Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Un prêtre tabassé à la sortie de la messe de Noël

Le père Damien, venu du Bénin, pour la paroisse de Villiers-le-Bel, a passé le 25 décembre à l’hôpital. Agé de 40 ans, il a été violemment agressé à la fin de la
messe de Noël
. Cette scène s’est déroulée
mardi vers 12h30. Le père Damien se trouve encore à l’église
Saint-Didier avec quelques fidèles lorsqu’un homme, fils d'une Camerounaise, le demande. Le curé
le reçoit dans l’une des salles de la paroisse. Mais la discussion
s’envenime et la visite se transforme en agression. Le prêtre a reçu de
multiples coups au visage et au thorax.

Après avoir passé l’après-midi à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière,
le père Damien a porté plainte au commissariat de Sarcelles mardi soir.
Outre les douleurs physiques consécutives aux nombreux coups reçus (il a
notamment perdu des dents
), le curé est « très
choqué ».

La paroissienne,
d’origine camerounaise, a tendance
à vouloir décider elle-même du contenu des moments de prière ou de
liturgie. Lors d’un précédent épisode, le ton est monté entre la paroissienne et le père Damien.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

15 commentaires

  1. Ce problème “liturgique” réglé d’une manière musclée n’aurait peut-être pas eu lieu avec une messe dite de forme extraordinaire?
    Pauvre église et pauvre prêtre où l’humeur des fidèles en arrive à de telles extrémités et quand les laïcs veulent faire le travail des prêtres, confusion des genres, conséquence de la perte du sacré dans la cérémonie de l’eucharistie?
    Bien sûr une pensée pour le pauvre Père Damien.

  2. Que l’on se rassure, si j’ose dire, le problème se pose aussi, sans en arriver pourtant à de tels extrêmes, avec des Français d’origine !!!!

  3. Si les prêtres commencent à vouloir dire aux laics comment organiser la liturgie, ou va-t-on ?
    En l’espèce on ne connait pas les circonstances, mais il est vrai que plus d’un curé s’est fait ‘démolir’ moralement par des laics, aboutissant à son éviction par l’évêque, pour avoir voulu reprendre en main la liturgie ou l’organisation de sa paroisse.
    Le père Michel-Marie Zanotti, de Marseille, propose à ce sujet des principes d’action de bon sens, clairs et efficaces (voir les vidéos sur youtube, mon résumé étant critiquable):
    – la liturgie doit être belle, soignée et conforme aux prescriptions de l’Eglise. L’église doit être impeccable.
    – le prêtre est visible (soutane si possible) dans l’Eglise comme en ville
    – plus aucun comité théodule et même aucune ‘réunion’ dans l’agenda du curé
    – le curé choisit parmi les laics volontaires ceux qu’il juge les mieux à meme de l’aider dans diverses taches pratiques et donne ses instructions directement. Pas de “réunions” mais plutot de manière spontanée à l’image d’une vie de famille
    – les laics doivent savoir que leur priorité n’est pas la paroisse, mais leur devoir d’état : famille, travail, … La paroisse est facultative et seconde. Par ex une mère, un père de famille ne doit pas sacrifier des soirées pour la paroisse.
    – L’Eglise est ouverte sur un large horaire. Le curé est présent à heures fixes et longues dans l’Eglise, facile d’accès et sans rendez-vous. Très disponible pour confesser.
    La méthode de ce curé lui donne des résultats exceptionnels.
    Vive les prêtres saints et courageux.

  4. [email protected] Cent pour cent d’accord avec cette solution sagement adoptée depuis des siècles.Dura lex, sed Lex Nos prières pour ce prêtre.

  5. @ C
    Cette agression est, en effet scandaleuse. Mais le fait laisser croire que la forme “ordinaire” du rite romain ( celle que qu’utilise le Pape !) est la cause de ces possibles dérives, relève d’un amalgame inacceptable.

  6. Rien de tel que les ADAP diront nos prêtres modernes et dans le vent!
    Pour notre part, nous allons la ou ce genre de situation n’arrive jamais: de bonnes messes bien Tradies, bien belles, bien sanctifiantes. 🙂

  7. Des laïcs qui veulent usurper le rôle du Prêtre…
    Des Prêtres “recyclés” qui annoncent qu’ils ne font plus que “présider” l’assemblée des fidèles laquelle se prend pour l’acteur principal!
    “c” à raison, cela ne se voyait pas du temps où la “forme extraordinaire” était la messe ordinaire; et surtout lorsque la messe était perçue d’abord comme un Sacrifice et non seulement comme un repas festif.
    Prions pour le Père Damien.

  8. ALLO! ALLO ! Manuel : on ne t’ entend pas…..
    Ben ! un Prêtre, ce n’est pas un Iman
    Pas de COM sur ce fait “d’hiver”

  9. Le prêtre est devenu le serviteur de sa communauté, il n’en n’est plus le guide, sauf chez les “tradis”.
    Il faut avoir une foi à toute épreuve pour vouloir être prêtre diocésain.
    De plus ce prêtre a été vraiment tabassé par un plus jeune que lui, quelle société peut engendrer de tels monstres ou mutants capables de s’acharner ainsi ?

  10. Personne ne dit que la conduite du fils n’est pas chrétienne. Les litiges au sujet de la liturgie sont graves mais si on en arrive à frapper le prêtre… il ne s’agit plus de problèmes de liturgie mais de pouvoir.

  11. le fils de la Camerounaise.. au Cameroun.. serait directement alle au ‘trou’ et je peux vous garantir que les conditions de detention sont plus que precaires..
    quant a la dame, si elle n’est pas contente de son cure francais, qu’elle rentre au Cameroun, et elle verra comment les cures camerounais vont lui laisser dicter ses desiderata…. les cures en Afrique sont respectes, car dans l’ensemble, ils sont tous respectables…
    en France, avec toutes les attitudes qu’ils ont eu ces dernieres decennies, on en arrive au point que lorsqu’un cure est maitre dans ‘son’ Eglise, cela passe pour anormal.

  12. Le contexte est un peu particulier : les protagonistes de ce fait divers ont cru sans-doute être encore dans la brousse…

  13. @Marie (pas l’homonyme de l’autre),
    Je suis bien d’accord avec vous.

  14. Contrairement à ce que pense MARIE ce n’est pas faire un amalgamme que de constater que le rite extrordinaire ne génere pas tous les problémes que posent cette liturgie évolutive ou chacun veut y mettre son grain de sel il suffit d’assister à une préparation de messe pour voir les “mamies bigoudis” cherchient quelles innovations elles vous pouvoir integrer à la liturgie;

  15. Bonjour,
    Le Père Damien très simple, très gentil très intelligent et très compétent, ne s’en remet pas le pauvre.
    Il ne veut plus de cette paroisse.
    La camerounaise est bien a l’origine de ce drame (il y a eu agression physique c’est grave).
    Oui elle voulait diriger, c’est une très mauvaise dame.
    Non, ce n’est pas son fils qui a frappé le curé mais son voisin : un repris de justice antillais très mauvais, un sale type très porté sur la bouteille (comme tout villiers le bel) mais à 12h30 il était à jeun.
    La camerounaise lui a dit que le curé l’a agressé, ce qui est faux bien évidemment, mais comme ce gars n’aime déjà pas le spirituel (il préfère le spiritueux vous l’aurez compris) il s’est permis de toucher un symbole le jour de Noel à la sortie de la messe, il a touché un personnage important, un notable de cette ville.
    Que cherche-t-il? Montrer que c’est lui le plus fort? 100 kilos contre 50, oh oui il est très fort de s’attaquer à plus faible que lui tout en sachant pertinemment qu’un curé ne rendrait pas les coups même s’il faisait 100 kilos aussi.
    Espérons que le Pere Damien s’en remette, ce n’est pas le cas à cette heure ci.
    Espérons qu’il ne retire pas sa plainte, que la justice le condamne (pour l’instant il n’a fait qu’une GAV de 48 heures, le Parquet n’a pas décidé de le placer en mandat de dépot, dommage. Peut être qu’à la veille du 31/12 pas le temps de s’en occuper, décison reportée?). Minable et honteux, mérite de se prendre un coup de fusil…ce qui va arriver tot ou tard…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services