Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Un prêtre colombien impose la communion à genoux et sur la langue après avoir eu une vision du Christ piétiné

Un prêtre colombien impose la communion à genoux et sur la langue après avoir eu une vision du Christ piétiné

L’information date du mois de février. La messe était retransmise en directe sur Facebook. Un prêtre du diocèse de Bogota, le père Fredy Leonardo Herrera Fuentes, curé de la paroisse du Coeur Immaculé de Marie, a eu une expérience mystique : il a eu une vision du Christ qui, lors de la distribution de la communion qui se faisait dans la main, était piétiné par les fidèles. Se retournant, il a déclaré qu’il ne donnerait plus la communion dans la main :

Jeanne Smits a traduit son propos :

« Je vous remercie pour votre participation à la sainte messe.  Continuons unis dans la prière… il y a des choses qui parfois ne peuvent pas s’expliquer, ou plutôt, si. Ce qui se passe, c’est que cela fait très mal lorsque que le Seigneur permet que nous partagions, que nous voyions certaines choses… A partir de ce moment précis, dans notre paroisse, on ne pourra plus communier que sur la langue et à genoux. Cela ne pourra se faire d’aucune autre manière. Le Christ est vivant. Il est parmi nous, et cela Lui fait très mal, non seulement que l’on ne communie pas, parce que cela est une douleur très grande pour Lui, mais aussi quand on reçoit sans même être conscient de Celui que l’on est en train de recevoir. Et quand on reçoit comme si on recevait n’importe quelle nourriture. Comme si l’on ne croyait pas en sa présence. Il est là. Il est vivant, supervivant ! 
 
« Je vous l’ai dit, vous Le recevrez de cette manière. Faites très attention ; on ne le fait pas. Même dans une toute petite particule, la plus minuscule, Il y est tout entier. Pour cette raison, il faut toujours faire preuve du plus grand soin possible. »

Partager cet article

18 commentaires

  1. Si tous les prêtres de monde et notamment de France pouvait être favorisés d’une telle vision!

  2. Il ne devrait pas y avoir besoin de ce genre de vision pour comprendre les choses…

    Puisse cette expérience servir d’exemple !

  3. je pense plutôt qu’il faudrait que ce soit les évêques qui aient cette vision, ça changerait la face de l’Eglise et on ne remerciera jamais assez les prêtres de la FFSPX qui n’ont pas obéi aux oukases de ces pseudo- successeurs des apôtres qui ont trahi depuis le début de cette grippette
    à la fois les fidèles et le Christ Lui-même, interdire la Communion sur lea langue, les FM doivent bien se marrer eux pour qui le but est de détruire l’Eglise, ils n’y réussissent pas si mal avec la coopération de tous ces Cauchon en herbe

    • En fait quand je parlais de prêtres, je voulais dire tous ceux qui reçu l’ordination (simples prêtres au début) donc toute la hiérarchie de l’Eglise.

  4. En union de prières avec Gaudete…
    Comment ne pas être à genoux devant notre Créateur ???? Comment oser le toucher ??? Merci à Monseigneur Lefebvre et à la Frat…

  5. En fait quand je parlais de prêtres, je voulais dire tous ceux qui reçu l’ordination (simples prêtres au début) donc toute la hiérarchie de l’Eglise.

  6. “Thomas, tu as cru parce que tu as vu. Mais plus heureux est celui qui croira sans voir !”
    “Si vous aviez de la Foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne de se jeter dans la mer, et elle s’y jetterait.”

  7. Dans ma petite église de village pommee dans la campagne la plus profonde, nous avons un prêtre qui célèbre la messe en prenant un temps infinie pour l’élévation du corps et du sang de Jésus. le temps est suspendu. Plus rien ne compte. Le Seigneur est là. ses gestes sont aussi lents et respectueux que le signe de croix de Marie à l’Ile Bouchard. Après avoir vécu cela, la communion à la main… devient illogique. Quelle chance avons nous !!!

  8. En ce qui me concerne j’apprécie la communion dans la main et debout car, âgée, je ne puis plus m’agenouiller ….. De toute façon les églises n’ont plus de Table de communion; on les a démantelées vite fait, après Vatican II.
    Cependant, je souffre :
    – dans ma région (Vendée Militaire !!!), les prêtres ou les ” animateurs” sollicitent des personnes à qui on n’a jamais appris comment distribuer la communion. Rares sont les personnes qui savent ce qu’elles font et vous annoncent “Le Corps du Christ” .Elles murmurent quelque chose, On répond “Amen”, mais à vrai dire qu’a-t-elle dit ?
    – quant à communier debout sur la langue, il faudrait obligatoirement des personnes plus grandes que la plupart des fidèles.
    – le pire c’est lorsque les distributrices laissent tomber l’hostie. Elle la ramasse tout bonnement….. Il m’est arrivé de voir – en sortant de la messe – une hostie, là, sur le sol, dans une allée où avait eu lieu la distribution. J’ai demandé aux “dames patronnesses” d’ appeler un prêtre. Que nenni, elles l’ont ramassée elles-mêmes.
    Je regrette d’avoir choisi cette région pour m’y retirer à la retraite. Je ne m’y déplais pas mais cette région, qui est celle de mes ancêtres
    maternels dont certains ont donné leur vie pour “Dieu et le Roy” , donne trop dans le progressisme.
    Que personne ne me dise d’en parler à mon curé. Vu comment j’ai été reçue lorsque je lui ai demandé de me bénir un peu d’eau (puisqu’il n’y en a plus dans les bénitier) .

    • Il est évident que la communion à genoux est faite pour ceux qui le peuvent . Par contre rien n’empêche la communion sur la langue qui est la seule vraiment autorisée par l’Eglise, celle dans la main étant un indult largement détourné, qui heureusement devient moins fréquent. La possibilité de chute du Corps du Christ (hostie entière ou parcelle d’hostie) ou de détournement est difficilement possible avec la communion sur la langue. Il est vraiment dommage également que les conditions pour pouvoir communier ne soient pas rappelées avant la communion (état de grâce, à jeun depuis au moins 1h).
      Cela rappellerait aux fidèles que c’est Jésus qui vient à eux.

    • ce n’est pas parce que les proposées à la Communion sont plus petites que vous devez être obligée de communier dans la main, d’autre part où est le prêtre pendant ce temps, moi je n’accepterai jamais de communier de la main de ces dames si gentilles soient-elles, je préfère faire une communion de désir ou regarder la Messe sur mon ordinateur à St nicolas du Chardonnet ça a une autre gueule.Ces braves femmes devraient lire Maria Simma, elles seraient surprises de ce qui les attend

    • Je connais ce problème et je me sauve de ces églises en courant. Essayez d’en trouver une qui conserve la messe en forme extraordinaire, vous n’aurez pas tous ces sacrilèges. Je sais, parfois cela oblige à faire des kms, mais personnellement je préfère cela au moins le dimanche, que tous les jours à celle de mon clocher avec tant de sacrilèges et parfois d’hérésie.

    • Allons donc! Des personnes plus grandes? Mais cher madame, vous ne pouvez pas vous baisser un peu?
      Je fréquente les messes traditionnelles et les personnes qui ne peuvent s’agenouiller sont extrêmement rares et on peut les aider…
      On accepte ou pas de recevoir la communion dans la main. Si c’est non, c’est NON.
      Mais pourquoi fréquentez vous de telles messes? Mieux vaut rester chez vous puisque apparemment, vous êtes aux antipodes de votre paroisse.
      Vous avez internet. Suivez les belles messes de St Nicolas sur “La porte latine” ou faites comme d’autres 60km pour aller à la messe: notre luxe de la semaine.
      Et en plus, je suppose que tout le monde est masqué!…

    • « Dieu se rit des hommes (ou des femmes… Même âgées…) qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »

  9. Je partage: Il y a quelques années, je venais de terminer ma prière du soir, je me lève et reçois intérieurement (je l’ai senti physiquement, comme quelque chose qui tombe en moi, en même temps que je l’ai entendu): “La messe moderne ne correspond pas au caractère Sacré de ce qui y est célébré”.
    Cela m’a plus tard été dit à nouveau, en d’autres termes et d’une autre manière, alors que je m’apprêtais à déménager de ma ville actuelle où les messes en latin sont nombreuses.

  10. Je me permets de recommander aussi le jeûne post communion d’au moins une heure…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]