Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Un populiste eurosceptique gagne les élections en Serbie

Le candidat populiste Tomislav Nikolic devance le président sortant Boris Tadic au deuxième tour de l'élection présidentielle en Serbie. Le président sortant a admis sa défaite. Le vainqueur déclarait en 2008 :

"Bruxelles ne nous respectant pas, nous nous voyons donc dans l'obligation de nous tourner vers la Russie. Ce n'est d'ailleurs pas une grosse perte que de couper les liens avec l'UE. (…) L'Europe exige de nous des choses qu'elle n'a pas demandées aux autres pays candidats à l'adhésion. (…) La Serbie est, en Europe, le pays le plus proche du noyau terroriste : ce soit-disant Etat indépendant du Kosovo, soutenu par les plus importants cartels de trafiquants de drogue du monde, dont l'argent sert à acheter les hommes politiques occidentaux afin qu'ils promeuvent l'indépendance du Kosovo (…) Si l'Europe nous avait vraiment aidés, nous ne vivrions pas toujours aussi pauvrement. Les gens ont même le sentiment que l'Europe nous a appauvris pour pouvoir pousser l'indépendance du Kosovo (…) Mais ne demandez pas au peuple serbe qu'il accepte sans broncher la perte de ses territoires, encore et encore (…) "

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

13 commentaires

  1. Malheureusement Nikolic a évolué en mal… Il vaut mieux lui que l’autre mais c’est pas terrible quand même …

  2. Il vaudrait mieux citer sa déclaration de ce soir, qui ménageait la chèvre et le chou: en somme on tient au Kosovo-Métochie, et on veut continuer dans le sens de l’UE
    Serbia “will not stray from the European path”, and “will not abandon its people in Kosovo and Metohija either”, the country’s new leader said in his first public address after the polls closed in the presidential runoff on Sunday.
    http://www.b92.net/eng/news/politics-article.php?yyyy=2012&mm=05&dd=20&nav_id=80348

  3. Pourquoi utiliser des qualificatifs comme Populiste ou Eurosceptique? Est-ce donc une tare? faut-il nous faire juger de l’affaire avant même de lire l’article?
    Et pourquoi ne pas dire que le candidat du bon sens l’emporté en Serbie contre les valets de la social-démocratie?
    Vive la Serbie!
    Vive M. Poutine!
    Et que les autres aillent se faire reluire, comme une vieille pièce de monnaie dévaluée, chez les Grecs (ce qui risque de leur arriver plus rapidement qu’ils ne le croient).

  4. la grece se rapproche de la Russie…ca va commencer a etre bon.

  5. Ce serait une surprise encore plus considerable si les grecs quittaient l’Europe pour se tourner vers la Russie, solidarité orthodoxe oblige…

  6. La lumière vient de l’Est. Après la Hongrie la Serbie puis la Grèce. Enfin le bon sens revient même si rien n’est parfait ici-bas!

  7. on parle assez peu dans les médias français du procès de Ratko Mladic.

  8. et ce ne sera pas la première fois qu’une guerre mondiale débutera dans les Balkans

  9. “libération” (édition papier) daté vendredi 18 mai, page 10, se fait l’écho, comme tant d’autres, de la victoire annoncée de Boris Tadic, les sondages le créditant de 58% des suffrages.
    “Libération” (édition papier) daté du lundi 21 mai, page 13, titre “En Serbie, Boris Tadic perd les élections”.
    Les sondages ne sont pas plus fiables là-bas…

  10. “J’attends les Cosaques et le Saint-Esprit” 😉
    Léon Bloy

  11. Je vous suggère cet article sur “Le Rouge & le Noir”. Même si le nouveau président est plus nationaliste que le sortant, sa marge de manœuvre est réduite, et la société serbe, fatiguée des guerres, est prête à mettre la question du Kosovo entre parenthèses. Pour le moment.
    Qu’on cesse au passage de glorifier Poutine parce qu’il fait entendre une voix différente que celle du Nouvel Ordre Mondial. Un peu de lucidité sur le personnage et ses méthodes ne feraient pas de mal – cela vaut pour le régime syrien, odieux protecteur des chrétiens.
    http://www.lerougeetlenoir.org/les-contemplatives/ou-va-la-serbie

  12. Nikolic 49,55 % (élu)
    Tadic 47,30 %
    “Nous voulons rejoindre l’UE. Elle a des projets et des investissements pour nous”, a ainsi déclaré dimanche Tomislav Nikolic, immédiatement après sa victoire.
    http://www.lepoint.fr/monde/serbie-tomislav-nikolic-le-fossoyeur-devenu-president-22-05-2012-1463839_24.php
    Encore un gouffre à subventions européennes? Qu’en pense notre nouveau président? Et Madame Merkel?

  13. Daoudal:
    Tomislav Nikolic
    Après avoir été battu deux fois (2004, 2008) par Boris Tadic, Tomislav Nikolic a remporté l’élection présidentielle serbe, alors que selon les sondages Boris Tadic devait gagner haut la main.
    Chez nous, Tomislav Nikolic est affublé de l’étiquette « nationaliste populiste ».
    En fait, cet homme, qui est le seul député à avoir siégé sans discontinuer au Parlement serbe depuis 1991, est seulement un politicien qui sait manœuvrer.
    Vice-président du parti radical de Vojislav Seselj dans les années 90, il devient vice-président du gouvernement serbe en 1998. En 2000 il arrive troisième à l’élection présidentielle derrière Kostunica et Milosevic. En 2007 le parti radical devient le premier parti et Nikolic devient président de l’Assemblée nationale. En 2008 l’ombrageux nationaliste devient subitement pro-européen. N’arrivant pas à entraîner le parti radical derrière lui, il démissionne et fonde son actuel parti, le parti progressiste serbe. Lequel a obtenu le plus grand nombre de députés le 6 mai dernier (73 sur 250).
    Celui qui naguère voulait couper tous liens avec l’UE déclare aujourd’hui que « la Serbie ne déviera pas de sa voie européenne ».

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services