Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un triple espace politique à conquérir

Un triple espace politique à conquérir

Selon Jean-Yves Le Gallou, Eric Zemmour, s’il se déclare candidat à la présidentielle, pourrait conquérir un triple espace :

  • la droite de LR martyrisée par le système médiatique et trahie par ses dirigeants, aujourd’hui prêts à rallier Xavier Bertrand
  • les identitaires du RN méprisés et humiliés par les apparatchiks marinistes, toujours prêts à éviter les vagues, à brader un peu de programme
  • la grande armée des abstentionnistes et autres gilets jaunes qui ne croient plus en l’offre politique actuelle et attendent autre chose

Le meilleur moyen d’éviter une candidature d’Eric Zemmour, ne serait-ce pas de s’intéresser d’abord à ces électeurs, avant de complaire aux médias et à la cuisine interne des partis partis ?

Partager cet article

6 commentaires

  1. Je voterais volontiers Z si le candidat LR est un traître à … LR.
    Le vote RN comme exutoire à la chienlit politique est dépassé, remplacé maintenant par l’abstention.

    Et l’abstention, c’est le pire pour nos politiciens carriéristes

    • Pourquoi le pire? Tant qu’ils sont élus ils s’en fichent non?

      • L’abstention, c’est le rejet du système qui les fait vivre. Certes, ils sont élus mais leur légitimité est très faible

        • Je veux bien vous entendre, mais je connais un président de la république qui a été élu par une gigantesque abstention, et qui, tout guilleret, se maintient sur le trône depuis quatre ans. Cette illégitimité ne semble pas l’empêcher de dormir !

      • Ils parlent de rendre le vote obligatoire comme jadis en URSS quand il n’y avait qu’un seul candidat issu du parti unique. Mais en France le parti unique existe aussi , c’est L’UMPS maintenant LR-LREM soutenu par tous mes medias exceptés C-News.

  2. D’abord, ces différents groupes ne constituent pas des “espaces politiques”, mais des segments électoraux, ce qui n’est pas tout à fait la même chose… Chacun de ces segments, avec autant de sous-groupes, constituent des sociologies très différentes, avec des aspirations souvent totalement contradictoires…
    Ensuite, il manque un quatrième groupe et non des moindres : les souverainistes, ou “camp des politiques”, principalement rassemblés aujourd’hui derrière Florian Philippot, NDA… Groupe qui pèse encore peu en terme de voix, mais énormément par les idées, et Dieu sait que la droite au sens large en a plus que besoin…
    Enfin, pour constituer une force alternative au RN à la droite de la droite, rien ne se fera sans un vrai projet de société dans le cadre d’un pays redevenu souverain. Car s’il s’agit de faire de l’anti-immigration en ignorant l’UE et la CEDH, de l’anti-islam caricatural sans la moindre vision politique des problèmes, sans connaître le fond des dossiers et surtout sans la moindre volonté de les régler par les outils juridiques et de souveraineté adéquat, dans ce cas ce n’est même pas la peine de tenter l’aventure…
    La question est d’abord de savoir ce que l’on veut, pour faire quoi et par quels outils (politiques, juridiques, militaires) on s’en donne les moyens… C’est ça la souveraineté, ce n’est pas autre chose, c’est très basique en fait… Or cela demande au préalable une vision du monde dans toute sa complexité qui soit cohérente de A à Z, tout comme l’est la vision du monde macronienne en miroir inversé, ni plus, ni moins…
    Or à ce stade la “droite nationale” en est à des années lumière, car elle ne pense pas, ne travaille plus, n’a plus d’intellectuels dignes de ce nom ; or, comme toutes les grandes idées vitalistes venaient encore il y peu de la gauche (parfois pour le meilleur, le plus souvent pour le pire…), Il est donc parfaitement logique que la “droite” perde tous ses combats les uns après les autres, ce qui est inévitable quand on a plus rien à proposer d’autre que le statu quo voire le retour en arrière toutes…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]