Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Un rapport de l’ONU veut criminaliser la critique de l’idéologie du genre : nouvelle menace contre l’Eglise

Un rapport de l’ONU veut criminaliser la critique de l’idéologie du genre : nouvelle menace contre l’Eglise

Un nouveau rapport transmis par le Secrétaire général à l’Assemblée générale des Nations Unies appelle à des sanctions pénales contre quiconque critique la théorie du genre, l’orientation sexuelle, l’identité de genre et même l’éducation sexuelle.

Le rapport de septembre, produit par Victor Madrigal-Borloz, “expert indépendant” des Nations unies sur la Protection contre la violence et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, affirme qu’il existe un “recul” substantiel contre les progrès des droits de l’homme réalisés par des homosexuels, des transgenres et que cela menace et permet la violence contre ces personnes. Madrigal-Borloz note que cette réaction provient d’une

«montée rapide des dirigeants politiques ultra-conservateurs et de leurs groupes religieux utilisant leurs plates-formes pour promouvoir la bigoterie, la déshumanisation des personnes … et favorise la stigmatisation et l’intolérance parmi les membres de leur communauté».

Madrigal-Borloz cite un rapport qui affirme que les groupes “anti-sexe” des États-Unis ont collecté 6,2 milliards de dollars entre 2008 et 2013 et que ces groupes ont rassemblé un milliard de dollars dans le monde pour lutter contre la montée des revendications LGBT.

Ce rapport provient du Projet Philanthropique, une coalition de fondations de gauche dont deux d’entre elles -la  Fondation Ford et l’Arcus Foundation – ont une gestion combinée de 14,7 milliards de dollars en gestion financière. Le groupe “anti-genre” mentionné dans leur rapport est l’Organisation Internationale pour le Mariage (International Organization for Mariage) qui n’a recueilli que 247 000 $ en 2019.

L’un des rares groupes que Madrigal-Borloz mentionne par son nom est l’Église catholique. Madrigal-Borloz a déclaré:

“La doctrine de la complémentarité du Saint-Siège … considère que les femmes ne sont pas égales mais ont plutôt des rôles sociaux complémentaires …”

Madrigal-Borloz soutient que le point de vue de l’Église catholique sur la famille est une violation du droit existant concernant les droits de l’homme.

Ce rapport n’a aucune force en droit mais il sera certainement utilisé par d’autres acteurs des Nations Unies pour faire progresser ces idées.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Comme le disait ma grand’mère : “pourquoi irait-on revendiquer l’égalité avec les hommes, alors que les femmes leur sont si supérieures…” La soi-disant égalité est en réalité une castration de la féminité, une dépersonnalisation, une réduction à une unité humaine interchangeable, une chosification. Et dire que la génération précédente luttait contre la femme-objet, on y est en plein.

  2. la grande valeur de la Révolution nihiliste:
    “hors de Sodome, point de salut”

  3. Ce rapport est excellent dans le sens où il ne peut qu’ouvrir les yeux et faire tomber les écailles de certains croyants en la gouvernance mondiale, via l’ONU des experts bien payés. Nos ennemis musulmans, les animismes, les gens de l’Alliance seront du côté du bon sens et du respect de la Création pour lutter contre ces délires de fous. Le matérialisme conduit au nihilisme suicidaire, nous l’avons sous les yeux et c’est éclairant. La France, éveillée en Vérité depuis des siècles, n’est pas du tout prête pour ce ‘wokisme pour tous’. Et dans peu de temps, à cause du retour de bâton inéluctable en face de ces délires dignes de boomers déconstruits, ce sera l’Eglise, ‘petit reste’, qui devra protéger les personnes immatures homoérotiques de la violence des foules contre eux.

  4. L’Eglise qui vient d’être secouée, devrait réagir et se secouer un peu sinon on est “foutu” vulgairement parlant !
    “N’ayez pas peur” a dit Jean-Paul II après le Christ.

  5. Pingback: Opus Matris Dei

  6. contre l’église mais aussi contre la population européenne et ses valeurs traditionnelles qui ne sont plus défendues que par un juif (zemmour) et un athée (michel onfray)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services