Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un valet de la dictature sanitaire à l’œuvre à Lyon

Un valet de la dictature sanitaire à l’œuvre à Lyon

Vidéo hallucinante de ce qu’on appelle un “serviteur” de l’Etat ou plutôt un valet de la dictature sanitaire. Le sous-préfet de Lyon en visite médiatique de contrôle des passes sanitaires dans un quartier calme de Lyon n’apprécie pas qu’on lui demande de s’occuper plutôt de l’insécurité dans les quartiers voisins :

Partager cet article

10 commentaires

  1. Avec des rigolos de ce style on va aller loin, ilsvoient l’extrême-droite partout , eux les nazillons de service

  2. Informez tous le monde.

    Si on demande à l’intégralité du peuple en manifestation dans les rues de France et d’ailleurs de réciter en même temps, en synchronisation le “Pater Noster”, l’énergie positive diffusée pourrait avoir un effet énorme.
    Dans une église, l’effet est déjà énorme alors imaginez ce que des millions de Français avec des Italians, Des Canadiens etc…. Tous ensembles, la version original latine.

    Pater Noster

    Pater noster, qui es in caelis
    sanctificetur nomen tuum
    adveniat regnum tuum
    fiat voluntas tua
    sicut in caelo et in terra.

    Panem nostrum quotidianum
    da nobis hodie
    et dimitte nobis debita nostra
    sicut et nos dimittimus
    debitoribus nostris
    et ne nos inducas in tentationem
    sed libera nos a malo.

    Amen.

    • Dans la religion catholique il n’y a pas d’ « énergie positive ». Et comme nous sommes catholiques et non protestants, nous prions la Sainte Vierge par le chapelet…cela dit vous avez raison, si tous les manifestants dans toutes les villes récitaient ensemble ne serait-ce qu’une dizaine, nous aurions certainement la victoire !

  3. L’Etat de droit en France est une bouffonnerie sinistre.
    Ces psychopathes au pouvoir se croient tout permis.

  4. Je ne connais pas le droit positif républicain mais Philippe Prigent, Avocat au Barreau de Paris ENS Ulm, répond ceci à la vidéo : “Dans un pays normal, ce préfet aurait déjà été révoqué pour détournement de pouvoir (utilisation à une fin personnelle d’une prérogative de puissance publique), république bananière.”
    Français, citoyen né, il faut aller voter. Oui les dés sont pipés, mais comme il y a de moins en moins de joueurs à la table, ce sont des minorités motivées qui prennent le pouvoir et faussent le jeu par dessus le système apparemment en place qui, lui, est lié à un vote légitimiste, souvent boomer. Regardez comment font les écolofascistes ! Regardez le score de LREM aux dernières élections : 3% du corps électoral.

  5. Vite, qu’on lui implante sa puce dans la peau à ce réfractaire
    https://youtu.be/tw881Sw6PyY

  6. De Giscard à Macron voici le résultat de cette république nauséeuse, un totalitarisme qui ne veut pas dire son nom.
    Honte à cette Caste politique qui est prête à toutes les compromissions pour rester au pouvoir.
    ” Il y a grande pitié au royaume de France. ” (Ste Jehanne Darc)

  7. cet article est une fakeniouze évidente
    ils ne veulent que créer des emplois de vigiles sanitaires pour enrayer la courbe du chomage ; ce préfet ne fait qu’appliquer la politique de son maitre

  8. Le rictus satisfait de ces contrôleurs satisfaits trahit soit leur bonheur de faire semblant, soit leur souci d’être bien vus …
    En cela ils représentent bien leur patron !
    C’est très loin des attentes des citoyens électeurs …

  9. Je souhaiterais attirer l’attention sur un point qui semble avoir échappé à l’attention des commentateurs.
    Une leçon qu’on peut tirer de cette scène est bien qu’il est devenu nécessaire qu’un sous-préfet se déplace, pas moins, pour qu’un contrôle soit effectué. Ceux qui “marchent” le samedi après-midi contre ce “pass” de la honte constatent par eux-même la grande bienveillance des policiers qui les accompagnent.
    Et ceux qui se promènent en province observent quotidiennement l’absence ou la grande rareté de ces opérations. Il suffit de se mettre à leur place: des “jeunes” qui affichent ouvertement leur volonté de les tuer sont relâchés par les magistrats sélectionnés pour ce genre “d’incidents”. Dans le même temps ils sont censés tomber avec toute la rigueur de la loi sur des promeneurs paisibles. Ils ne se sont pas engagés pour cela, le disent et le font savoir justement par leur abstention de certains actes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services