Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Un automobiliste fonce sur les manifestants

Vers 14h, à proximité de la place Saint-Michel à Paris, alors que plusieurs centaines de jeunes manifestants descendaient le boulevard en direction de l’Ile de la Cité, un automobiliste énervé a forcé le passage au milieu des manifestants, percutant 4 personnes. Plusieurs dizaines d’autres jeunes se sont alors rué sur le véhicule qu’ils ont retourné avant d’asséner de violents coups de pied dans les vitres pour extirper le conducteur du véhicule, sans y parvenir. Des badauds et quelques agents de police présents sur place ont protégé les vitres et le conducteur qui a échappé de peu à un lynchage.

La tension monte…

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. Ce n’est pas étonnant.
    Vendredi soir les parents devaient quitter Paris en voiture, ils arrivent place, mal-nommée, de la Concorde : elle est noire de manifestants. Une vingtaine de “jeunes”, courageusement cagoulés, entoure le véhicule et le secoue sous le regard des CRS qui ne bougent pas. Les parents ont du attendre que les jeunes se soient lassés pour continuer leur route.
    A leur place je ne sais pas si j’aurais réussi à garder mon calme et à ne pas leur rouler dessus.

  2. Scéne classique de la vie africaine ! Qu’est-ce que cela signifie, que cela se passe sur le continent européen ?

  3. Sans cautionner la violence, on ne peut que se réjouir de telles infos, cela prouve bien que les français saturent devant le marxisme.
    Le pauvre homme est traité de tous les noms dans les médias.

  4. Oui, il faut avouer que l’on se sent un peu comme durant les manifs de mai 2002: face des jeunes décervelés, n’apprenant plus rien à l’école si ce n’est critiquer et revendiquer, sans rien y comprendre d’ailleurs.
    Une excellente approche de ce phénomène d’asservissement idéologique par l’école des massses de jeunes a été donnée par Jeanne Smits (Présent) au colloque 2005 de Renaissance Catholique, publié sous le titre “Le piège de la laïcité”.

  5. Eh oui, encore une fois un bel exemple d’inversion des valeurs, la victime devient le salaud et vice versa. Mais avec des millions de victimes-salauds? A suivre.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]