Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Immigration / Non classifié(e)

Un euro versé à Emmaüs serait-il un euro versé à l’immigration de peuplement ? À vous de juger.

Un euro versé à Emmaüs serait-il un euro versé à l’immigration de peuplement ? À vous de juger.

Lu sur l’Incorrect :

« Pour des communes accueillantes ! Les organisations engagées dans les Etats Généraux des Migrations lancent une campagne d’interpellation des candidat.e.s aux municipales. Un kit complet est dispo sur le site des #EGMigrations. À diffuser largement ! », communiquait sur Twitter Emmaüs France le 29 janvier. Une manière d’exercer une pression sur les candidats engagés dans les élections municipales de mars (…)

Toutefois, les chiffres donnés dans le rapport d’activité de l’année 2017 par Emmaüs Solidarité donnent une photographie assez claire et inquiétante de l’état présent de notre pays. Ainsi, parmi les 22.355 personnes suivies en 2017 par Emmaüs dans le cadre de l’accompagnement social (…), seules 3 % d’entre elles étaient de nationalité française (…). Ce qui signifie donc que 95 % des personnes accompagnées venaient de pays non membres de l’Union européenne ! On compte d’ailleurs 95 % de célibataires et une très large majorité d’hommes (19.397, soit 86,76 % des effectifs).

La tendance est encore plus marquée pour ce qui concerne les personnes hébergées dans les 18 centres d’urgence présents en France, puisque ces dernières se recrutent à 98 % dans des pays non membres de l’Union européenne ! (…) C’est proprement colossal.

Pour résumer, Emmaüs France s’occupe principalement des étrangers. Les associations ont pourtant protesté contre Emmanuel Macron, jugeant qu’elles n’avaient plus les moyens d’aider les « migrants » correctement et qu’il s’agissait d’une politique inhumaine. Pourtant, la situation s’aggrave. Ils sont tous les jours plus nombreux à venir, attirés par les aides substantielles et l’accueil reçus en France. Une tendance qui se confirme dans le temps puisque depuis novembre 2019 dernier, le passeur Cédric Herrou est à la tête d’une communauté Emmaüs dans son exploitation agricole de la vallée de la Roya. Un homme à l’origine d’un nouveau « principe constitutionnel » dont nous vous avions parlé dans un article : le principe de « solidarité ». Une solidarité qui s’exerce principalement à l’endroit de l’Autre, magnifié et nouveau Dieu d’un monde dont l’incarnation de la Terre mère serait Greta Thunberg.

Serions-nous victimes d’une arnaque à la compassion ? Les publicités d’Emmaüs, notons-le, mettent souvent en scène des SDF idéalisés, tels que vus dans les films : bien Français, barbus, le regard bleu foncé par les épreuves de l’existence. Un euro versé à Emmaüs serait-il un euro versé à l’immigration de peuplement ? À vous de juger.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Mais oui c’est la réalité !
    Calais en est un exemple terrifiant… des associations pullulent aidant des migrants de tous poils.
    Calais est une ville sinistrée. Et je peux vous donner quelques informations de premières mains:
    – le tribunal correctionnel de Boulogne sur mer croule sous les procédures de passeurs
    – le tribunal correctionnel de Boulogne sur mer croule sous les procédures de migrants qui refusent de donner leurs empreintes digitales… on se marre!
    – le Tribunal correctionnel de Boulogne sur mer croule sous les dossiers de violences de migrants qui écument la ville de Calais, ivresse morts comme tout bon musulman… on ne compte plus les dossiers d’exhibition sexuelle, agressions sexuelles, viols et autres, mais encore des vols des dégradations.
    C’est la cruelle réalité des habitants de Calais! Et ma source est des plus fiable.
    Le Tribunal de Boulogne sur mer lorsqu’il est saisi d’un dossier de saisie immobilière sur Calais constate dans 90% des cas que la maison ne peut-être vendue aux enchères faute d’encherisseurs…
    Bref voilà la réalité de l’immigration incontrôlée…
    Donc Emmaüs n’est qu’un maillon de cette chaine de la couardise institutionnelle sous couvert d’une fausse charité qui ne fait que faire glisser notre pays dans la fosse

  2. Puisqu’on ne peut pas donner à tous, Il est plus qu’urgent de donner aux associations fiables qui aident les Chrétiens d’Orient ou les églises en détresse… plutôt qu’à l’ennemi de l’intérieur de l’Europe.

    Lu sur le site d’Emmaüs :
    “Cette grande rencontre européenne a été l’occasion d’organiser une performance militante avec le Collectif « Article 13 » et la Emaús Fundación Social en faveur de la liberté de circulation et pour le respect de la dignité des personnes migrantes.
    Article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme : « Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. »

    Lu sur Tweeter Site Emmaüs France (Vous aimerez aussi l’écriture inclusive !) :
    “Pour des communes accueillantes
    Les organisations engagées dans les Etats Généraux des #Migrations lancent une campagne d’interpellation des candidat.e.s aux #Municipales. Un kit complet est dispo sur le site des #EGMigrations. À diffuser largement ! https://eg-migrations.org/Municipales-2020-je-m-engage-et-je-le-fais-savoir…

  3. encore un organisme à boycotter, la liste devient longue mais les prendre au porte monnaie c’est le moindre que chacun de nous peut faire, ceux qui boycottent cnews (à cause de zemmour) ceux qui financent les islamophiles ou les gauchistes,etc
    Ferrero, MAAF, Groupama, Monabanq, PSA, Maître Coq, Lipton Ice Tea, Atlantic France, Blablacar, Direct Assurance, Le Bon Coin,
    Société Générale, Skoda, Solocal, Volkswagen, Novotel, Leclerc, TCL Europe, Institut Pasteur, Vattenfall, Axa prévention,
    Mitsubishi, Nissan, Ibis Styles, Himolla, Seat, BMW, Banque BFM, Audi, Gerblé, Harmonie Mutuelle, Générale d’optique,
    Grand Optical, Alain Afflelou, Lidl, Verisure, Carte Noire, Carglass, Aramis Auto, Autosphère, Decathlon, BNP Paribas, ING, MAIF.

  4. Manifestement, l’oeuvre de l’Abbé Pierre est dévoyée aujourd’hui. Et la réponse à la question qui justifie cet article se trouve dans la statistique donnée plus haut.
    Cela confirme l’opinion commune que les ONG en général ont partie commune avec les “négriers” du 21e siècle et participent ainsi à ce grand remplacement dénoncé par Renaud Camus.

Publier une réponse