Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un sénateur LR appelle à discuter avec le RN

Un sénateur LR appelle à discuter avec le RN

On apprend cela en lisant L’Incorrect :

Conseiller municipal d’opposition au maire à Saint-Leu-la-Forêt de 2001 à 2008, Sébastien Meurant a pris la municipalité en 2008, mettant ainsi fin à une gestion municipale de gauche longue de 30 ans. En 2014 il est réélu dès le premier tour. En 2017, il se présente aux élections sénatoriales comme candidat divers droite et est élu. Se trouvant en situation de cumul de mandats, il est obligé de quitter sa fonction de maire et de conseiller départemental.

Le sénateur LR Arnaud Bazin, qui dirigeait la liste LR officielle aux sénatoriales, s’est fendue d’une condamnation pathétique sur Facebook :

C’est une faute politique lourde, très préjudiciable à notre parti et à nos valeurs. Je la condamne absolument.

Comment peut-on se proclamer gaulliste et vouloir discuter avec l’anti de Gaulle ? Un sénateur véritablement LR ne devrait pas faire cela !

Cela démontre aussi son manque de sang-froid face aux défis que notre famille doit relever pour diriger de nouveau les affaires de la France. Nous y arriverons ! Et sans nous renier, sans brader nos valeurs, comme ont toujours su le faire Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, et comme Laurent Wauquiez s’y attelle, avec nous tous, aujourd’hui !

Comment Monsieur Meurant peut-il désormais vouloir représenter les LR du Val d’Oise, à la tête de notre fédération ou à la commission d’investiture ? Nos futurs candidats, aux municipales ou ailleurs, seront-ils obligés de faire alliance avec le RN de Le Pen pour avoir le soutien de Monsieur Meurant ?

La réponse est évidemment négative, et je demande aux instances de notre parti de sortir le carton rouge que la dérive idéologique et la confusion politique évidentes de Monsieur Meurant méritent.

Sébastien Meurant explique être

“resté sur l’ADN du RPR des années 1986-1988 : Etat fort, primat de la liberté, France puissance, création de richesse avant de la distribuer.”

“Un parti politique doit se structurer autour d’idées, et non pas être le syndicat des places. Or il n’y a plus, nulle part, de corpus idéologique identifié”. “Cela vaut pour le RN ex-FN avec ses zigzags sur l’économie ou sur la question européenne, mais cela vaut aussi pour LR, hésitant ou flou dans plusieurs domaines.” “Quand il n’y a plus de formation doctrinale des élus, il ne faut pas s’étonner qu’il ne reste plus que des ambitions de carrière”. Le préalable à l’ouverture de discussions est la clarification des lignes politiques. Quand on est fort sur ses positions, on n’a rien à craindre de la confrontation des idées“.

Sortira-t-on des condamnations pathétiques pour entrer dans le débat d’idées ? Le sénateur explique dans l’Incorrect :

Evidemment qu’il faut se parler! Si on ne parle qu’avec ceux avec lesquels on sait d’avance qu’on va être d’accord, ça n’a aucun intérêt. Il faut s’asseoir, discuter, voir sur quoi on est d’accord et sur quoi on ne l’est pas. […] 

Les idées n’appartiennent à personne et moi, ce qui m’intéresse, c’est le bien commun. Le bien commun est la seule chose qui compte. Or il faut abso- lument mettre dehors ceux qui sont actuellement au pouvoir et qui sont porteurs d’une idéologie mondialiste qui nie jusqu’à l’existence même de la France et de sa culture. Je n’oublie- rai jamais cette phrase d’Emmanuel Macron durant sa campagne : « Il n’y a pas une culture française. » Eh bien si ! Evidemment que si ! Quand je vois des mômes voilées à dix ans, ce n’est pas la France ! Le vrai clivage est là, et c’est à partir de cela qu’il nous faut voir, en mettant de côté les querelles de chapelles parfaitement dérisoires eu égard à l’enjeu, sur quels déno- minateurs communs nous pouvons nous entendre.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Evidemment qu’il a raison , quand bien même la discussion sera délicate !

  2. Evidemment qu’il a raison , quand bien même la discussion sera délicate !

  3. Qui parlait de la droite la plus bête du monde ? Quand il a voulu prendre le pouvoir en 1981, Mitterrand n’a eu aucun scrupule à s’allier avec le PC”F” et le PRG.
    La “droite” vit le petit doigt sur la couture du pantalon pour ne surtout pas risquer de froisser la Gauche.
    🤮🤮🤮

    • Quelle est l’ossature idéologique de votre “droite” ?
      En sachant que ce sénateur s’affiche pleinement dans la ligne Wauquiez, qui justement interdit tout rapprochement, il faut bien voir que pour lui “discuter” signifie tenter de récupérer l’électorat et refaire le coup de 2007 de Sarkozy. C’est texto ce qu’il a déclaré à Jean-Jacques Bourdin pas plus tard que ce matin…
      Sauf que ça ne fonctionnera pas et que le camp national n’y a aucun intérêt… Quel intérêt pour nous de se faire phagocyter par une droite d’argent qui n’est même plus souverainiste et de se faire avoir par une politique libérale-sécuritaire (contre les honnêtes gens bien sûr, pas contre les délinquants !) qui sera dans la droite ligne de celle de Macron ?
      D’ailleurs, la comparaison avec la gauche de 1981 est opportune, surtout lorsque l’on voit ce qu’est devenu le PCF ensuite, si le même sort attend le FN avec une “union des droites”, non merci !

  4. LR est un parti en voie d’extinction comme LREM
    Fausse droite et fausse gauche tous unis pour détruire la France
    Les mêmes hommes – les mêmes pantins – Les mêmes politiques menées – la même fausse opposition – Les mêmes buts

    Si le RN n’a pas lui aussi pour but de détruire la France, alors toute alliance est IMPOSSIBLE.

    • fausse droite et VRAIE gauche ? il n’y a pas de 3ème camp possible. Alors s’il y a une fausse gauche, oû est la vraie gauche ? La gauche est de nature progressiste, cosmopolite, immorale : on a donc bien dans ce camp : LREM, PS et même LR

  5. quoi parler avec les autres droites ?
    quelle honte!
    ne vaut il pas mieux continuer à laisser élire des bobos, laisser délocaliser les emplois, les super riches se gaver tandis qu’ils fond les poches des retraités et travailleurs moyens jusqu’à taxer les gens qui n’ont pas la télé de payer la redevance, consacrer encore plus de milliards (cette année 2milliards d’euros supplémentaires) pour les “migrants”, malmener les valeurs traditionnelles de la famille, vanter la diversité mais pas celles des idées à la télé, faire subir des examens psychiatriques aux opposants, poser avec des gamins sans chemise qui font un doigt d’honneur etc.

    • Voyez vous cher monsieur, le problème est que LR ne remettra jamais en cause tout cela ! L’expérience Sarkozy ne vous a pas suffit ? Et il faudrait que le RN s’allie à cette droite d’argent pour mener une politique à peine différente de celle de Macron ? S’allier avec LR qui pour les européennes va probablement nommer une tête de liste européiste avec une foule de colistiers qui seront tous des collabos atlantistes anti-Poutine et anti-Orban ? De toute façon et heureusement, Wauquiez ne veut pas d’une telle option… au moins les choses sont claires ! Et que ceux qui à LR ne sont pas d’accord rejoignent le RN ! Que pour une fois ils mettent leurs actes en accord avec les idées crypto-souverainistes qu’ils professent, sans quoi leurs gesticulations ne valent rien !

    • vous avez bien raison de mettre “migrants” entre guillemets. immigrants, pas migrants !!! ils sont pas plus migrants que je suis inuit !

  6. Parce que la soumission aux instances internationales et à la finance étaient des valeurs prônées par le Grand Charles, peut-être ?

    Il n’y a plus de parti gaulliste depuis 1976, année de la création du RPR qui n’était rien d’autre qu’une machine politique aux ordres de Chirac, en vue de lui donner le pouvoir ! Il devra attendre 19 ans…

  7. Bien sur,il a parfaitement raison car sans accord de toutes les droites nous n’aurons aucune chance de gagner.(ou tout au moins avancer)

    • je sais pas qui gagnera, pas la France en tout cas, et en quoi ça va nous avancer

      Oui à l’union de LA droite (donc nécessité d’une CLARIFICATION, non à l’union des droites (dont les fausses droites = échec assuré !! )

      • Oui, mais le soucis est que si l’on clarifie ce qui est vraiment de droite il ne restera pas grand-chose… Civitas et les Comités Jeanne à la rigueur… Car même dans l’hypothèse où LR, le RN et les autres fusionneraient sur une ligne plutôt “conservatrice” et “patriote”, qui serait peut-être à droite, mais pas nécessairement de droite, ce camp, qui sera dans tous les cas diabolisé ne sera même pas en mesure d’être majoritaire face à un bloc bourgeois progressiste et cosmopolite, qui lui a le mérite de la clarté, de la cohérence idéologique, et, facteur déterminant, le soutien de toute l’oligarchie et de ses prolongements médiatiques… Tout cela pour dire que dans ce système où les règles sont dictées par l’adversaire et même changées par lui en cours de partie, nous ne pourrons jamais gagner ! Au pire, ils pourront peut-être par “accident” nous consentir une victoire d’apparence, mais jamais une victoire totale qui les sortiraient définitivement du jeu…Après, rien n’empêche de voter pour les moins pires, mais il ne faut jamais se bercer d’illusions…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services