Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression / Médias : Désinformation

Un journal appartenant à un ministre en exercice, en situation de monopole, cela s’appelle une république bananière

Robert Ménard, qui, par une affiche, avait accusé les reporters du Midi libre d’être « tenus en laisse », était poursuivi pour diffamation. Il vient d’être relaxé et exprime sa satisfaction, tant de maire de Béziers que d’ancien patron de Reporters sans frontières, la première indépendance du journaliste étant de ne pas avoir de lien avec le pouvoir en place.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Certes, “un journal appartenant à un ministre en exercice ,en situation de monopole, cela s’appelle une république bananière ” mais que dire d’un pays où la quasi -totalité des médias est entre les mains du régime et de l’oligarchie qui l’a mis en place ?

  2. Bien parlé Bébert .
    “Le travail du journaliste consiste à détruire la vérité,à mentir sans réserve,à pervertir les faits,à avilir,à ramper aux pieds de Mammon ET A VENDRE SON PAYS ET SA RACE pour gagner son pain quotidien,ou ce qui revient au même son salaire.
    Vous le savez comme je le sais, alors qui peut parler, d’une presse indépendante ?
    Nous sommes LES PANTINS ET LES VASSAUX DES HOMMES RICHES QUI SE CACHENT DERRIERE LA SCENE .
    Ils tirent les ficelles et nous dansons.
    Notre temps,nos talents,nos possibilités et nos vies sont la propriété de ces hommes.
    NOUS SOMMES DES PROSTITUES INTELLECTUELLES.
    John Swinton ,journaliste, à propos de la liberté de la, presse,lors de son discours d’adieu au New York Times
    “Nous sommes reconnaissants au Washington Post,au New York Times ,et aux autres grandes publications dont les directeurs ONT ASSITE A NOS REUNIONS ET RESPECTE LEURS PROMESSES DE? SECRET DEPUIS …..40 ANS !!!!!!!
    Il aurait été piour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposé aux lumières de la publicité durant ces années.
    Mais le, monde est aujourd’hui plus sophistiqué et préparé A L ENTREE DANS UN GOUVERNEMENT MONDIAL .
    LA SOUVERAINETE SUPRANATIONALE D UNE ELITE INTELLECTUELLE ET DE BANQUIERS MONDIAUX EST ASSUREMENT PREFERABLE A L AUTODERMINATION NATIONALE DES SIECLES PASSES.
    David Rockefeller
    Commission trilatérale 1991
    Source :Comprendre l’empire .
    Demain , la gouvernance mondiale ou la révolte des nations ?????
    Alors la presse aux ordres, quatrième pouvoir ou plus exactement PREMIER POUVOIR ???????

  3. S’il a été relaxé, c’est que les journalistes sont bel et bien “tenus en laisse”.
    Et ça : c’est la définition des JOURNALEUX !!

  4. Midi Libre n’a jamais eu de libre que le nom. Longtemps, la droite a abandonné la bataille des idées et a laissé a la gauche le champ libre. Nous en payons le prix aujourd’hui. Ce quotidien qui vie en grande partie sur le dos des contribuables a maintenu la région Languedoc Roussillon sous une chape de plomb. Des idéologues très besogneux, jour après jour inoculent le venin.

  5. On comprend mieux pourquoi les merdias de “renom” dits libres veulent que rien ne change aidés par des journalopes asservis. Mais heureusement qu’il y a les médias soit-disant et forcément fachos pour redresser la barre.
    https://reseaulibre.org/site/wp-content/uploads/2018/02/subventions-presse.jpg

  6. tiens il y a encore quelques juges qui connaissent la loi et qui l’appliquent

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services