Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Un imam bientôt expulsé : avant le 1er tour ?

IUn imam parisien et l'association islamiste Forsane Alizza devraient être sanctionnés. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a annoncé la dissolution de cette association. Mohammed Hammami, imam de la mosquée tabligh Omar à Paris (XIe), fait l'objet d'une procédure d'éloignement, initiée par le ministère de l'Intérieur. Le 7 février, son cas sera examiné par la commission d'expulsion à Paris. Ensuite, un arrêté ministériel d'expulsion devrait être pris.

Mohammed Hammami est un Tunisien arrivé en France dans les années 1960… Nous sommes en 2012 et l'on s'aperçoit de la nocivité du personnage (prêches virulents, à caractère antisémite, antisémitisme, adepte de la lapidation de la femme adultère…). Mieux : Mohammed Hammami a déjà été condamné à quatre mois de prison avec sursis. Pourtant, son mouvement, le Tabligh, est représenté au Conseil français du culte musulman.

L'association Forsane Alizza, créée en août 2010, doit être dissoute. Mais ses membres seront-ils expulsés ?

Partager cet article

14 commentaires

  1. Il serait honnête de rappeler même si c’est un peu cruel, que l’association Civitas s’est vanté d’avoir eu le soutient de cette association lors des récentes affaires ( golgotha picnic etc). Oups…

  2. Le chef de l’organisation Forzane Alizza semble être français, il n’est donc pas près d’être expulsé !
    http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/communique-de-lequipe-forsane-alizza-20815

  3. @Sony : Je confirme, Forzane Alizza a manifesté aux côtés de Civitas…

  4. Tout ceci est une gesticulation entrant dans le cadre de la campagne électotale. On n’en soufflera plus mot après les élections.

  5. esbrouffe ou effet d’annonce ?

  6. Donc il a été nourri dans le dogme maçonnique de la république pour en arriver à là
    pour ce qui est dit plus haut
    l’association Civitas s’est vanté d’avoir eu son soutient
    Ne vous y trompez pas
    Civitas ne s’est pas vanté il a remercier de comprendre le blasphème de soutenir c’est un bien grand mot
    plus une politesse de circonstance mais les musulmans n’ont guèrre soutenu plus que ça que du bout des lèvres et encore car ils jaugeaient en même temps les forces chrétiennes de ce pays
    ou avez vous vu le conseil musulman soutenir civitas et pour cause ils veulent nous détruire et ils sont aidés pour ça par nos traîtres aux pouvoir

  7. Association plutôt inquiétante, et lenteur incroyable des pouvors publics… Inquietanbegalement le nombre de personne que ce genre de duos cours génère…

  8. “son mouvement, le Tabligh, est représenté au Conseil français du culte musulman.” : Conseil français du culte musulman créé par Sarkozy.
    Le chef de l’organisation Forzane Alizza est à moitié breton, avec un prénom arabe. C’est le “métissage” à sens unique.

  9. Pour être parfaitement honnête, je crois que Civitas s’est félicité de ce que des musulmans avaient manifesté leur soutien à des catholiques, en considérant que ces derniers devaient réagir si leur Seigneur et leur Dieu était trainé dans les excréments.

  10. Si ces soutiens émanant de musulmans – qui étaient fort touchants, avouez-le – n’étaient autre que de la Taqya (de la flûte, de la stratégie, de la ruse, de l’imposture… pardonnez-moi l’orthographe) l’association Civitas n’en est pas responsable.
    Ce qui est “cruel”, c’est bien que Civitas ne reçoive pas de plus larges marques d’amitié.

  11. Depuis plusieurs années déjà, ce groupe, tant à Limoges qu’à Paris ou ailleurs, se maifeste sur la voie publique, comme récemment devant le Sénat d’où ils ont été expulsés avec molesse et retard avec leurs banderoles et femmes voilées.Mais sur le net, leur blog n’est pas attaqué, il existe toujours et prend pour prétexte de banales critiques (le mot “homophobie” qu’ils ont inventé est bien rentré dans le vocabulaire politiquement correct) pour donner lieu à des rassemblements et vidéos belliqueux.Au moins c’est clair, avec eux, l’islam n’est pas pacifique, leur emblême est un sabre et des cavaliers re-conquérants.Ils se sont glissés dans une manifestation appelée par Civitas (comme ils l’avaient fait dans la manifestation des coptes devant Ntre Dame) et il-y-a des naïfs qui ont pris pour un “soutien” ce qui n’était qu’une provocation de leur part car ces gens sont trop malicieux pour être sincères comme ceux qui participent aux processions et protestations de la Tradition Catholique et Française.

  12. En effet @ bl , ce qui est cruel, (et pas du tout chrétien) , c’est que Civitas ne reçoive que coups de pied ( de l’âne ) et propos méchants de “catholiques” qui hurlent avec les hyènes des media!
    “Pour être honnête”, comme il est dit plus haut, il faut dire que Forzane Alizza s’est invité à la manifestation de Civitas. Sans doute fallait-il les repousser, et leur faire un procès d’intention? Nul doute que la malveillance qui caractérise certain “establishment catholiquement correct” n’aurait pas raté l’occasion de dénoncer le racisme, l’intolérance et la xénophobie des “intégristes” pour parler comme La Croix, La Vie, et autres Golias, qui dictent la pensée des “justes”, et dont les rédacteurs papophobes sont sourds aux propos du Saint Père : “Nul n’est de trop dans l’Eglise”.

  13. Doucement… Ce matin, un blogueur et je l’ai vérifié constatait que Civitas avait même le nom de cette association dans ses tags… Je n’en fais pas un plat, voilà, c’est dit. Il semble surtout qu’il est extrêmement difficile de parler avec les gens proches de Civitas. Je ne crois pas avoir donné de coups de pieds.. ni être un âne.

  14. Mes propos ne vous visaient pas, @ Sony ( sincèrement désolée si vous avez pu le croire), mais les “catholiques” qui se sont exprimés avec beaucoup moins de mesure que vous, voire avec une hostilité méprisante qui n’avait rien de chrétien. Sans doute me suis-je mal exprimée.
    Les gens proches de Civitas sont probablement sur la défensive, on peut le comprendre. Je n’en suis pas, mais j’ai été touchée par leur courage, et très choquée par les “catholiques” qui les désignaient à la vindicte publique en reprenant les mots qui tuent utilisés par les media.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services