Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un ministre doublement étourdi

Lu dans Présent :

"Françoise Nyssen, ministre de la Culture, est une nouvelle fois épinglée pour une histoire de travaux non déclarés. Après une « négligence » la voici rattrapée par une « étourderie ».

La « négligence » avait été révélée en juin dernier par Le Canard enchaîné et concernait des travaux de rénovation et d’agrandissement, sans autorisation, au siège arlésien de la maison d’édition Actes Sud qu’elle dirigeait à l’époque, en 2012. Madame le ministre avait alors regretté une « négligence » et avait dû régler ce qu’elle devait au fisc. Et rebelote !

On a beau dire « chat échaudé… », avec Françoise Nyssen le proverbe ne fonctionne pas.

Cette fois, l’hebdomadaire satirique explique que l’ex-directrice d’Actes Sud aurait récidivé en effectuant, toujours sans autorisation, des travaux. Des travaux non déclarés, cette fois par… « étourderie » (dixit l’entourage de Françoise Nyssen).

Une « étourderie » qui concerne des travaux de rénovation et d’agrandissement – 150 mètres carrés en plus, avec ajout de mezzanines, plateaux, rambardes et d’escaliers (il n’est pas précisé si la reine de la déco à l’éco télévisée Valérie Damidot s’est chargée de la décoration) – d’un hôtel particulier, acquis en 2012, et siège parisien de la maison d’édition Actes Sud situé rue Séguier, dans le très chic et bobo quartier parisien de Saint-Germain-des-Prés. Une opération immobilière non déclarée auprès du fisc et qui, toujours selon l’hebdomadaire satirique, aurait permis de réaliser une économie de 50 000 euros au ministre de la Culture et à son mari Jean-Paul Capitani, qui a pris la direction de la maison d’édition. […]"

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services