Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Un symbole nazi dans une exposition sur l’Ukraine

L'exposition de photos sur l'Ukraine qui se déroule actuellement au Knuedler à Luxembourg comporte une photo d'un milicien arborant une casquette à l'emblème nazi. L'emblème figurant sur la casquette du milicien l'identifie comme un membre du régiment Azov, qui est connu pour ses penchants néo-nazis de ses commandants et de beaucoup de ses membres.

Interpellée, la mairie se défausse. La bourgmestre refuse de faire enlever cette photo et renvoie la balle à l'ambassade d'Ukraine.

K

Le soleil noir ("Schwarze Sonne") était le symbole occulte du IIIe Reich et fut l'un des symboles favoris par le Reichsführer SS Himmler, et d’autre part de la Wolfsangel, emblème du NSDAP, emprunté par la 2e division SS Das Reich et que le code pénal interdit en Allemagne de montrer en public en tant que symbole d'extrême droite.

Le précédent bourgmestre du même parti est l'homosexualiste Xavier Bettel, actuel Premier Ministre et ferme soutien de l'Ukraine contre la Russie.

Dans la mémoire luxembourgeoise l'occupation nazie fut une période noire : celle de tentative de germanisation forcée du pays.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. On notera que ce sont des LGBT qui soutiennent ce gouvernement Ukrainien…

  2. Les atlantistes n’arrivent pas à camoufler les penchants nazis des soit disant euro-démocrates ukrainiens sur lesquels ils s’appuient pour imposer le Nouvel Ordre mondial en Europe de l’Est. Ils avaient fait la même chose dans les années 90 en Croatie pour déstabiliser la Serbie. Aujourd’hui leur ennemi est la Russie mais les méthodes n’ont pas changées.
    Les gouvernements occidentaux donnent des leçons de morale à tout le monde mais ne se gênent absolument pas pour s’allier avec les néo nazis ou les islamistes (comme en Libye).
    Tout mon soutien aux antifascistes, pas les anarchistes français qui descendent dans nos rues pour casser des vitrines et brûler des voitures, mais les vrais résistants qui combattent le fascisme et l’impérialisme américain dans les rangs des séparatistes pro russes du Donbass.
    Vive la Novorossia!

  3. Eh bien, c’est entendu, je me rends à vos raisons : les Ukrainiens sont donc des nazis, et l’armée russe est parfaitement fondée, par conséquent, à envahir l’Ukraine pour rétablir l’ordre international.
    De même qu’elle est parfaitement fondée à envahir la France, afin d’éradiquer un parti néo-nazi qui fait 25 % d’intentions de vote, possède de nombreux députés européens et s’approche dangereusement du pouvoir. On ne peut tout de même pas rester les bras ballants devant un parti fondé par un homme qui pense que “les chambres à gaz sont un détail de la Seconde guerre mondiale”.
    Pour parfaire cette opération de salubrité publique, il serait bon, également, que le gouvernement russe se montre à la hauteur de sa réputation d’autoritarisme, et fasse le ménage parmi ses propres néo-nazis. Par exemple parmi les membres de l’ancien parti national-bolchevique du théoricien eurasianiste Alexandre Douguine, très apprécié des supporters français de la Russie, dont l’amusant drapeau figure ici :
    http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Evstafiev-neo-bolsheviks.jpg?uselang=fr
    Par ailleurs, tant qu’à se faire accuser de dictateurs par les dégénérés occidentaux esclaves du capitalisme cospomolite consumériste, les dirigeants du Kremlin devraient prendre des sanctions exemplaires contre un traître infiltré parmi eux, qui s’est permis à deux reprises, dernièrement, et pour la première fois depuis Staline, de faire l’éloge du pacte hitléro-soviétique.
    Je sais que ce n’est pas beau de dénoncer, mais enfin les intérêts de la sainte Russie l’exigent, et je suis prêt à me sacrifier pour le bien commun : il s’agit d’un certain Vladimir Poutine.

  4. @Bobby Blackmarket, et vous, vous êtes un agent du FBI infiltré sur le Salon Beige ?

  5. L’obsession du “nazisme” ferme les yeux des observateurs médiatiques sur les sources réelles du conflit ukrainien. En ce sens elle est bien pratique, la stratégie du détournement de l’attention ça marche très bien.
    Ce qu’on appelle “nazisme” (néologisme forgé par les soviétiques et répandu par les sections PC de l’Ouest) depuis une bonne cinquantaine d’années est le fruit d’une propagande dirigée contre un pays vaincu qui n’a pas commis le dixième du quart de la moitié des crimes qui lui ont été imputés, et qui n’a pas commis le centième du millième des crimes commis par le régime judaïque de l’URSS. Ainsi, kaganovitch à lui tout seul a exterminé plus de 14,4 millions de slaves chrétiens orthodoxes. Le total des morts au goulag est de quelque 60 millions. Les morts par abattage et stratégies d’élimination font monter le chiffre à plus de 70 millions.
    Par ailleurs, entre 1946 et 1955, 12 millions de civils allemands ont été déportés sur concertation URSS-Etats Unis. 5 millions sont morts dans les camps situés à l’Est (portion URSS), les survivants de retour n’ont pas survécu très longtemps…
    Les groupes armés affublés de symboles “nazis”, comme d’ailleurs l’ensemble des quelques groupuscules qui se piquent de nazisme, se réfèrent au fantasme politique répandu par le vainqueur allié (qui s’est dépêché de trahir l’alliance en bombardant allègrement ses amis européens puis en imposant sa politique économique..).
    Autrement dit, ce sont de petits cons qui ont gobé la propagande issue de l’après-guerre… comme d’ailleurs à peu près 50% de la population générale et 100% de la population médiatique qui se proclame contre et qui passe son temps à lutter contre une “bête immonde” qui n’existe pas. Fabuleux.
    Donc les insignes “nazis” ou pas affichés par des groupuscules qui ne se battent pas pour leur pays mais sont les idiots utiles de l’OTAN et de Soros, on s’en fout. Cela a à peu près autant d’importance que la marque de la teinture capillaire de mademoiselle timotchenko.
    En revanche il est amusant de noter le goût des “homosexuels” pour cette fantasmagorie. Ils aiment le cuir, les accessoires et rêvent d’un monde où ils seraient la norme, et ont le goût du guerrier blond et musclé comme du pompier musclé : ils les prennent pour des gogo boys en uniforme.
    Mais le régime du IIIe Reich n’était pas spécialement favorable aux invertis et ne s’en est pas caché. Les homosexuels d’ailleurs adorent frissonner avec le “nazisme” mais aiment tout autant se penser en victimes déportées (ce qu’ils n’ont pas été) et marquées du triangle rose (qui n’a jamais eu cours). Toutes les contradictions du fantasme portées au maximum…
    Bon, si un jour on vous raconte que les “nazis” fabriquaient à coup de manipulation génétique des T Rex cracheurs de gaz, vous n’allez pas gober… mais pourquoi pas, après tout des tas de gens ont gobé le bobard des abat-jours en peau de juifs et du savon à la graisse de juifs. Quelques année plus tard, ils ont gobé avec empressement l’histoire des bébés koweitis jetés par les fenêtres (rapporteur juif néocon devant le congrès US) des armes de destruction massive (medias en Amérique, relais médiatiques en Europe, Hollywood) et des piscine d’acide (Nouvel Obs, peu après la première attaque US) de saddam hussein.
    Au fait, mon pluriel sur “abat-jour” est-il correct ?

  6. Merci Robert Marchenoir mais il n’a jamais été dit que tous les Ukrainiens étaient nazis, le problème c’est que ce sont les nazis qui sont soutenus et armés par les gouvernements occidentaux.
    Evidemment pour quelqu’un qui trouve que le FN est un parti néo nazis, il va de soit que tous les Ukrainiens sont nazis à 200% parce que je ne suis pas sûr qu’on puisse comparer Marion Maréchal Le Pen au milcien qu’on voit sur la photo!
    Pour ce qui est de vos nationaux-bolchéviques, je crois que leur drapeau n’a rien à envier à celui des militaires ukrainiens que l’on voit en haut à droite de la première photo de cet article:
    http://ukraineatwar.blogspot.fr/2014/11/nazis-in-azov-battalion.html
    Au sujet de Vladimir Poutine, cet homme reste un petit joueur face à dmitry yarosh, le chef de Pravy Sektor.

  7. Réponse à Flore:
    Vous avez entièrement raison de signaler que les nazis ukrainiens sont victimes du fantasme politique répandu par la propagande alliée mais vous oubliez dans votre avant dernière phrase de signaler que les “tas de gens” dont vous parlez ont aussi gobé le coup de l’avion de ligne abattu par les séparatistes pro russes l’été dernier.
    De plus les nazis ukrainiens sont de plus en plus nombreux et ces “petits cons” sont légèrement plus dangereux que les jeunes étudiantes kievennes qui fantasmaient en 2004 sur “la teinture capillaire de mademoiselle timotchenko”…

  8. Du relativisme selon Robert M…
    A votre place, je la mettrais en veilleuse car insulter 25 % de votants en disant que se sont des nazis, cela s’appelle de la diffamation.
    Mais si ça vous amuse de soutenir de vrais néo-nazis qui crient “zieg heil”, chacun son camp…
    Ce n’est pas le mien et je vous plains sincèrement.

  9. Voila qui ne va pas plaire à M Robert Marchenoir.
    Il aurait préféré les pin up dessinées sur les bombardiers américains qui ont écrasés l’Europe sous les bombes, civils compris.
    Dommage, les ukrainiens, fidèles à leurs alliances, préfèrent les symboles nationaux socialistes comme à l’époque.
    On ne se refait pas.
    M Robert Marchenoir est tellement prévisible qu’on pourrait presque écrire ses courriels à sa place.

  10. @ Tchetnik312
    Absolument. Vous avez raison de rappeler le bobard de l’avion. Mais vous conviendrez que je ne peux en un seul commentaire lister tous les bobards dont nous sommes abreuvés depuis quelque 70 ans (ni même ceux des 10 dernières années) : ce ne serait plus un commentaire mais un volume entier intitulé “Le Bobard retrouvé” dans un ensemble lui-même intitulé “A la Recherche de la Réalité Perdue”.
    La matrice de tous ces mensonges à l’échelle géopolitique se trouve entre 1945 et 1946.
    Sur la dangerosité de ces petits cons, oui absolument là aussi : du reste je n’ai jamais dit qu’ils fussent gentils comme tout. Ils sont aussi nuisibles que les petits cons gauchistes qui depuis les années 20 multiplient les assassinats, les attentats, les actes de terrorisme et les violences de rue. S’abreuvant au même fantasme, peu importe qu’ils se situent à droite où à gauche dudit fantasme : ils sont, in fine, de la même matrice. Et ils ont les mêmes patrons…
    Vous avez raison de souligner ces deux points. Permettez-moi toutefois de préciser que je ne considère pas les paramilitaires ukrainiens actuels estampillés nazis comme des victimes, mais comme des idiots utiles de l’offensive qui consiste à dresser un mur de guerre au sein de l’Europe réelle, celle des Nations.

  11. Pourquoi ne parle-t-on jamais du bataillon de séparatistes pro-russes “Kolovrat”, ouvertement néo-nazi, anti-chrétien et néo-païen ?
    https://www.facebook.com/pages/Kolovrat-Division/458589974293463?fref=ts

  12. @ frédéric
    Pouvez-vous préciser quel contenu de cette page permet de dire que ce groupe est “ouvertement néo-nazi” et/ou “anti-chrétien” ? Je n’ai pas vu, mais n’y ayant pas navigué longtemps, peut-être quelque signe ou scène m’auront-ils échappé.
    néo païen, pourquoi pas (encore que : vous lisez le russe ?), mais pour le reste…

  13. Rédigé par : lagardère | 15 juin 2015 15:35:26
    “@Bobby Blackmarket, et vous, vous êtes un agent du FBI infiltré sur le Salon Beige ?”
    Non, je suis un homme libre, respectueux de la vérité et des valeurs chrétiennes, ce qui a l’air d’en scandaliser certains.
    ****
    koltchak | 15 juin 2015 20:26:50
    “M Robert Marchenoir est tellement prévisible qu’on pourrait presque écrire ses courriels à sa place.”
    Bien sûr. La vérité est prévisible. Le mensonge aussi : le parti pro-russe en France répète mot pour mot les mensonges qui lui sont dictés par la Loubianka.
    Au fait, c’est pas très français, Koltchak ? Vous m’avez l’air de vous poser un peu là, comme patriote.
    ****
    Cosaque | 15 juin 2015 17:15:41
    “A votre place, je la mettrais en veilleuse car insulter 25 % de votants en disant que se sont des nazis, cela s’appelle de la diffamation.”
    J’espère donc que le Salon Beige va arrêter d’insulter du matin au soir les électeurs libéraux. Pour votre information, je vote Front national, bien que cela m’ennuie beaucoup de voter pour un parti socialiste, traître à la nation, ayant fait allégeance à une puissance étrangère hostile.
    Au fait, c’est curieux, votre pseudonyme. Un cosaque, ce n’est pas un Français. Vous êtes un agent de l’étranger ?
    ****
    Tchetnik312 | 15 juin 2015 16:49:35
    “Merci Robert Marchenoir mais il n’a jamais été dit que tous les Ukrainiens étaient nazis, le problème c’est que ce sont les nazis qui sont soutenus et armés par les gouvernements occidentaux.”
    Vous mentez. Trois assertions dans une seule phrase, trois mensonges. Malheureusement, les Etats-Unis refusent obstinément de livrer des armes à l’Ukraine envahie par vos amis les Russes. Croyez bien que je le regrette.
    Quant à votre photo, c’est évidemment l’un des milliers de faux documents fabriqués par les services secrets russes, dénoncés chaque jour par les patriotes ukrainiens :
    http://www.stopfake.org/en/news/
    Et au fait, Tchetnik312, c’est aussi un pseudonyme de patriote français, je suppose ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique