Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Désinformation

Un gouvernement hors-sol, à la limite de la pitrerie

Un gouvernement hors-sol, à la limite de la pitrerie

Alexandra Benalla a été mis en examen une nouvelle fois, le 29 novembre, pour des violences commises en marge du défilé du 1er mai à Paris. 3 juges lui ont signifié de nouvelles charges, pour des délits d'”immixtion dans l’exercice d’une fonction publique” en ayant “participé activement” à une interpellation et “violences volontaires en réunion ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jours”.

Les juges d’instruction ont cependant renoncé à le mettre en examen pour “détention non autorisée d’arme de catégorie B”. La scène se déroulait le 28 avril 2017 à Poitiers dans un restaurant, à quelques kilomètres de Châtellerault où Emmanuel Macron venait de tenir un meeting. Celui qui était alors membre du service d’ordre de la campagne avait pris la pose aux côtés de deux hommes et d’une serveuse. Le pistolet était pointé vers le visage de la jeune femme, tout sourire.

A l’époque, Le Gorafi avait dit que c’était un pistolet à eau.

 

Aujourd’hui la réalité rejoint la fiction puisque c’est la défense choisie par Benalla !

Le média humoristique Le Gorafi s’est félicité d’avoir “vu juste”.

 


Il faut dire qu’entre France 3 qui retouche les photos et BFMTV qui sert la soupe à Macron, Le Gorafi est certainement plus près de la réalité !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Pardon, depuis le mariage de Coluche et Le Luron érigé en loi, la “limite de la pitrerie” comme vous dites a été largement dépassée !!

    Comment exprimer ça… il faut essayer de maintenir une ligne éditoriale, un vocabulaire cohérent dans le temps long.
    On sait tous très bien qu’on a affaire à des pitres assumés depuis longtemps, donc n’ayons pas l’air de le découvrir aujourd’hui !

  2. Pour des raisons évidentes de sécurité, un pistolet à eau est toujours coloré …

  3. Ce n’est pas un pistolet à eau. On voit nettement les reflets métalliques du cran de mire. Il s’agit vraisemblablement d’un Glock dont la forme est très caractéristique. Il serait bien que Themis arrête de prendre les gueux de la plèbe pour des truffes, même si nous sommes à l’approche de Noël…
    ????

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services