Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Un prêtre agressé dans le Vaucluse

Lu sur le blog de Bernard Antony :

"L'édition du jour de Vaucluse Matin nous apprend les faits qui ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi. Il n'est pas encore minuit quand des inconnus sonnent au presbytère de Sorgues. Une voix, plutôt jeune, demande au curé de lui ouvrir la porte. Le garçon prétend qu'une chaussure a été jetée par dessus la clôture du jardin. Le prêtre ouvre sans se méfier, mais à peine a-t-il mis le pied dehors, que le curé de Sorgues reçoit un violent coup sur la tête. Le prêtre âgé de 63 ans tient bon, résiste à ses agresseurs et se lance à leur poursuite. L'un d'eux est enfermé dans le presbytère, mais se saisissant d'une chaise, parvient à s'enfuir. Le curé s'en sort avec des points de suture.

La délégation de l'AGRIF en Vaucluse condamne fermement cette agression qui témoigne une fois de plus du climat de haine anti-chrétienne et anti-catholique qui règne dans notre pays. Elle apporte son soutien au père Bezol, salue son courage et son sang froid. L'AGRIF attend que les autorités réagissent à cette agression comme elles le feraient si la victime était un imam ou un rabbin."

Partager cet article

6 commentaires

  1. Il faut harceler la préfecture, les médias et les élus !
    Tous à vos mails !

  2. @ cosaque vous avez une adresse ? Merci .
    D’autre part :
    prévenir le cher m.Fillon qui a fait un si bel éloge de lareligion de paix à Argenteuil !

  3. A cette heure-ci, l’article en lien
    http://www.ledauphine.com/sorgues-br-le-cure-fra[email protected]/index.jspz?chaine=27&article=322155
    affiche
    8 votes | 2165 vues | 0 commentaire
    Je n’ai pas réussi à trouver comment laisser un commentaire: il y a peut-être aussi à intervenir auprès de CE “média”?

  4. Heureusement que le curé n’a pas blessé ses agresseurs, sinon : acharnement médiatique, arrestation à la belge, tribunal et prison (à perpette ?).

  5. @ Cosaque :
    Pensez-vous qu’en harcelant la presse et les autorités les Juifs des années 30 auraient obetnu réparation ou indignation nationale pour les agressions dont ils étaient victimes ? Nous sommes dans la même situation, c’est le même phénomène, seul le bouc émissaire diffère. Vous perdez votre temps.

  6. AncillaDomini
    D’accord avec vous mais ça ne me dissuadera pas de me battre jusqu’à plus souffle.
    Force et honneur !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]