Un nouveau scandale Presstalis ?

Non seulement, Presstalis connaît un déficit monumental, mais les concurrents de Presstalis ont révélé qu’il existait des contrats spéciaux, autrement dit que certains grands groupes payaient moins que d’autres petits éditeurs.

Un rapport sur le sujet serait « enterré, caché, dissimulé notamment par le ministère de la Culture ».

Laisser un commentaire