Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Médias : Désinformation

Un procès de l’Opus Dei ? Où donc ? Une désinformation médiatique

Le représentant de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) pour la lutte contre la discrimination contre les chrétiens, Massimo Introvigne, dénonce des erreurs d'information dans certains médias qui entraînent une discrimination de l'Opus Dei en France. Il explique comment une plainte, concernant le droit du travail, contre une école hôtelière, a été utilisée pour lancer une campagne de discrimination contre la prélature personnelle de l'Opus Dei en particulier, et l'Eglise catholique en général.

« L'Opus Dei au cœur d'un procès inédit en septembre à Paris », titrent les journaux pour annoncer la dernière étape du procès devant le tribunal correctionnel de Paris qui aura lieu les 22 et 23 septembre. Le tribunal devra analyser la plainte déposée il y a quelques années par Catherine Tissier contre son ancien employeur, l'ACUT, association gérant l'école hôtelière Dosnon, sur des questions liées au statut de certaines périodes de stage. L'école est en particulier accusée de demander aux élèves un travail professionnel non rémunéré. Le fait que Catherine Tissier ait été membre de l'Opus Dei jusqu'en 2001 et que l'assistance spirituelle de l'école Dosnon ait été confiée à l'Opus Dei ont conduit les avocats et certains médias à impliquer la Prélature en tant qu'institution, dans ce procès. Cet élément a jusqu'à présent été rejeté par la justice française. L'Opus Dei n'a, a aucun moment, été citée devant le tribunal.

"Le cas en soi n'a rien de sensationnel. Il s'agit d'un simple rapport de travail fondé sur une amitié qui, a un moment donné, a mal tourné, ce qui suscite surtout de la compassion pour la souffrance de toutes les personnes impliquées. Il y a une instrumentalisation évidente – à attribuer peut-être aux avocats ou aux médias ou à des activistes laïcs – qui utilise un cas en réalité commun, pour attaquer l'Opus Dei et l'Eglise catholique."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Pour plus de précision allez sur le site de l’école Dosnon ou vous trouverez une explication trés précise .Toutes les écoles professionnelles ont un enseignement théorique et pratique et je n’ai jamais vu que les elèves soient rénumérés.

  2. C’est vrai entre l’exécution d’un criminel aux etats-Unis et ça, nous avons notre compte au journal TV.
    Tant qu’à la visite du pape en Allemagne l’AFP sert à gogo les histoires de pédo…
    A moins que DCBandit ait prévu une rencontre avec Benoit XVI pour demander un quelconque pardon…

  3. “Par un arrêt du 16 décembre 2010, la Cour d’appel de Paris a confirmé le non-lieu sur les trois chefs d’accusation suivants :
    – Conditions de travail incompatibles avec la dignité humaine
    – Abus de faiblesse
    – Mise en danger ou défaut d’assistance à personne en péril
    La Cour souligne notamment que « si l’état de faiblesse et de vulnérabilité de la partie civile est démontré, aucun abus de cette faiblesse n’a pu être caractérisé ». La Cour conclut « qu’il y a ainsi lieu de confirmer l’ordonnance entreprise en toutes ses dispositions, les faits dénoncés n’étant pas susceptibles de recevoir une autre qualification pénale et toutes les investigations utiles à la manifestation de la vérité ayant été accomplies ».”
    http://www.ecole-dosnon.com/Communique-de-Presse
    Comme dans toute école hôtelière (école privée ou lycée public ou université), les travaux pratiques (contrairement aux stages) ne sont pas rémunérés pour les élèves ou étudiants; un repas pris au restaurant d’application est facturé au client à un coût qui ne couvre guère plus que la matière première servie dans l’assiette.

  4. Post très juste qui mériterait d’être envoyé par courriel à toutes les rédactions des médias qui ont mal parlé de cette affaire, ainsi que sur les forums des dits médias.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services