Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Un minaret dans la ville de Gustave Flaubert

Nicolas Bay, tête de liste FN aux élections régionales en Haute-Normandie, s'oppose à la construction d'un minaret à Canteleu (14 000 habitants) :

"La commune de Canteleu, en Seine-Maritime, est réputée pour le clocher de son église Saint-Martin construite au XVIème siècle, ainsi que pour son couvent Sainte Barbe. Ces deux monuments témoignent des racines profondément chrétiennes de la France et de notre région. Au moment où le gouvernement feint de débattre sur l'identité nationale, nous apprenons que la construction d'une mosquée monumentale est prévue dans cette petite ville. L'association cultuelle musulmane locale ne semble pas touchée par la crise économique puisqu'elle s'est portée acquéreur d'un terrain spacieux ainsi que de bâtiments industriels attenants. Le député-maire PS, M. Bouillon, a bien sûr donné une suite favorable à la demande de permis de construire. Il ne s'agit pas d'une simple mosquée mais d'un véritable centre islamique avec école coranique incluse, d'une capacité de 2100 places (dont 500 pour les femmes), comptant une bibliothèque, des salles de classe et de réunion, etc. Cerise sur le loukoum : un minaret haut de 12,50 mètres trônera au-dessus de cet édifice alors même que les sondages montrent qu'une majorité de Français est hostile à la construction de minarets, à l'instar de nos voisins helvètes récemment consultés. Le Front National s'élève contre ce projet de construction disproportionnée qui bafoue la volonté de nos compatriotes majoritairement opposés aux symboles islamiques ostentatoires. Le Front National emploiera tous les recours légaux possibles pour s'opposer à ce projet et demande que les habitants soient consultés par référendum."

Partager cet article

1 commentaire

  1. 2100 places dont 500 pour les femmes: donc trois fois plus de places pour les hommes que pour les femmes.
    A quoi précisément sert une mosquée? Pourquoi les femmes ont-elles tellement moins que les hommes des devoirs religieux à y accomplir?
    Cette disparité homme-femme “n’interroge”-t-elle pas nos féministes habituelles, ou bien ont-elles disparu de la région rouennaise?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]