Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un proche de GayLib, président des jeunes de l’UMP

Benjamin Lancar, qui dirigeait la section UMP Grandes Ecoles et était considéré comme le candidat de la direction du parti, a été élu à la présidence du mouvement des jeunes de l’UMP avec 75,06% des suffrages exprimés lors du premier tour du scrutin organisé les 22, 23 et 24 août 2008 par vote électronique. Une autre liste conduite par Louis-Alexandre Osinski, un militant du Nord opposé au mariage homo et à la Gaypride, a obtenu 24,94% des suffrages. La participation a été de 54%.

Benjamin Lancar, 23 ans, a été élu pour un mandat de 2 ans. Il succède à Fabien de Sans Nicolas, qui était à la tête des Jeunes Populaires depuis 2005. La course à la présidence du mouvement de jeunes du parti présidentiel avait donné lieu début août à de vives tensions. Dans une première réaction, M. Lancar a affirmé :

"Les Jeunes Populaires se veulent une force révolutionnaire au service du changement pour notre pays".

Minute du 13 août a dressé ce portrait du nouveau président des jeunes de l’UMP :

"archétype du candidat pop (corn) : responsable UMP Grandes Ecoles, modéré, presque de gauche, libéral (toute sa dimension droitière réside dans son rapport au pognon) et «gay friendly», voire gay tout court. Il est un proche de GayLib, le lobby homo de l’UMP et se serait affiché à la dernière Gay Pride avec son petit copain, disent les mauvaises langues, néanmoins incapables de produire un cliché attestant la réalité de cette méchante rumeur. Il a en tout cas animé le débat sur l’homoparentalité organisé dans un bar du Marais, le 31 mai […] et appelé les jeunes de l’UMP à participer à la Gay Pride. Avec sa liste intelligemment nommée «Union pour réussir le changement» (il a compris qu’une «Union pour foirer la rupture» serait évidemment moins porteuse), il propose de «parler de ce qui intéresse les jeunes» :

«l’avenir de la famille, la discrimination positive, la solidarité ou encore la fin de vie. Nous oserons briser les tabous et nous ferons preuve d’audace et de pragmatisme, face à une gauche qui n’offre aux jeunes que démagogie.»

En renchérissant un peu plus à gauche, comme il l’a fait pour une prétendue contre-célébration de Mai 68 dont l’un des slogans était justement totalement soixantehuitard «Le passé nous contraint, l’avenir nous libère», tandis qu’un autre ne proposait pour seul horizon que le fric : «Vivez sans temps mort, entreprenez»."

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. Bonjour.
    «Le passé nous contraint, l’avenir nous libère».
    On peut ajouter, finement, que l’avenir est un futur “passé”, un passé en préparation.
    A vrai dire, seul le présent est :« Pour nous, au seuil du Jour de la Sagesse, il nous va falloir apprendre à nous relier à l’arbre de la Tradition. Et à celui du Temps. Et connaître les Saisons évolutives. Les minutes, les heures, les jours, les années ne tombent point inexorablement dans l’abîme de l’Éternité ; car là où il y a le Temps, il n’y a point l’Éternité. Il n’y a point de Temps qui fuit. Il n’y a point de Temps perdu. Tout ce qui a été, EST. Tout ce qui sera, EST”.
    …tandis qu’un autre ne proposait pour seul horizon que le fric : «Vivez sans temps mort, entreprenez».”
    Pour celui-là, le temps c’est de l’argent. C’est ce que disait le Premier homme des capitalistes: Adam (Smith).
    En réalité, le Temps est l’incarnation de l’Eternité.
    Arold

  2. Contraste saisissant entre deux articles qui se suivent : l’un sur saint Louis, l’autre sur le responsable ” jeunes ” de l’UMP, émule de Nicolas Sarkozy.
    Ah, il est beau le progrès !!!

  3. Je l’ai entendu sur France-Culture la semaine dernière. Son engagement en politique vient de 2002 et de la présence de JMLP au 2ème tour, il a “crié des slogans, .. c’était une prise de consciente… ce n’est plus possible de continuer comme cela, etc, etc…”.

  4. L’UMP vole bien bas. Avec un président de la jeunesse UMP pareil, ça ne fait que me confirmer que l’UMP n’existe plus et que l’UMPS est né !
    Mais qu’est-ce qui choisit à l’UMP ?
    Comment peut-on aller vers une défense de la vraie famille, de la vie, avec un candidat comme cela !!!
    Je me pose sincèrement la question !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]