Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un aggiornamento pour le Front National

Jean-François Touzé, membre du Bureau politique du Front National, est interrogé par Le Choc du Mois :

Choc "Nous n’avons jamais réussi à faire passer l’idée que nous serions aux responsabilités. […] Dès lors, notre réflexion doit porter sur la rénovation du FN et de ses structures ainsi que sur la fonction du FN. […] Le tout est de savoir s’il est possible demain d’arriver au stade où d’autres formations et d’autres responsables politiques pourraient s’agréger autour de lui, parce qu’il constituerait l’axe majoritaire de rassemblement. C’est l’objectif que nous devons mettre en avant, mais pour lequel il faut atteindre 20 à 25 %. […] Chacun voit bien que le FN, en particulier depuis 1998, connaît une crise du militantisme et que ses carences sur le terrain sont désormais préoccupantes. Nous devons nous fixer comme priorités le développement de l’action militante […].

[O]n ne peut nier qu’il y ait travail à faire pour clarifier les positions du FN dans un certain nombre de domaines […] Je crois que le prochain congrès peut être l’occasion d’opérer cet aggiornamento, et que le seul qui puisse l’effectuer, c’est justement Jean-Marie Le Pen, parce qu’il est Le Pen, et parce qu’il est le point d’équilibre. […]

Jft [O]ui à la dédiabolisation, mais oui aussi à la préférence nationale, à l’immigration zéro, à la défense des valeurs familiales et morales de la nation, au travail et à la patrie. Je serai très clair : un FN diabolisé, c’est la certitude de la groupuscularisation a moyen terme. Un FN édulcoré, renonçant à ce qu’il est, c’est la désagrégation par aspiration capillaire dans le système. […]

La grande œuvre de Le Pen, c’est de n’avoir cessé de rassembler et de faire travailler tout le monde ensemble, au-delà des sensibilités des uns et des autres, en faisant sortir chacun de sa chapelle. Il y a eu, ces derniers temps, beaucoup de querelles de personnes et de susceptibilités froissées. Faisons en sorte que tout le monde puisse revenir dans cette grande maison. Il y a plusieurs pièces dans la maison du Père."

Michel Janva

Partager cet article

7 commentaires

  1. Sera t il compris et entendu ?
    Les aggiornamentos sont toujours à la fois nécessaires et délicats à mener.

  2. Franchement, le FN montre encore son indigence intellectuelle et son incapacité à prendre du recul et à analyser les problèmes.
    En 2007, un dirigeant du FN se rend compte des conséquences de la crise de 1998. L’analyse de l’échec électoral de 2007 est donc programmée pour 2016 !
    J’ai peur qu’il soit trop tard pour le FN qui a payé en 2007, les dérapages verbaux de son chef, son age, son incapacité à rassembler son camp, son incapacité à trouver des alliés, son incapacité à garder les cadres de qualités et les intellectuels qui sont venus à lui, etc…
    Le MPF et le MNR sont dans une situation pire encore.

  3. “Il y a plusieurs pièces dans la maison du Père”
    Je trouve ce détournement de la parole de Dieu à des fins partisanes complètement déplacé. Aucun parti ne peut se targuer d’une telle comparaison avec le ciel. Aucun chef de parti ne peut être identifié ainsi à notre Père.

  4. Le FN n’a aucune chance en juin, c’est beaucoup trop tôt.
    Même s’ils sont choqués, les électeurs de droite qui ont voté UMP s’accrochent à l’idée que le Président a besoin d’une large majorité pour mettre en oeuvre ses promesses électorales. Ils imaginent que le Président n’a rien pu faire de bon alors qu’il était Ministre de l’Intérieur, parce qu’en haut lieu, on l’en a empêché.
    Mais quand il aura une Assemblée nationale UMP, on va voir ce qu’on va voir.
    C’est le raisonnement que j’entends autour de moi où il n’y a ni intellectuels ni politologues ni journalistes; seulement des électeurs.

  5. je trouve l’analyse de Jean-François Touzé tres juste et tres claire. Je ne mésestime pas les problemes de l’heure mais je reste confiant dans l’avenir de la droite nationale et en premier lieu du Front.J’ai le sentiment que Monsieur Touzé a dit ce que beaucoup de militants et d’électeirs avaient envie d’entendre même si il est évident qu’il s’est un peu censuré ne pouvant alors que son parti est engagé dans une nouvelle campagne, parler ni de l’age de jean-marie le Pen, ni de ses dérapages comme ceux sur l’origine hongroise de Sarkozy ni des errements de marine Le Pen ni des insuffisances de Louis Alliot ni de l’apathie de Bruno Gollnisch. a suivre donc

  6. Vous êtes tous bien péssimiste pour le FN.
    Moi non, comme dans tout parti il y a des moments de haut et de bas (comme au parti socialiste !!!!).
    @ Pois chiche
    Je pense que les électeurs de FN qui ont voté Sarko vont se mordre les doigts dans peu de temps.On va voir ce qu’on va voir !!!!!!!!

  7. Jean-François Touzé est un homme de valeur. Il en faudrait de nombreux comme lui pour remonter le FN. Il dit ce que beaucoup de militants pensent. Il faut en finir avec les rentes de situations au sein du mouvement. Il faut faire du nouveau sans quoi le FN disparaitra. Il y a eu trop de sottises de faites pendant cette campagne. Marine et Bruno portent autant la responsabilité de l’échec.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services