Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Un transexuel euthanasié après une opération ratée

Nous vivons une époque é-pa-tante :

"Un homme de 44 ans, qui ne souffrait pas d’une maladie en phase
terminale, a été euthanasié après une opération ratée de changement de
sexe"

En Belgique, cette femme qui voulait se faire homme avait subi plusieurs opérations mais elle se sentait toujours emprisonnée dans
un corps qu'elle rejetait. Le médecin justifie :

« On pouvait clairement parler dans ce cas de souffrances psychiques insupportables
 ».

Comme quoi la culture de mort est liée.

Partager cet article

21 commentaires

  1. Voilà ce qui arrive lorsqu’on sème le désespoir dans le coeur des hommes, et qu’on leur fait croire qu’ils peuvent tout faire et tout créer. Paix à l’âme de ce malheureux.

  2. Les malades mentaux souffrent souvent atrocement : moralité, tuons-les tous avec bonne conscience. La fin justifie les moyens. Ben voyons !
    Trève d’ironie : L’auteur de ce crime doit être puni selon la gravité du crime.

  3. oui, paix à son âme, paix à son âme

  4. On nous avait dit que la théorie du genre : “ça libérerait …”

  5. horrible. on aurait mieux fait de lui apprendre à aimer son corps, de lui apprendre que le Christ l’aime comme cela. Mais dans une société qui a le culte du corps-objet…

  6. Les considérations sur le genre ont bon dos…
    Quelques soient les motifs à la chose, on oublie intentionnellement ici le cœur de l’affaire: un ratage chirurgical assumé (un de plus!)…
    Personne ne forçait le chirurgien “responsable” à effectuer cette opération moralement scabreuse sinon techniquement difficile…Apparemment, là, il n’a pas mis en avant de close de conscience!…
    En revanche, “suicider” un patient pour éviter d’avoir à rendre des comptes sur cet échec chirurgical raté, évite bien des soucis au microcosme médical…

  7. La position des socialistes à ce sujet …
    “Dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable. Je suis pour ma part en tant que socialiste contre l’allongement de la vie. L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures.
    Jacques Attali – « L’avenir de la vie »
    “L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté, et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société.
    L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.”
    Extraits de : L’homme nomade , Ed. Le Livre de Poche, 2005

  8. “Un homme de 44 ans” écrit la journaleuse qui rapporte le fait, commençant donc son article par un gros mensonge… puisqu’il s’agit d’une femme !
    Autre question qu’on peut se poser :
    Comment des chirurgiens peuvent-ils se prêter à ce jeu de massacre ?
    La société est devenue folle.
    Ayant perdu la foi, elle a par suite perdu la raison et sombre dans une culture de mort aussi insensée que sanguinaire.
    Et même les professions les plus raisonnables se perdent dans leurs fantasmes prométhéens.

  9. La chirurgie et les hormones n’ont pas permis de guérir un état psychique considéré naguère comme une forme de délire pathologique: la résistance du réel au changement…

  10. Ca devrait simplifier les études de médecine dans les prochaines années…

  11. Il fallait plutôt lui soigner la tête !

  12. 1) Encore un médecin qui sait mieux que tout le monde si la vie d’un patient vaut d’être vécue.
    2) Si j’en crois http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Attali, “Jacques Attali est un économiste, écrivain et haut fonctionnaire français, né le 1er novembre 1943”
    Il est donc tout proche de 70 ans. Serait-il en train de devenir égoïste? de prendre de la distance par rapport à ses convictions socialistes? (cf. la citation connue rapportée par “jejomau | 1 oct 2013 16:09:03”)

  13. R.I.P.

  14. Projet de loi : il faudrait pouvoir euthanasier non seulement ceux qui le demandent, mais ceux aussi qu’ils nous indiquent comme étant la cause de leur demande. De cette façon, le bonheur reviendra sur la terre.

  15. Le régime socialiste d’Adolphe Hitler n’aurait renié aucun de ces arguments. Les hommes politiques et médecins actuels ne font rien d’autre qu’appliquer les consignes du IIIème Reich à son apogée quant aux personnes souffrant psychiquement. Les hôpitaux psychiatriques vont se vider : on ne soigne plus, on tue les patients.

  16. Atteinte d’un cancer, dois-je craindre d’être euthanasiée si le chirurgien loupe son opération ?
    Cela coûterait moins cher à la Sécu mais n’aidera pas à rentabiliser le matériel.
    C’était juste de l’humour noir … quoi que

  17. Quand la décadence n’avait pas encore atteint ce degrès de pourriture la société avait encore le bon sens de protéger ces gens-là d’eux mêmes, aujourd’hui elle les envoie dans la tombe après les avoir détruit au bistouri. C’est la Science, c’est l’athéisme: ça sent la merde et la mort.

  18. Il ne faut pas supprimer ce qui est la base de notre vie.

  19. It n’aurait pas pu se suicider directement?
    J’ai l’impression qu’it s’est un peu déchargé de son suicide.

  20. Prions pour elle avant tout…

  21. Olivier,je suis tout à fait de votre avis!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services