Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Italie

Une autre personne atteinte de la trisomie 21 brille dans ses études

BAprès Enrico Cancelli, qui a obtenu 20/20 au Bac en Italie, c'est une autre italienne qui fait parler d'elle. Chiara Birilli, une jeune fille de 26 ans, est diplômée en économie de l'Université de Cassino. Sa thèse a pour sujet "La valeur d'un positionnement correct de la marque au fil du temps: les cas de Coca Cola et Nutella".

Le prof. Trequattrini Raffaele, président de la Commission, a déclaré que «Son travail a été très apprécié." Le rapporteur M. Marcello Sampson a parlé d'une "thèse très intéressante, produit d'un travail de qualité très élevé."

Il va être difficile de trouver pareil chez nous : en France, 96% des personnes atteintes de la trisomie 21 sont avortées.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Ces cAs sont très interessants sur le plan génétique;UNe étude approfondie permettra de distinguer dans ce syndrome les dysfonctions des génes qui sont responsables des retards cognitifs et ceux qui se manifestent dans les symptomes physiques.mAIS CE N’EST PAS EN TUANT LE PATIENT QU’ON GUéRIT une affection qui est sans doute moins complexe qu’on le pense.D’aitres affections mentales se sont révélées curables par un simple apport alimantaire.ou une modification de régime.

  2. Nous n’aurons pas la joie de féliciter de tels résultats en France le seul souci de nos « apprentis sorciers »de la science étant de supprimer ces enfants avant leur naissance.
    Prions la trés Sainte Vierge Marie et le défunt professeur Lejeune qu’ils guident les futurs parents trés souvent fortement orientés dans leur choix.

  3. Merci pour ce beau témoignage.

  4. Il faut aussi ajouter que l’état prend en charge la scolarité et tout comme il refuse la méthode du ba-ba pour les enfants dits normaux, il le refuse pour les trisomiques. Il est facile après de dire, qu’ils ne peuvent pas suivre par cette méthode et qu’ils ont du mal à apprendre à lire…
    Sachant bien évidemment que l’on ne justifie par la survie des trisomiques par des exemples d’einstein version trisomique comme les deux cas italiens récents.
    Une mauvaise scolarité pour des enfants dits normaux mais à maturité différente et progression différente dans le cognitif peut en faire des adolescents qui se sentent largués par le système, qui ne font pas d’études et qui pourtant ont une très belle intelligence.

  5. Troisième cas : 3e stupéfaction !

  6. n’en déplaise aux pisse-froid néo-humanistes : à bien des égards , on vérifiera la règle qui infirme l’exception !

  7. Bravo à ces jeunes et à leur familles. Je suis bien contente pour eux de leur brillante réussite.
    Mais, et tous les autres trisomiques, ceux qui ne réussissent pas dans leurs études et ont parfois bien d’autres difficultés (élocution presque nulle, incontinence…)? Il va falloir que nous leur trouvions aussi des qualités car sinon, comment voulez-vous que le massacre ne continue pas?

Publier une réponse