Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Un exorcisme pratiqué par Benoît XVI [Add]

Dans un livre à paraître en Italie, co-écrit avec le vaticaniste Paolo Rodari, don Amorth, un prêtre exorciste dont les livres ont aussi été publiés en France, raconte un rite d'exorcisme pratiqué par le Saint-Père au cours d'une audience générale en mai 2009 :

"C'est mercredi, jour de l'audience générale. Les fidèles sont venus de partout dans le monde. Du fond de la place arrive un groupe de quatre personnes. Deux femmes et deux jeunes hommes. Les femmes sont deux de mes assistantes. Elles m'aident au cours des exorcismes, prient pour moi et pour les possédés, et les assistent autant que possible, dans leur long et difficile chemin de libération. Les deux jeunes hommes sont deux possédés. Personne ne le sait. Les seuls à le savoir, ce sont eux et les deux femmes qui les «escorteent». Quand sonnent 10 heures, de l'arc des cloches, le portail à côté de la basilique du Vatican, arrive une jeep blanche. Dedans, trois hommes. Un chauffeur, le Pape debout et, assis à ses côtés, son secrétaire privé, Mgr Georg Gänswein. Les deux femmes se tournent vers Giovanni et Marco. Instinctivement, elles les soutiennent par les bras. Tous deux, en effet, commencent à avoir des comportements étranges. Giovanni tremble, et claque des dents. Les deux femmes comprennent que quelqu'un est en train d'agir dans le corps de Giovanni et de Marco. Quelqu'un qui, au fur et à mesure que les minutes passent, se montre de plus en plus agité.

Le pape descend de la jeep et salue les personnes placées dans les premières rangées. Giovanni et Marco, ensemble, commencent à hurler. Ils s'allongent sur le sol en hurlant. Ils hurlent.

"Sainteté, sainteté, nous sommes là!" crie au pape l'une des deux femmes qui tente d'attirer son attention. Benoît XVI se tourne, mais ne s'approche pas. Il voit les deux femmes et il voit les deux jeunes hommes par terre criant, tremblant, bavant, hors d'eux. Il voit le regard de haine des deux hommes. Un regard dirigé vers lui. Le pape ne perd pas son calme. Il regarde de loin. Il lève un bras et les bénit tous les quatre. Pour les deux possédés, c'est un choc furieux. Un coup de fouet asséné sur tout le corps. Tant et si bien qu'ils retombent 3 mètres plus loin, claqués au sol. A présent, ils ne crient plus. Mais ils pleurent, pleurent, pleurent. Ils pleurent durant l'audience entière. Puis, quand le Pape s'en va, ils rentrent en eux-mêmes. Ils retournent en eux-mêmes. Et ne se souviennent de rien."

Add : le bureau de presse du Saint-Siège dément.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Je rentre justement d’une session de prière pour la délivrance/guérison intérieure avec un prêtre (dont je ne me sens pas autorisé à donner le nom ici) qui possède un charisme de délivrance et qui est un spécialiste des questions de l’ésotérisme, pratiques magiques, sectes, etc…
    Je vais beaucoup mieux depuis que j’ai pu bénéficier de ses services; beaucoup de personnes de ma famille et de leur entourage s’étant adonnées à ces pratiques, j’étais entravé par des liens spirituels.
    Si j’écris ce commentaire, c’est pour tirer la sonnette d’alarme: L’aspect mystique de la foi chrétienne se perd et sous l’influence du scientisme et de la franc-maçonnerie (à ce que j’ai souvent entendu dire) ces questions ne sont plus prises au sérieux et sont même violemment combattue par un grand nombre d’ecclésiastiques, qui se bornent à envoyer des personnes en détresse chez le psychiatre, sans discernement, et oppriment les prêtres actifs dans ce domaine.
    Il n’y a qu’1 prêtre exorciste pour la région Ile de France soit 6 millions d’habitant.
    Pourtant, la situation est grave en France et ces pratiques ésotériques ou autres sont très répandues.
    La ré-évangélisation de la France devra passer par une prise de conscience et un traitement de ce problème.
    Saint Michel Archange priez pour nous!
    Saint Michel Archange défendez-nous!

  2. Peut-être qu’une formation des laïcs dans ce domaine serait une bonne chose. Non pas pour qu’ils essaient de pratiquer des exorcismes, mais pour qu’ils sachent quelle attitude adopter selon les circonstances.

  3. N’oublions pas que la plus puissante arme contre le démon est la confession et la prière à la Sainte Vierge.
    Se confesser régulièrement en ne cachant rien volontairement et, humblement se mettre sous la protection de Notre Dame et vous êtes à l’abri des emprises ordinaires du démon.

  4. Déjà croire au Diable et à ses pièges serait un bon début de discernement, sans bien évidemment tombé dans la parano.
    D’ailleurs la grande force du Diable est de faire croir qu’il n’existe pas.
    Certes il y a des pathologies sans possession, mais les possessions existent.
    Internet permet que circulent des témoignages, c’est bien.

  5. Votre témoignage est très important, même si je suis réservé en ce qui concerne l’existence de charismes “durables”, ce qui comporte un léger problème…
    Par contre vous commettez une erreur très intéressante ; il n’y a pas 6 mais 12,5 millions dans la région IDF.
    Une année il y a “longtemps”, j’ai eu à rencontrer l’exorciste régional d’IDF pour un motif disons “professionnel”. Quelle n’a pas été ma stupeur de l’entendre dire que l’existence personnelle du diable n’était pas de foi, et que l’on pouvait soutenir le contraire (théorie de la personnification du mal) tout en étant catholique !!! Avait-il lu le CEC, Paul VI surtout à partir de 1972, Jean-Paul II, pour ne citer que les Papes les plus récents, les plus proches de son époque, même si la tradition constante et universelle est la norme de la Foi? Mais comment a-t-on pu nommer alors un tel “exorciste-oxymore” ?
    Pour les Papes faisant des exorcismes,si Benoît XVI “tourne en extérieur”, Jean-Paul II était le champion de l’exorcisme au confessionnal à St Pierre de Rome !
    Merci pour votre témoignage très juste et profond.

  6. Je ne suis pas sûr de bien comprendre.
    Une “simple” bénédiction ne me parait pas comparable à un exorcisme.
    Le site benoit-et-moi.fr parle de rite “informel”, c’est la première fois que j’en entends parler et pourtant je suis lecteur assidu (peut-être pas assez) du Père Amorth.
    De plus je suis un peu frustré de ne pas savoir si les hommes en question ont été délivrés ou non. Le Père Amorth dit qu’il faut souvent plusieurs exorcismes pour arriver à la délivrance.
    Mais on peut penser que le Pape est légitimement plus fort.
    Qui pourrait m’éclairer sur le sujet ?
    Robert,
    Vous avez raison et on peut rajouter l’Eucharistie? Pour le diable il n’y a pire à supporter!

  7. Il y a les petits moyens très puissants et traditionnels : l’eau bénite,mais vraiment bénite selon le rituel très rigoureux.Les démons ont horreur de l’eau bénite.Ils ont aussi horreur de la Croix ,d’où l’efficacité des médailles portant une croix.La plus connue est la médaille de Saint Benoit.Le simple signe de croix bien fait est un bouclier et une arme .Dévotion à Saint Joseph, terreur des démons.et bien sur Marie Immaculée (médaille miraculeuse)Attention on ne bricole pas avec ces esprits.Amateurs s’abstenir…esprits forts,riez; ils sont plus malins que vous.Le Notre Père traditionnel est un exorcisme car on y demande que Dieu nous délivre du Malin.Les traductions modernes n’ont aucune valeur devant notre Père qui “ne tente personne…”Voir P.Carmignac.

  8. Il est très habituel que les rares évèques qui nomment encore des exorcistes choisissent volontairement pour cette charge des prêtres qui ne croient pas aux démons. Il y a donc encore moins d’exorcistes “utiles” qu’on ne le croit.
    Permettez-moi d’ajouter à votre liste, Senex, un autre bon petit remède contre l’ennemi : les actes d’humilité. En s’efforçant on peut en trouver un certain nombre à réaliser dans une journée!
    Il y a un rêve de Don Bosco très édifiant sur la puissance du chapelet, “arme” par excellence prônée par la Sainte Vierge contre le serpent…

  9. vous décrivez un “exorcisme” en une quarantaine de lignes, de manière très affirmative, sans mettre en doute la réalité des faits. Et vous terminez par une demi ligne pour présenter le démenti du Vatican.
    Ou est la vérité ?
    [Il suffit de suivre les liens. Le Saint-Siège dément qu’il y ait eu un exorcisme formel, au sens où le Pape aurait utilisé le rite. Mais il y a eu visiblement un exorcisme par la simple bénédiction accomplie par le Pape.
    MJ]

  10. “le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège a indiqué que le récit de cet exorcisme, paru le jour même dans l’hebdomadaire italien “Panorama”, était “sans aucun fondement”.
    Un récit sans aucun fondement : que vous faut-il de plus pour croire qu’on vous a mené en bateau. Aucun fondement, c’est clair ! Cette histoire légendaire, ce conte à dormir debout, ne reposent même pas sur une “simple bénédiction”. Cet évènement n’a jamais existé.
    [Je vous renvoie à cette mise au point qui va un peu plus loin que l’apparence à laquelle vous semblez vous arrêter :
    http://benoit-et-moi.fr/2012-I/0455009fcb0e2340d/0455009fed0f8300f.html
    MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services