Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Culture

Un linceul sur l’Arc de Triomphe: un événement culturel obscène

Un linceul sur l’Arc de Triomphe: un événement culturel obscène

De l’abbé Michel Viot, ancien Aumônier national des anciens combattants, pour le Salon beige:

Ainsi l’Arc de Triomphe, que son administrateur qualifie à juste titre de monument « de la concorde nationale », va être empaqueté, à la suite du Pont Neuf. Et le même responsable d’ajouter, comme pour s’excuser : « c’est aussi un lieu de culture. L’œuvre de Christo a l’élégance et l’humilité d’être éphémère. Au bout de quinze jours elle disparaîtra. » Et l’on précise que sont associés au projet le Comité de la Flamme et les anciens combattants. Évidemment, on ne va pas jusqu’à nous dire que le soldat inconnu qui y repose a manifesté son assentiment.

Et de nous rappeler qu’avant de mourir, l’artiste, Christo, avait ainsi décrit son « œuvre » : « Ce sera comme un objet vivant qui va s’animer dans le vent et refléter la lumière. Les plis vont bouger, la surface du monument devenir sensuelle, les gens auront envie de toucher l’Arc de Triomphe. » Ce spectacle suscitera-t-il des mains baladeuses ? Je ne sais ! Mais comme pour le Pont-Neuf en 1985, il y aura beaucoup de monde pour venir voir et on criera au succès. Et il sera alors évident pour les médias du politiquement et culturellement correct que les Parisiens et les touristes auront été touchés par cette « création », à défaut d’y avoir mis les mains, compte tenu de la crise sanitaire. Au pire, puisque nous sommes en guerre, que l’on distribue le gel et les masques, que l’on installe un vaccinodrome auprès de la tombe du soldat inconnu, et pendant que l’on y est, que l’on grave à la suite des noms des généraux de Napoléon ceux des vainqueurs du Covid et ceux des empaqueteurs. On a les gloires que l’on peut !

Il ne fait ainsi nul doute qu’on sélectionnera des réactions émues nous élevant au plus près des mystères artistiques que le commun des mortels a de la peine à comprendre. Comme ce fut le cas en 1985 pour le Pont Neuf. Je rapporte celle-ci, qui resservira sans doute à ceux qui ne sauront pas quoi dire :« C’est l’acte esthétique à l’état le plus pur ». L’émotion viendra peut-être aussi, en partie, des 14 millions d’euros que l’œuvre a coûtés, dépense « auto-financée » nous assure-t’on, mais personne n’aura la mesquinerie de le faire remarquer. Comptons aussi sur la « sensualité » du spectacle pour émouvoir le badaud en quête de « sensations ».

Madame Sandrine de la Houssière (que je considère comme ayant une grande sensibilité artistique) avait écrit dans Figaro Vox du 9/04/2019 un article remarquable sur ce projet. Voyez cet extrait où elle explique pourquoi Christo préfère « empaqueter » à « emballer. ». Je la cite : « Empaqueter relève de la trivialité utilitaire et commerciale, dans le droit fil du mouvement Dada, pour qui tout matériau peut devenir le support d’une expression artistique débouchant sur une esthétique du déchet, du rebut. Avec finalement le souci d’isoler, de dissimuler dans un habillage dérisoire l’objet de la fierté nationale. Le tissu posé intercepte le regard, s’interpose comme un monstrueux parasite, dans une négation de l’objet indifférencié, instillant la conviction ultime que l’emballage équivaut au contenu. Que l’art est dans l’emballage. »

Je conviens que « cet arc de triomphe » sera bien digne de la France actuelle, oublieuse de ce qu’elle est, terrorisée par la menace de la maladie, honteuse de sa faiblesse et de ses abandons forcés face au terrorisme islamiste, soumise à une vie pleine d’angoisses et sans beaucoup d’espérance. Je n’en suis pas moins écœuré par cette injure faite à la France. Je ressens la même honte que devant le grand entonnoir rouillé placé il y a quelques années dans les jardins du Château de Versailles et qu’on osa appeler le « vagin de la Reine » ! Je l’avais vu du Château, mais n’ai pas voulu mettre les pieds dans les jardins. Et je n’irai pas plus approcher cette énième manifestation d’un pseudo-art qui n’existe pas par lui-même, qui n’existe pas autrement que dans le saccage et la souillure.

Comme ancien aumônier national des anciens combattants catholiques, je doute très fortement que le Comité de la Flamme et les anciens combattants aient réellement approuvé cela. Car je n’hésite pas à déclarer honteux et lâches ceux qui auraient pu s’opposer à cette entreprise de dérision et de déconstruction nationales et qui ne l’ont pas fait. Je forme le vœu qu’aucun drapeau français ni soit déployé, ni qu’aucun ancien combattant (en particulier catholique, puisqu’il s’agit là de la tombe du soldat inconnu) ne se rende complice de cette nouvelle ignominie par sa présence en ce lieu de mémoire nationale aussi longtemps qu’il sera ainsi sali.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Cher Abbé Viot, vous employez les bonnes expressions suivantes : « cette énième manifestation d’un pseudo-art qui n’existe pas par lui-même, qui n’existe pas autrement que dans le saccage et la souillure… Je n’hésite pas à déclarer honteux et lâches ceux qui auraient pu s’opposer à cette entreprise de dérision. » En matière d’emballement vers l’emballage, que penser du port du masque par un groupe d’évêques sur le parvis de Montmartre en 2020 ? Le port du masque à l’extérieur ou dans de vastes églises, l’interdiction de la communion dans la bouche à cause de ‘la bave des fidèles’ ne sont-ce pas là d’autres entreprises de dérisions, de souillure et de saccage ? Et peut-être même bien plus anti-Vie que l’empaquetage d’un monument de pierre ! Par le port du masque, cacher le visage, voiler le visage des fidèles qui s’approchent de la communion eucharistique à la Vie, n’est-ce pas là un scandale opéré et voulu par des clercs dévitalisés ? L’Eglise de Pierre semble présenter un visage bien plus malade qu’il n’y paraît.

    • Bonjour, je suis assez d’accord avec vous, beaucoup trop de contraintes ont été acceptées rapidement dans certaines églises pour être en conformité avec le politiquement correct, en exemple je citerai l’Abbé de Saint Raphaël 83, qui en fin de messe dominicale a ” félicité ses paroissiens d’avoir bien porter le masque pendant l’office ! “

  2. Un linceul qui puisse cacher les noms sinistres de Turreau et d’Amey … meneurs des colonnes infernales qui ont ensanglanté la Vendée.

  3. Renseignez-vous !
    ———————
    https://www.laflammesouslarcdetriomphe.org/actualites/communique-empaquetage-de-l-arc-de-triomphe-par-christo

    En vue de l’empaquetage de l’Arc de Triomphe (artiste Christo), le déroulé des cérémonies de ravivage vont être impacté. Vous trouverez donc ci-dessous les différentes phases du chantier, du 15 juillet au 10 novembre.

    Phase I : du 15 juillet au 17 septembre
    Mise en place de barrières, grues et montage des échafaudages métalliques.
    Le site sera gardienné et sera ouvert chaque jour de 18h00 à 19h00 pour la cérémonie du ravivage avec un effectif maximum de 70 participants
    Aucun véhicule ne pourra stationner sous l’Arc.

    Phase II : du 18 septembre au 3 octobre
    L’Arc de Triomphe empaqueté sera ouvert au public et la quasi-totalité du plateau sera à nouveau disponible pour les touristes et le comité de la Flamme qui pourra, durant deux semaines, reprendre normalement les cérémonies de ravivage.

    Phase III : du 4 octobre au 10 novembre
    Démontage des installations CHRISTO avec les mêmes contraintes que lors du montage de la phase I.
    ————————————-
    Visible pendant 16 jours, du samedi 18 septembre au dimanche 3 octobre 2021, L’Arc de Triomphe empaqueté nécessitera 25 000 mètres carrés de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté et 3000 mètres de corde rouge de la même matière.

    https://www.monuments-nationaux.fr/Actualites/L-Arc-de-triomphe-empaquete
    ————————————–
    Pour info, Christo avait choisi le coloris bleu argenté, en fonction du ciel de Paris en avril-mai.
    La couleur n’est peut-être plus cohérente avec le ciel de septembre.

    NM

  4. C’est le comble de l’ignominie.
    Du “macron” pur jus
    Confiance, la fin approche !

  5. Cette société est folle à lier, elle est à dégager dans son ensemble, puisse Dieu s’en occuper dans les plus brefs délais …

  6. les civilisations meurent par suicide
    on y est en occident aujourd’hui

  7. Il y a eu des précédents de profanation de l’Arc de Triomphe et de la tombe du Soldat inconnu.
    En 2015, la maire de Paris l ‘a utilisé comme support pour un feu d’artifices du Jour de l’An, les Champs – Élysées servant de parade de cirque, troublant le repos du Soldat inconnu, une véritable profanation, un scandale inouï. Qui a protesté ?
    En 2016, il a été peint en vert, pour célébrer une réunion sur la lutte climatique évidemment avec l’accord enthousiaste de la maire de Paris. Photographie en couleurs de notre monument national dans le Parisien.
    J’ai protesté à chaque fois dans mon modeste blog, avec l ‘approbation de mes lecteurs.
    En rappelant la belle photographie de Robert Capa, à la Liberation.
    Le drapeau flottant près des pierres sculptées est un de nos plus beaux emblèmes.
    Et j’ai aussi signalé par contre le beau bloc postal édité par la Poste en hommage au Soldat inconnu.
    On n’oublie pas le geste courageux des jeunes lycéens allant honorer le Soldat inconnu le 11 mai 1940. Parmi eux, il y avait Pierre Lefranc.
    L’enveloppement par Christo avec ce que l’on peut voir comme un linceul, me choque moins, beaucoup moins que le feu d’artifices et la parade bruyantes de 2015.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services