Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Russie

Un pilote ukrainien avoue avoir abattu le Boeing malaisien [Add]

L'information est parue dans la presse allemande. Le pilote ukrainien du Su-25 a admis hier avoir abattu l'avion avec son canon.

Addendum : l'article en lien a fini par préciser qu'il avait repris un article "satirique".

Partager cet article

33 commentaires

  1. Info absente des médias nationaux allemands alors qu’elle date du 26 juillet sur le site que vous donnez. Vous avez une autre source pour recouper l’information ? Sinon, ce n’est guère qu’un épisode de plus dans la guerre d’opinion est-ouest qui se joue ici !

  2. Pendant ce temps-là, on renforce les sanctions contre les Russes. La folie belliciste des USA et de l’OTAN est hallucinante. Sans parler de leurs petits copains de l’EEIL en Iraq…

  3. Discrétion très étrange des médias aux ordres. Si cette information est vérifiée c’est un tournant significatif! Affaire à suivre!

  4. Très étrange discrétion. Si cette information est avérée il s’agit d’un tournant capital. Affaire à suivre.

  5. lien erronné. pouvez vous vérifier, ce serait incroyable.
    [Chez moi le lien fonctionne. MJ]

  6. Abattu au canon avec un Sukhoi 25 ? Wouhahahahahahahhaha ! Désolé je reprends mon sérieux là, si les conséquences n’avaient pas aussi tragiques ce serait vraiment une grosse blague ! Non mais franchement, il est sérieux le type qui pondu ce papier ?
    ( dont le lien ne s’ouvre pas soit dit en passant)
    Abattre un liner volant à plus de 10.000 m entre 900 et 950 km/h avec un appareil dont le plafond est de 7.000 m et la vitesse maximale de 900 km/h, autant essayer avec un deltaplane il aurait eu autant de chance.

  7. il faut absolument vérifier cette information !
    si c’est confirmé , il est possible que tout sera fait par nos merdias atlantistes pour occulter ce fait

  8. Je pense que si c’était vrai ça ferait belle lurette que les Russes auraient clôturé l’affaire et que l’Ukraine aurait levé un impot spécial pour budgétiser l’indemnisation des familles des victimes…

  9. Mais oui, c’est cela même !
    Je vous signale tout de même que les premières conclusions de l’enquête internationale ont été rendues publiques : l’avion a été détruit par décompression massive suite à l’explosion d’un missile sol-air …
    Exit le canon d’un SU 25 (qui est un avion d’attaque au sol qui ne peut tout simplement pas atteindre les 10 000 mètres de plafond : ce n’est pas en bidouillant les sites de présentation de cet avion que les Russes pourront en améliorer les compétences réelles …
    Cessez donc de vous ridiculiser !
    A moins que l’ion ne vous considère comme un soutien déclaré du terrorisme, s’entend …

  10. ici, il y a une vidéo en russe avec sous-titre en anglais.
    https://www.youtube.com/watch?v=zUvK5m2vxro
    Trois femmes affirment avoir vu l’avion ukrainien tourniquer autour du Boeing avant de l’abattre et de partir.
    ça date du 25 juillet. ça fait donc au moins 4 jours qu’on continue de nous mentir impunément.

  11. Impossible d’accder avec le lien.
    Cà m’affiche “500 Internal Server Error”.

  12. @ Lothaire et Colargol:
    Primo: le lien s’ouvre et vous pouvez lire l’article de Wahrheit für Deutschland, il suffit de patienter un peu à l’ouverture de la page.
    Secundo: un SU25 peut voler jusqu’à 950 km/h tandis que la vitesse d’un avion de ligne est souvent inférieure en vitesse de croisière (800-900).
    Tertio:
    un obus de 30mm est parfaitement suffisant pour faire exploser un avion en vol. Pour info, les missiles sol-aire disposent de très peu de charges explosives mais sont surtout composés de billes (acier ou tungstène) pouvant transpercer les fuselages et dépressuriser les aéronefs en vol. Alors avec des éclats d’obus de 30mm, le résultat est encore davantage assuré.
    Bref, l’info est parfaitement réaliste et plausible.

  13. @ A.F : “Trois femmes affirment avoir vu l’avion ukrainien tourniquer autour du Boeing avant de l’abattre et de partir”.
    Le Boeing volait à un altitude de 10 000 m.
    Ces braves dames l’ont peut-être vu dans le marc de café mais certainement pas dans le ciel.

  14. Ce post ne convaincra pas les éternels complotistes qui ne verront, dans l’auteur de ce blog, qu’un acteur du même complot étatique pour cacher la vérité. C’est la loi du genre et face à cette dérive de l’intelligence, n’oublions pas Beaumarchais : « Je me presse de rire de tout avant d’être obligé d’en pleurer ».”

  15. Lothaire et Colargol ont parfaitement raison, il s’agit d’un pur bobard.
    La réalité des faits, la voilà :
    http://verslarevolution.hautetfort.com/archive/2014/07/27/vol-mh17-les-aveux-des-terroristes-5417992.html

  16. Sans même parler de l’impossibilité technique de l’événement tel que décrit par ce vague blog allemand, où sont les prétendus aveux du pilote ukrainien ?
    Le blog en question ne produit aucune vidéo ni audio à ce sujet, ni ne donne aucun lien.
    Bref, un fake de plus au passif des pro-Poutine.

  17. @ Olivier M : Certes. Un obus de 30 mm est parfaitement suffisant pour faire exploser un avion en vol. Tout comme le SU-25 peut avoir une vitesse maximale de 975 km/h sur la surface lisse de la mer. Cette vitesse sera réduite selon les différentes configurations d’engagement.
    Mais à quelle distance le SU-25 peut-il abattre un autre avion avec son canon bitube A0-17A de 30 mm, considérant que le SU-25 évolue à une altitude maximale de 7 000 m et que le Boeing 777 évolue à une altitude de 10 000 m ?
    Sans oublier la portée maximale du canon de 30 mm évidemment.

  18. Unité, immatriculation, configuration de l’appareil ? Nom, prénom, grade, qualification du pilote ? Curieux et improbable quand on sait que tout militaire est – en principe – soumis à un devoir de réserve sur les opérations effectuées. Curieux encore davantage si on pense aux problèmes auxquels pourra s’exposer cette “source”. A suivre donc, Avec prudence.

  19. @olivier M.
    Même si on admet que le vol MH 17 volait à 50 km/h de moins qu’un supposé Su 25 qui volait par là en mode furtif (très forts ces ukrainiens). Le plafond de cet avion d’appui au sol est inférieur de 3000 m à l’altitude de vol du Boeing de la Malaysia Airlines.
    Donc le pilote était sacrément balèze pour abattre le B777 dans ces conditions là en tirant par dessous à 3000m au dessus de lui.
    Etil faudra admettre que les lois de la balistique ont changé.
    Sans oublier que c’est parfaitement évident quand on est pilotes de chasse d’un pays, d’accorder un entretien exclusif à un obscur journal d’un pays étranger pour une affaire de cette importance.
    Le Salon Beige se ridiculise à prendre comme argent comptant, sans vérifier, tout ce qu’il croit servir la cause russe.

  20. Voici le lien direct vers l’article en allemand: http://wahrheitfuerdeutschland.de/?p=3622
    Article un peu étrange, au demeurant, qui renvoie dos à dos Russie et Ukraine, tout en affirmant, en effet, que le pilote du SU25 aurait avoué et que la carcasse de l’avion montrerait des traces de munitions tirées par le chasseur et non de l’explosion d’un missile sol-air.
    Par ailleurs, ni la presse russe en russe ni RIA Novosti en français ne reprennent cette information. La prudence reste de mise.

  21. Assimiler Wahrheit fuer Deutschland à un site de presse allemand est déjà lui faire beaucoup d’honneur.
    Pour le reste, comme cela a été justement dit, le Sukhoi Su-25 est un avion d’attaque au sol (jumeau du A-10 américain) et son plafond est de 7000m. Cela le laisse donc à environ 3km d’un avion de ligne volant à 10,000m. Difficile de faire mouche dans ces conditions et surtout de manière frontale (les impacts seraient venus de dessous).

  22. Merci de ne pas nous prendre pour des jambons.
    Tout d’abord, ce n’est pas “la presse allemande” qui affirme cela. C’est un unique blog militant. Il suffit de regarder les menus sur la page d’accueil : l’un d’eux s’appelle “New World Order” (nous avons donc bien affaire à un site militant), et son unique sous-menu s’appelle “Chemtrails” (nous avons donc affaire, de surcroît, à un site complotiste spécialisé dans la diffusion de fausses informations à l’usage des gogos, à des fins de propagande anti-américaine).
    Personne n’a jamais entendu parler de ce blog. Je ne l’ai jamais vu citer précédemment à l’occasion de la crise ukrainienne, ni dans les milieux de droite de façon générale.
    Question crédibilité, ça démarre déjà mal.
    Ensuite, votre blog ne dit… pratiquement rien. Il prétend seulement que “le pilote du Su-25 ukrainien montré dans la présentation de l’état-major russe” a reconnu avoir abattu l’avion.
    Quel pilote ? Quel Su-25 ?
    Si, véritablement, quelqu’un avait recueilli un aveu d’un tel pilote, il aurait donné un minimum d’informations : quel est le nom de ce pilote, à quelle unité appartient-il, où a-t-il fait ce prétendu aveu, à qui, dans quelles circonstances, pourquoi a-t-il abattu l’avion, était-ce une erreur ou un acte délibéré, qui lui en a donné l’ordre, dans quelle opération militaire était-il engagé, etc, etc, etc.
    Et bien sûr, ce blog allemand (ou présumé tel, car rien n’est plus facile, aux services russes, que de bidouiller un faux blog en quelques heures…) aurait donné la source médiatique ayant recueilli les prétendus aveux du pilote. Car il est évident qu’un tel site n’a pas les moyens de faire de l’investigation par lui-même ! Or, aucune source n’est mentionnée… même pas un média russe !
    Mais admettons. Vous avez raison. le Salon Beige, qui ne s’est jamais fait tromper par la propagande russe, a vraiment découvert qu’un pilote militaire ukrainien a avoué avoir abattu l’avion malais.
    Première question : où se trouve ce pilote ? S’il est en Ukraine, évidemment que l’armée ukrainienne est sens dessus dessous, que ses supérieurs sont au courant, que la presse ukrainienne est remplie de cette affaire qui fait ses gros titres.
    Merci, donc, de nous montrer les gros titres en question de la presse ukrainienne. Puisque vous êtes capable de déterrer un obscur blog allemand inconnu de tous, vous êtes certainement capable de retrouver les grands médias d’un pays européen de 45 millions d’habitants.
    Autre hypothèse, ce pilote a déserté, et se trouve maintenant en Russie. Bien entendu, les autorités russes, ravies de cette aubaine, tiennent enfin le bon bout qui prouve la malignité des Occidentaux. Elles ont convoqué les correspondants du New York Times et du Monde pour une conférence de presse où elles ont présenté le pilote, ou du moins sa photo, ou au minimum son nom, elles vont enfin donner tous les détails qui prouvent leur bonne foi, elles sont en train en ce moment même de répondre aux centaines de questions des journalistes du monde entier.
    Allez-y. Donnez nous les “liens”. Montrez-nous les gros titres de la presse russe qui rendent compte de cette sensationnelle conférence de presse.
    Puis ceux des médias du monde entier, de tous bords et de toutes inclinations politiques, qui vont sans nul doute remplir des pages et des pages sur cet extraordinaire tournant de la crise.
    Enfin, votre travail de réinformation sur la Russie va se trouver justifié !…
    Mais… mais… je vois que “el vago | 29 juil 2014 11:53:58” nous fournit le lien où la Voix de la Russie répercute l’information ! Formidable ! Nous allons enfin tout savoir ! Dans ton cul, Obama ! (Pardonnez ma vulgarité, mais tant d’hypocrisie de la part des Occidentaux finit par me débecter.)
    Voici donc ce qu’écrit la voix de la vérité :
    “Par La Voix de la Russie | Dans une interview accordée au Wahrheit fuer Deutschland, le pilote ukrainien d’un Soukhoï Su-25 a revendiqué la responsabilité de la destruction du Boeing de Malaysia Airlines le 17 juillet dans l’est de l’Ukraine.”
    “Le pilote a raconté qu’il avait tiré sur le Boeing 777 avec un canon embarqué de 30 mm et que son appareil était présent sur les images satellites du ministère russe de la Défense. Le nom du pilote n’a pas été divulgué.”
    “Un Soukhoï Su-25 avait été observé près de l’avion malaisien par les moyens de contrôle russes.”
    Et… c’est tout. Donc la Voix de la Russie ne dit rien et ne sait rien, et se contente de renvoyer à un blog allemand dont personne ne connaissait l’existence ce matin… et qui, lui-même, ne dit rien et ne sait rien.
    Le rédacteur de la Voix de la Russie s’arrange d’ailleurs pour glisser un subtil mensonge, en parlant “du” Wahrheit fuer Deutschland, comme on dirait “le” Spiegel, “le” Figaro ou “le” New York Times”. Histoire de suggérer qu’il s’agit d’un grand quotidien que tout le monde connaît. Comment ? Vous ne connaissez pas le Wahrheit fuer Deutschland ? Mais d’où sortez-vous donc, mon brave ? Vous étiez encore en train de planter vos poireaux ce matin même, je suppose…
    Le rédacteur russe est tellement nul dans son job bâclé de sous-sous-sous kaguébiste, qu’il trouve le moyen de déformer le nom de sa “source”, laquelle a visiblement été créée de toutes pièces hier soir par les services de Moscou.
    Dans “l’article” de la Voix de la Russie, le prétendu “titre de la presse allemande” s’appelle “Wahrheit fuer Deutschland”.
    Or , sur ce qui est censé être son site, ce famaux “titre de la presse allemande” s’appelle “Wahrheit für Deutschland” !
    Ils sont tellement mauvais, qu’ils ne sont même pas capables de monter un bobard correctement…
    Mais le but n’est pas de tromper les gouvernements ou les services de renseignement étrangers, qui ne peuvent évidemment se laisser prendre à des pièges aussi grossiers.
    Il est simplement de semer la confusion et la zizanie au sein de l’opinion publique occidentale, dont une partie, éprouvée par la crise économique, ne demande qu’à croire les rumeurs les plus folles et les plus invraisemblables.
    Il s’agit simplement d’affaiblir l’Europe par une stratégie de subversion.
    Soit exactement ce que fait Poutine en Ukraine.

  23. Le site ne ressemble pas à un gros journal mais à un blog…

  24. Lors de la catastrophe de l’avion passager de la Corean Airlines de 1983, le pilote soviétique avait effectué des tirs de sommation avant de l’abattre. Donc, la plupart des chasseurs russes ou ukrainiens sont capables d’abattre au canon n’importe quel avion passager à son altitude de croisière, me semble-t-il. je ne vois guère l’intérêt de se doter de chasseurs incapables de descendre les plus lourdauds des avions.

  25. Etant un ancien militaire, j’affirme qu’on ne peut abattre un avion volant à 10 000 mètres avec un CANON . Quelle bêtise d’écrire cela !!!

  26. Attention, il s’agit d’une page “humoristique” et c’est précisé en entete : “this article comes from a satire page” !!

  27. Vous avez vérifié la fiche technique du Su-25? C’est une information ridicule!

  28. @ Robert Marchenoir fort bien renseigné.
    Heureusement que vous savez déjouer la propagande russe !
    Comme il est dit, dans un autre post, “les médias consultent-ils le briefing du porte-parole de la Maison Blanche ?” Il serait intéressant de nous éclairer sur les bobards US… qui, comme le “gender”, ne sont évidemment que des rumeurs !

  29. Si vous allez sur la page source, il est désormais précisé que l’origine était un article satirique. Il serait bon de le préciser.

  30. Il est dit en toutes lettres : “The source of this article is a satire page”.
    Dans un monde où la désinformation est une arme de guerre, la prudence est de mise.

  31. C’est un canular. Il ne faudrait pas relayer ce type d’information …

  32. J’avais déjà vu cette info sur prisonplanete.com il y a plusieurs jours et ce n’était cartainement pas dans la ruvrique satirique .
    En tout cas c’est kiev qui s’acharne à empecher les inspecteurs internationaux à vérifier et donc accèder au lieu du crash .
    Les séparatistes russophones eux sont catégoriques : kiev a abattu l’avion malaysien sciemment pour empecher que soit reconnue la légitimité du référendum du Dombass se scindant de l”ukraine du à ses persécutions et tueries contre les russophones ukrainiens .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]