Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Un quart des femmes n’est pas encore sous la coupe du Planning familial

La planification des naissances, revendiquée par le lobby ultra-subventionné du planning familial, n'a pas encore soumis l'ensemble des femmes en âge de procréer :

"Encore 222 millions de femmes n'ont pas accès à des moyens de
contraception dans le monde
, a dit mercredi le Fonds des Nations Unies
pour la population (FNUAP). Le retard est particulièrement marqué en
Afrique subsaharienne. Dans les pays en développement, 867 millions de
femmes sont en âge de procréer."

L'usage de méthodes de
planification a augmenté ces dernières années de 0,1 % par an, les 3 premières métodes étant

  • la stérilisation féminine est la
    méthode la plus utilisée (30%),
  • le dispositif intra-utérin
    (stérilet, 23 %),
  • la pilule (14%).

La mentalité contraceptive est très voisine de la mentalité abortive, l’usage massif de la contraception dans les pays développés a contribué à y banaliser l’avortement.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Ironie du hasard (?) : à l’hôpital Edouard Herriot de Lyon, le planning familial est au rez-de-chaussée, tandis que les services de gériatrie sont au 1er et 2d étages.
    Quand on va rendre visite à une personne âgée qui lutte pour sa survie, on voit les jeunes filles en train d’attendre un conseil pour avorter (?).
    Ce rapprochement géographique est cruel.
    La charité chrétienne voudrait qu’on mette la même énergie pour sauver les bébés à naitre, qu’on en met pour aider nos anciens.
    On en est loin.

  2. “la stérilisation féminine est la méthode la plus utilisée (30%)”
    (contre seulement 4% de stérilisation masculine, pas fous les mecs).
    Je pensais que la stérilisation était une mutilation? À moins que les “progrès de la science” réalisent des “stérilisations temporaires”?

  3. Il semblerait en plus que le plannig familial est en plus des soucis d’ordre arithmétique…
    Si je suis bien les chiffres annoncés, on est conduit à penser qu’il y a sur la planète environ 900 millions den femmes en âge de procréer…
    La structure et l’importance de la population mondiale actuelle laisseraient plus volontiers admettre que cela se situe autour de deux milliards…
    Le constat, pour les pays en voie de développement, est clairement que dans ces zones (les plus peuplées et les plus pauvres de la planète) l’influence du Planning Familial et de ses satellites est beaucoup plus faible que dans les pays dits développés…
    Alors ce chiffre de 220 millions est-il simplement une “petite erreur” de leur part ou plutôt un effet d’annonce laissant croire que leur influence est très supérieure à ce qu’elle est dans le Tiers Monde???

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services