Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Un prêtre victime d’une agression

Lu ici :

"L’abbé François Geoffroy a été victime d’un mystérieuse agression
jeudi soir, vers 22 h30 alors qu’il regagnait son domicile après une
réunion. Le curé de Dombasle-sur-Meurthe venait de garer sa
voiture dans le garage quand un homme, dont le visage était dissimulé
par une cagoule, lui a sauté dessus.

« Apparemment, il m’attendait
», confie l’abbé Geoffroy. « Il m’a jeté plusieurs fois à terre, je me
suis relevé à chaque fois et je me suis défendu
». Les motivations de
l’agresseur sont obscures : rien n’a été volé. « Il n’a pas prononcé une
seule parole : on dirait qu’il avait peur d’être identifié. Je crois
avoir ma petite idée…
». Durant la rixe, l’agresseur a perdu sa montre.
Elle permettra peut-être de le démasquer.

Souffrant de douleurs
costales et d’une estafilade au visage, l’homme d’église, âgé de 75 ans,
a été conduit à l’hôpital où il a passé la nuit
. Plainte contre X a été
déposée."

Partager cet article

4 commentaires

  1. c’est tres grave aux yeux de Notre Seigneur de s’attaquer a un de Ses representants..
    voila les fruits de cette France decadente ou les assassins sont respectes et les victimes meprisees

  2. Pas de quoi susciter l’émoi du onde politico-médiatique pour un déséquilibré qui a bousculé un papy qui passait malencontreusement par là…

  3. le prêtre était il en soutane ou col romain? Peut étre l’agresseur ne savait il pas que c’était un prêtre ou alore peut étre etais ce le mari de la maitresse del’abbé ?!

  4. Et l’agresseur n’était autre que… l’ancien curé de l’église voisine. Il s’est rendu aux gendarmes. D’après l’abbé Geoffroy (Est Répubicain de ce matin) il n’appréciait pas la façon dont son successeur menait son ministère : “« Il a été curé à Maixe pendant plus de trente ans jusqu’à ce qu’il démissionne et que l’on me confie sa paroisse. Mais il a continué à assurer tous les offices. Il y avait des tensions entre nous, des différends qui portaient sur la manière d’organiser la pastorale. C’était quelqu’un de très rigoureux, très rigide, strict, dogmatique ». En tout cas moins porté sur le débat que l’abbé Geoffroy.
    « Je suis aussi soulagé », confie ce dernier. « Des rumeurs malsaines commençaient à circuler. Sur les forums internet, les musulmans étaient accusés ».”
    Encore ne parle-t-il pas des commentaires où il était question d’anti-catholicisme ou de décadence des moeurs…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services