Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Un projet de loi de nature à criminaliser toute critique émise à l’encontre de l’idéologie du genre

Un projet de loi de nature à criminaliser toute critique émise à l’encontre de l’idéologie du genre

Dans une pétition adressée au ministre de la Justice, l’Eglise catholique, rejointe dans son initiative par l’Alliance évangélique et l’église libre d’Ecosse, deux confessions protestantes, demande au gouvernement écossais de revoir le projet de loi en discussion intitulé Ordre public et crimes de haine. S’il était adopté en l’état, le projet serait de nature à criminaliser toute critique émise à l’encontre de la théorie du genre.

« Nous ne pouvons pas admettre qu’on interdise le fait d’avoir une position contraire à ceux qui affirment que l’identité sexuelle serait un critère soumis à l’évolution ».

Les responsables catholiques et protestants préviennent :

« un débat ouvert et honnête sur l’essence même de la personne humaine ne devrait jamais être étouffé. Nous estimons qu’il faut prévoir dans le projet de loi un espace de discussion et de critique des points de vue, sur ‘l’identité de genre’ sans crainte de sanctions pénales. »

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il n y a rien à discuter , rejet pur et simple de ces monstruosités du genre , geeeennr bobo gaucho , koooaaa , ah ouuuuiiheiiinnn .

  2. Les progrès de l’étude de la biologie humaine, neurologie, endocrinologie, étude des neurotransmetteurs, etc… , montrent sans ambiguïté que cette théorie du genre est une fumisterie, même d’un point de vue purement matérialiste.
    On en arrive à un point ou la science va être soumise à l’idéologie.
    On a ce paradoxe d’une société déchristianisée ou la science est de moins en moins libre et de plus en plus soumise au dogme.

    Ce paradoxe n’est qu’apparent, superficiel.

    C’est bien le christianisme qui a permis l’émergence de la science moderne en bannissant la magie et les rites sacrificiels païens destinés à acheter les services des dieux, ou, surtout des démons.
    http://www.isidore-de-seville.fr/pages/histoire/Paques-science.html

    L’esprit magique est par essence immature, voulant commander à la réalité par la parole.
    L’esprit scientifique demande d’étudier la réalité, la création, telle qu’elle est, qu’elle nous plaise ou non, de ne pas prendre nos désirs pour des réalités. C’est cela qui permet ensuite d’agir en adulte.
    C’est une autre dimension de la citation de l’Évangile : « la vérité vous rendra libre ».
    (Saint jean chap, 3)

    On retrouve cette volonté de commander à la réalité par la parole dans ce projet de loi.
    Dans un texte récent, Monseigneur Aillet, évêque de Bayonne, à signalé le danger intrinsèque des idéologies sans Dieu, sans transcendance extérieure, divinisant les loi de la république. Sans la loi du Père, sans cette géniale et originale métamorphose de la vision du sacrifice par le judaïsme, puis surtout par le christianisme énoncée par René Girard, on se retrouve devant un monstre.
    L’esprit magique immature, consacré par les loi d’un État et d’une société sans Dieu, nombriliste, vivant la devise de mai 1968 “jouissons sans entrave”, symptomatique du bébé pervers multiforme, c’est à dire n’ayant d’autre but que sa satisfaction égoïste et son fantasme de toute puissance, dénoncé par Sigmund Freund, ne peut tolérer de contradiction, même donnée par la simple observation de la nature.

    Comme il est dit dans la célèbre pub : on est mal !…
    Cela si nous ne comptons que sur nos propres forces.

    Il nous faut donc :
    “Prier comme si tout dépendait de Dieu, mais aussi agir comme si tout dépendait de nous”.
    (Saint Ignace de Loyola)

  3. Depuis le temps qu’on nous bassine que la théorie du genre n’existe pas !
    Avant de voter cette loi, que tous ceux qui on dit qu’elle n’existait pas soient guillotinés.

  4. Citation : « Les responsables catholiques et protestants préviennent : un débat ouvert et honnête sur l’essence même de la personne humaine ne devrait jamais être étouffé. Nous estimons qu’il faut prévoir dans le projet de loi un espace de discussion et de critique des points de vue, sur ‘l’identité de genre’ sans crainte de sanctions pénales. »

    Mais pourquoi ces prétendus “Responsables” rentrent-ils dans le jeu piégé ?

    Il faut rejeter ce projet de loi inique et stupide dont personne n’a besoin et c’est tout !

    D’ailleurs, une ancienne Ministre maroco-française Belkacem n’a-t-elle pas affirmé que La Théorie du Genre, ça n’existe pas ?

    Comment, sauf pour des idiots utiles, pourrait-on légiférer sur quelque chose qui n’existe pas ?

  5. la théorie du genre n’existe pas
    l’islamogauchisme n’existe pas
    l’invasion migratoire n’existe pas
    etc.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services