentes opérées chez les Guides et Scouts de France avec notamment le nouvel article 10 de la loi scoute  : "… respecte son corps, ses sentiments et exprime ses émotions"

Partager cet article

7 commentaires

  1. effectivement, présenté comme ça c”est un vrai scandale !
    Mais l’article fait remarquer que la Scout Association est une organisation pluriculturelle, comme le sont la plupart des associations scoutes dans le monde. Les mouvements zspécifiquement religieux comme l’AGSE ne représentent qu’une infime partie des scouts et sont présentes dans un petit nombre de pays. Relisez BP, notemment “La route du succès”…je ne suis pas certain que l’officier de 50 ans qui écrivait “Eclaireurs” désaprouverait totalement.
    Par ailleurs, pardonnez-moi de jouer la mouche du coche, en toute amitié, croyez le bien, mais je connais qq jeunes de l’AGSE et j’en ai connu déjà il y a qq années…qui ne respectent pas forcément l’enseignement de JPII en la matière !

  2. Et demain le kit de seringues stériles pour se droguer “proprement” ?
    Pourquoi pas, puisque : “nous devons être réalistes et accepter qu’environ un tiers des jeunes sont… “.
    Avec ce genre de principes Baden-Powell à son époque aurait du faire distribuer des cigarettes à filtre, a lieu de s’opposer “bêtement” au tabagisme !

  3. Pour votre information, sachez que l’Organisation mondiale du (neo-)scoutisme à rajouté un sixième but à ceux de B.P. : le domaine de développement affectif.
    On retrouve cela dans la nouvelle version de “la loi de la Tribu” -si vous ne le saviez pas encore, c’est le nouveau nom remplaçant la compagnie des guides et la la troupe scoute chez les [Schtroumfs] de France !- reformulée ainsi :
    10°… respecte son corps, ses sentiments et exprime ses émotions”.
    On pourra apprécier la saveur de cet ajout au 10ème article “exprimer ses émotions”… dans le cadre de la mixité 😉

  4. Pourquoi “accepter” ? Admettre oui, pour réagir, mais pourquoi accepter ?

  5. On casse le thermomètre pour ne pas voir que le bébé a de la fièvre!

  6. @ Philippe Carhon,
    Faites-vous le pèlerinage de Chartres? Demandez donc aux équipiers de l’Ordre de Malte le nombre de bons jeunes cathos et de bons jeunes scouts qui pendant ces 3 jours viennent demander aux ambulanciers des capotes… Connaissez-vous leur réponse?
    La paille et la poutre: regardons d’abord en France avant de chercher des poux outre-Manche.
    (Il y a une différence énorme entre les comportements individuels de certains catholiques et le devoir d’éducation des parents et mouvements scouts. Nous pouvons constater ces comportements en les déplorant (d’où le devoir d’éducation) mais nous ne pouvons en aucun les accepter et baisser les bras !)

  7. En réponse au commentaire du post d’Amédée auquel je souscris, constater et déplorer n’est pas une démarche éducative, pas plus qu’accepter et baisser les bras.
    Des mouvements comme Amour et Vérité, Teenstar, CLER, qui travaillent à la mise oeuvre de la théologie de JPII oeuvrent à compléter cette éducation qui, manifestement, manque dans beaucoup de familles cathos, qunad on voit comment beaucoup de ces jeunes se comportent dans la vie, par ignorance le plus souvent.
    Nous ne pouvons pas nous contenter de dire ” ne faites pas ci ou ça” et déplorer quand certains de nos enfants le font quand même.
    (Mais qui a dit que constater et déplorer est une démarche éducative ? Ne lisez pas entre les lignes !
    Pour les formules éducatives dont vous parlez, tout à fait d’accord. Comme quoi, il faut bien faire quelque chose plutôt que de dire que les Français ne sont pas mieux que les Anglais…
    Philippe Carhon)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services