Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Un voile sème la zizanie à l’Ecole de Formation du Barreau

Lu ici :

"Aux alentours de 13 heures vendredi, maître Grégoire Lafarge, avocat en droit pénal, […] doit commencer son premier cours de déontologie pénale au sein de l'EFB. Mais il ne commencera jamais son intervention. La raison ? La présence d'une femme voilée dans la salle. 

Maître Grégoire Lafarge est pourtant un habitué de l'école. Il a déjà donné des cours à plusieurs reprises à d'anciennes promotions. Mais ce midi, face à l'amphithéâtre d'élèves-avocats, l'avocat perd rapidement son sang froid : il balaie la salle du regard et remarque une jeune femme voilée assise dans les premiers rangs. “Très calmement, il lui a demandé d'ôter son voile”, raconte une élève présente au moment de la scène. L'intervenant n'a pas le temps de terminer sa phrase. Des étudiants interviennent immédiatement "pour lui demander d'arrêter." 

Irrité, toujours selon notre témoin, l'avocat lance : “Si vous me parlez de la sorte, je partirai”. Là, un élève lui rétorque : “Eh bien partez”. Maître Lafarge quitte la pièce" […]

La loi sur les "signes ostentatoires" ne s'applique pas dans l'enseignement supérieur, et n'est pas spécifiée dans le règlement de l'Ecole de Formation du Barreau. L'étudiante avait donc la loi pour elle. On remarquera au passage que la quasi-totalité des étudiants ont soutenu l'étudiante voilée contre l'intervenant, ce qui laisse augurer de l'état d'esprit de nos futurs avocats. Après avoir été gangrené depuis des années par le gauchisme (on n'oublie pas le "mur des cons"), le monde de la justice est désormais gangrené par l'islamisme.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

22 commentaires

  1. Pour ma part, j’ai prévenu ma hiérarchie que si un jour j’ai une étudiante empaquetée dans mon amphi, je me déshabille.
    Le problème est de savoir ce qu’on fait des étudiantes dont la seule tête est ostensiblement recouverte d’un voile. Je n’en ai pas, je n’ai que des garçons parfois ostensiblement musulmans, dans leurs propos mais pas dans leurs vêtements. C’est au fond plus difficile.

  2. Autrement dit: laïcité, oui mais pas trop.
    Les ex-IUFM, maintenant ESPE, vivent cela au quotidien: rien n’interdit le voile dans les locaux universitaires. Mais son port est interdit lorsque les étudiants sont en stage dans un établissement du premier ou du second degré (qu’ils soient ou non en responsabilité de la classe).
    Donc Madame X, mère de famille,
    -a légalement le droit de venir voilée à la fac pour suivre ses cours ou passer un examen
    -a légalement le droit de venir voilée dans une école en tant que maman accompagnatrice d’une sortie scolaire
    -doit venir non voilée dans un établissement scolaire pour y observer les cours assurés par un enseignant titulaire (stagiaire “en tutelle”) ou pour assurer des cours (stagiaire en “pratique accompagnée” ou “en responsabilité”)
    C’est simple et clair, non?

  3. “Un voile sème…à l’Ecole de Formation du Barreau”
    La conquête pour l’islam….
    se situe à tous les niveaux de la société….
    les commerces…
    les finances…
    les grandes écoles….
    l’infiltration dans les associations…
    l’infiltration dans les parties politiques…
    l’entrisme stratégiste…
    la constitution de parties politiques…
    la France connait tout cela…
    le socialisme…à la française…
    le communisme…à la française…
    et bientôt…
    l’islam à la française…

  4. Nouvel exemple d’une vertu chrétienne devenue folle: la Charité.
    C’était l’occasion de développer ce que le voile islamique sous-entend( infériorité en droit de la femme, appartenance à une autre législation où, liberté, égalité, fraternité n’existe plus…). Bref tout ce que ces adolescents prolongés et “dysculturés” que l’Education Nationale fabrique n’ont pas entrevu. Encore faut-il ne pas se mettre en colère, situation que beaucoup de parents connaissent. Puissions-nous être capables à notre tour d’avoir la bonne réaction, celle qui éduque car malheureusement tous ces pauvres gens creusent leur tombe tous les jours à coup de bons sentiments. Cf les prêtres du diocèse du Mans qui veillent en surplis devant la mosquée pendant la prière du vendredi, autre exemple!

  5. Il n’y a plus guère de solution politique à la gangrène généralisée dont souffre la France. Laquelle s’est progressivement installée avec la complicité de la majorité des Français, et dans l’indifférence, quasi générale, des catholiques “bisounours” et/ou “progressistes” de France (le Salon-Beige fut, depuis le début, une précieuse exception.)
    Les seules solutions sont spirituelles et chrétiennes. Évidemment aux antipodes de celles préconisées par certains clercs du style de ceux qui trouvaient malin de reproduire les insanités graphiques de “Charlie” dans la revue “Études”.

  6. Il est aussi possible que les étudiants qui ont protesté étaient des musulmans, et qu’il s’agissait d’un coup monté. Ce ne serait pas la première fois.

  7. A mon avis, ce genre de réaction (celle de Me Lafarge) qui font de n’importe quel voile un niqqab ne fait qu’envenimer le débat et ne peut qu’inciter les musulmans à se sentir exclus de la communauté nationale.
    Je travaille fréquemment avec des femmes voilées: tant qu’on voit bien toute la face, ça ne pose aucun problème. C’est bien moins gênant qu’une visière (de casquette, par exemple) ou des lunettes fumées. D’ailleurs il me semble que l’Etat interdit les voiles qui cachent le visage, pas tous les voiles.
    Ceci dit, d’après l’article, c’est plutôt le toupet d’un élève insolent qui a fait dégénérer la situation.

  8. avec le soutien des élites, modèle Pierre Laval, du pays

  9. Marxisme, communisme, socialisme et Islam ont le même maitre,
    il est obligatoire qu’ils s’entendent.

  10. Normal, il ne faut pas déplaire à la future clientèle pénale…

  11. Ils devraient vite se mettre à l’étude de la charia,qui est loin d’être une loi de paix et d’amourrrr…!

  12. Les soubresauts de la dhimmitude se multiplient,les grandes écoles son contaminées, l’enseignement est volontairement en tête de cette démarche qui nous prépare à une dépendance politique. Depuis 1972 nous avions été prévenu de l’islamisation de l’Europe.

  13. Si les élites sont gangrenées, on ne s’en sortira jamais.
    Comment peuvent-ils accepter de telles abominations, l’incitation à mentir, comment pourront-ils nous défendre ? Ils feront tout pour qu’on soit condamnés (au nom du Prophète…) et demanderont la réactivation de la peine de mort pour les mécréants !

  14. “Maître Lafarge quitte la pièce et s’allume une cigarette dans le hall d’entrée”
    Je croyais que dans les établissements publics il était interdit de fumer à l’intérieur !
    J’espère que les étudiants lui ont demandé de partir !

  15. Le voile :
    http://fr.myeurop.info/2013/04/05/la-france-veut-reglementer-le-voile-en-entreprise-7530
    Toutes les bonnes soeurs devraient l’ôter si le voile est interdit ! A ne pas confondre avec la burka :
    http://www.frontpagemag.com/2013/dgreenfield/burka-bandits-rob-pregnant-woman-in-seattle/
    Il fut un temps où dans les églises catholiques, les femmes devaient porter un voile sur la tête ! [Il faut savoir surtout jusqu’où doit s’exercer la fameuse loi, sinon effectivement, les voiles des religieuses seront interdits, ce qui ne serait pas une première dans notre pays. En fait, je me demande si dans les universités et grandes écoles, le port du voile n’est pas laissé à l’appréciation de l’institution. MB]

  16. Personnellement, le voile sur les cheveux ne me choque pas A CONDITION qu’il ne voile pas le visage. Ce qui me choque c’est de pas voir à qui je m’adresse !

  17. Ce Me LAFARGE est un bien piètre juriste : ce qui est interdit, c’est le visage voilé. Qu’une femme porte le voile à la manière des religieuses n’a rien ni d’illégal, ni de gênant.
    Cet avocat doit détester toute foi religieuse : d’où sa rabia.
    Mais ce genre d’à peu près favorise l’islamisme.

  18. Et les élèves infirmières n’ont pas le droit de porter une Croix …
    Deux poids deux mesures …

  19. Assez d’accord avec Gautier.
    J’ai même grand joie chaque fois que je vois des religieuses voilées.

  20. […] [Pouvez-vous donner les références de votre citation ? Merci. MB]

  21. Volontiers :
    il s’agit des (difficiles) versets 3 à 16 du chapitre 11 de la première lettre de Paul aux Corinthiens (version de la TOB). [Merci. Auriez-vous l’obligeance de les redonner à nos lecteurs dans un autre commentaire avec leur référence ? En effet, une erreur de manipulation de ma part me les a fait disparaître. Toutes mes excuses. MB]

  22. Merci pour votre réponse ; les voici : versets 3 à 16 du chapitre 11 de la première lettre de Paul aux Corinthiens (version de la TOB).
    “Je veux pourtant que vous sachiez ceci : le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme, le chef du Christ, c’est Dieu.
    Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef.
    Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée.
    Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre ! Mais si c’est une honte pour une femme d’être tondue ou rasée, qu’elle porte un voile !
    L’homme, lui, ne doit pas se voiler la tête : il est l’image et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de l’homme.
    Car ce n’est pas l’homme qui a été tiré de la femme, mais la femme de l’homme.
    Et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme.
    Voilà pourquoi la femme doit porter sur la tête une marque d’autorité, à cause des anges.
    Pourtant, la femme est inséparable de l’homme et l’homme de la femme, devant le Seigneur.
    Car si la femme a été tirée de l’homme, l’homme naît de la femme et tout vient de Dieu.
    Jugez par vous-mêmes : est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans être voilée ?
    La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas qu’il est déshonorant pour l’homme de porter les cheveux longs ?
    Tandis que c’est une gloire pour la femme, car la chevelure lui a été donnée en guise de voile.
    Et si quelqu’un se plaît à contester, nous n’avons pas cette habitude et les Eglises de Dieu non plus.”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services