Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Un proviseur de l’enseignement public rejoint le hors-contrat

Jean Sudriès, professeur agrégé de géographie, a été principal de collège puis proviseur pendant trente ans. Il travaille aujourd’hui à l’ouverture d’un collège hors-contrat à Saint-Étienne :

"J’ai assumé d’importantes responsabilités, gérant des établissements comptant plus d’une centaine de professeurs. J’ai aimé mon métier mais j’ai toujours été choqué par le manque de liberté qui caractérisait la direction d’un établissement public. Cette réalité s’est en outre aggravée ces quinze dernières années. Le triomphe de l’informatique dans la gestion des ressources et des hommes a été l’occasion de rogner sur les pouvoirs des directeurs, de remplacer des choix et arbitrages humains par des automatismes bureaucratiques. Année après année, la direction d’établissement est devenue de plus en plus paperassière et administrative. Le rapport avec le métier lui-même – l’enseignement – s’est fortement distendu. J’ai géré des dotations globales horaires d’un établissement scolaire comme finalement j’aurais pu le faire d’un hôpital. Plus récemment, le manque de moyens a conduit les directeurs à concentrer tous leurs efforts sur le maintien du service avec une dotation en heures postes et en heures supplémentaires calculée au plus juste. Aujourd’hui, dans le public, les moyens sont devenus réellement insuffisants et les tracasseries administratives rendent le quotidien pénible. Le service rendu aux élèves est revu à la baisse année après année. […]

L’expression de service public d’éducation est hélas largement vidée de son sens aujourd’hui. Obnubilé par des considérations technocratiques et gestionnaires, le chef d’établissement n’a pas le loisir de focaliser ses efforts sur l’amélioration du service des usagers, à savoir des élèves et de leurs parents. En pratique, « service public » rime avec la fonctionnarisation des mentalités. A l’Éducation nationale, on est assez loin de l’idée d’une « qualité orientée client ». Le bien des enfants est présupposé, il n’est que rarement pris pour pierre de touche d’une décision.

Ainsi, en participant à la fondation d’un établissement indépendant au service du public, j’ai aujourd’hui le sentiment de participer tout autant si ce n’est davantage  au service public d’enseignement : je cherche à satisfaire au mieux les attentes légitimes des parents et à tout faire concourir au bien des enfants.

Quels sont les pouvoirs que vous auriez voulu avoir et que vous n’aviez pas ou pas suffisamment dans les établissements publics que vous dirigiez ?

Le proviseur ne choisit pas ses professeurs : ils sont affectés au terme d’un mouvement national (devenu depuis peu académique) Il ne peut ni proposer ni refuser une nomination de professeur. Le chef d’établissement a donc fort peu de pouvoir sur les professeurs et n’intervient qu’à la marge sur leur progression de carrière (notation ou entretien administratif).

Le proviseur ne choisit pas davantage ses élèves. L’affectation des élèves en seconde est décidée par l’inspecteur d’académie ; le renvoi d’un élève ne peut être décidé qu’après un conseil de discipline : la procédure en est si lourde qu’on ne peut y avoir recours que dans les cas les plus graves. On imagine l’étendue du problème dans les établissements difficiles. […]

Le proviseur ne peut ni fixer les vacances scolaires propres à son établissement, ni intervenir sur la durée des journées d’étude ni moduler le nombre d’heures à enseigner par matière, ni moduler le programme au regard du niveau ou des besoins spécifiques de la classe concernée. […]

Quant aux choix pédagogiques de l’établissement, le proviseur n’y peut mais. J’ai par exemple toujours été hostile à la mode de l’apprentissage thématique qui ne permet pas aux jeunes d’assimiler la chronologie, de comprendre ce qu’est la continuité historique et géographique. […]"

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services