Un « référent Égalité » sera nommé dans chaque établissement scolaire

Capture d’écran 2018-03-12 à 07.16.17Dans le dossier de presse du Comité interministériel aux "droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes", on trouve un certain nombre de mesures de rééducation :

  • Éduquer à l’égalité dès le plus jeune âge
    • Agir auprès de la communauté éducative :
      • Un « référent Égalité » sera nommé dans chaque établissement scolaire.
      • L’ensemble de la communauté éducative sera formée à la déconstruction des préjugés et à la prévention du harcèlement et des violences sexistes et sexuelles
    • Agir auprès des parents
      • La « mallette des parents » intègrera des outils relatifs à l’éducation à la sexualité, les usages d’Internet et du numérique, la lutte contre le cyber-harcèlement et l’exposition précoce à la pornographie.
    • Agir auprès des élèves
      • Instaurer la parité dans les instances représentatives des élèves.
      • Promouvoir la mixité des filières et des métiers, en se fixant des objectifs chiffrés par filière et en utilisant le stage d’orientation de 3ème pour faire découvrir des filières peu mixtes.
  • Garantir l’égalité entre les filles et les garçons dans l’enseignement supérieur et la recherche
    • Objectif mixité : Avoir 40% de filles dans les filières scientifiques du supérieur d’ici 2020.
    • Lutter contre les violences sexuelles et sexistes à l’université : 
      • Créer un lieu d’écoute et d’accompagnement ouvert aux victimes et témoins de violences sexistes et sexuelles dans chaque université.
      • Lancer une campagne de sensibilisation sur les violences sexistes et sexuelles dans les universités, en collaboration avec les organisations étudiantes.
    • Mobiliser les établissements de l’enseignement supérieur en faveur de l’égalité :
      • Instaurer une « Charte éthique » dans tous les établissements de l’enseignement supérieur artistique et culturel.
  • Déconstruire les stéréotypes en intervenant auprès des médias et des industriels culturels
    • Mobiliser les acteurs du secteur de la publicité, de l’édition (notamment jeunesse et jeu vidéo), du cinéma, de l’audiovisuel et de la presse (ainsi que les écoles de journalisme) dans la prévention et la lutte contre les stéréotypes de genre.
  • Utiliser la citoyenneté pour promouvoir l’égalité
    • Sensibiliser les participants aux journées défense citoyenneté à l’égalité entre les femmes et les hommes.
    • Promouvoir la mixité dans le dispositif du Service militaire volontaire.

C'est digne de Najat Vallaud-Belkacem.

Commentaires (1)

En 1815, les femmes disent à celle qui sera canonisée en juin 1940 Ste Emilie de Rodat : Nos filles ne seront jamais des mères chrétiennes. Nous avont été élevée par les soeurs avant la Révolution; elles sont élevées dans la rue. Elle répond : je serais leur institutrice !
J'ai eu 6 frères, je suis montée aux arbres. J'ai passé math-élem et fait du Droit. Mais je suis une mère, grand-mère et arrière grand mère… Vive la Liberté d'être différents.

Rédigé par : gramy | 12 mar 2018 08:24:57
____________________________________

Laisser un commentaire