Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Liberté d'expression / Non classé

Un documentaire sur la révolution française est critiqué avant même sa diffusion car suspecté d’être trop négatif

Un documentaire sur la révolution française est critiqué avant même sa diffusion car suspecté d’être trop négatif

La période de la révolution française fera-t-elle un jour l’objet d’une loi liberticide et d’une histoire officielle ? Une émission intitulée “la Révolution française comme vous ne l’avez jamais vue” sera diffusée sur France 2 le 2 mai prochain à 21 heures. Elle sera présentée par Lorànt Deutsch et Stéphane Bern qui arpenteront les rues de Paris afin de décrire aux téléspectateurs “les grandes heures de la Révolution française, grâce à des reconstitutions inédites en 3D”. L’Express explique la polémique :

L’émission, qui dure un peu plus de deux heures [et que L’Express a pu visionner], débute place de la Bastille, passe par la place de la Concorde et sa célèbre guillotine, la rue de Rivoli et sa salle du manège, ou encore la prison du Temple, où Marie-Antoinette n’avait “pas le droit de sortir de son cachot”, comme le raconte Lorànt Deutsch, le tout en mimant l’épouse désespérée de Louis XVI.

Si l’émission n’a pas encore été diffusée, elle agace déjà grand nombre d’historiens. C’est une “méfiance de principe“, précise Jean-Christophe Piot, vulgarisateur historique et journaliste, qui découle entre autres du choix des lieux qui seront visités le 2 mai prochain par ces deux hommes.

Avec notamment la crainte que la Révolution ne soit résumée qu’à de la violence. “Avec des lieux chargés négativement comme la Concorde, où l’on va beaucoup parler de la guillotine et de toutes ces têtes coupées, ou encore de la prison du Temple qui a fait beaucoup de mal à la famille royale… On risque de ne résumer cette période qu’à des aspects noirs et d’en oublier ce qui en est resté d’un peu plus positif”, développe Jean-Christophe Piot.

Pourquoi le groupe France Télévisions, de service public, fait-il appel à deux hommes aux biais publiquement royalistes pour évoquer la royauté française ? Interrogée par L’Express, Mathilde Larrere, historienne des révolutions et de la citoyenneté au XIXe siècle, assure en premier lieu qu’elle n’a rien de personnel contre Stéphane Bern et Lorànt Deutsch. N’ayant pas encore visionné l’émission, rendue accessible uniquement aux journalistes, elle déplore seulement que le duo préempte France Télévisions.  “Le service public est financé par la redevance, et donc en partie par moi. J’attends donc qu’il soit un minimum de qualité. Lorànt Deutsch et Stéphane Bern peuvent bien évidemment écrire ce qu’ils veulent, mais le service public ne devrait pas être l’espace qui leur est dédié. Il y a d’autres historiens qui savent raconter des histoires et qui le font avec sérieux.”

Les deux co-animateurs ne se sont jamais cachés de leur penchant pour la monarchie. En 2012, Lorànt Deutsch affirmait même au micro d’Europe 1 ne pas voter à l’élection présidentielle, car il était royaliste (…) Stéphane Bern non plus n’a jamais caché ses “amitiés royales”, indique-t-il à L’Express. Toutefois, il insiste en indiquant que cela ne se sent en rien dans ses émissions habituelles, et encore moins dans celle prévue le 2 mai prochain. (…) Cela voudrait dire aussi que ma vie privée transparaît dans les programmes que je présente ? Il me semble que c’est un procès d’intention, un procès en sorcellerie. Un délit de sale gueule, même ! Par ailleurs, notre émission n’est pas une émission historique, mais une émission de patrimoine. Certes, on raconte la Révolution française, mais je n’ai jamais prétendu être historien.”

Guillaume Mazeau, lui-même historien spécialisé dans la Révolution française, ne nie en aucun cas les qualités de conteurs des deux animateurs de France Télévisions. “Ils savent intéresser, c’est indéniable !, juge-t-il auprès de L’Express. Après, quand on fait des émissions qui s’adressent à des millions de personnes, on exerce quand même une certaine influence et on a une certaine responsabilité. On pourrait tout de même attendre du service public que l’on ne résume pas tout aux familles princières. L’histoire est un bien commun dont Stéphane Bern et Lorànt Deutsch ne devraient pas avoir le monopole.”

Malgré les critiques, visibles également sur les réseaux sociaux, le premier résiste. “Je n’essaie pas d’imposer un point de vue quelconque, assure Stéphane Bern à L’Express. J’ai seulement un point de vue de visiteur un peu naïf. On ne va tout de même pas me reprocher tout et son contraire, à savoir de trop parler de la royauté dans Secrets d’histoire, puis de me concentrer sur la Révolution ? Il me semble qu’il y a beaucoup de donneurs de leçons.”

Partager cet article

13 commentaires

  1. Moi aussi je finance France Télévisions et je n’aime pas que mon argent serve à financer de la propagande GPA mère porteuse. Mais on me réponde que je suis intolérante et fasciste.
    L’historienne qui ne supporte pas Lorant Deutsch est donc intolérante et fasciste elle aussi

  2. Si les lieux visités sont trop chargés d’aspects noirs et se résument un peu trop aux familles princières, il suffit de changer de lieux et faire une émission moins Parisienne, par exemple sur la Vendée…

  3. Bien vu Madeleine, et moi je finance aussi cette télé croupion où on voit de plus en plus Ruquier et il me débecte ce bobo gaucho qui aime les migrants mais qui ne les prend pas chez lui et toute la clique de cireurs de babouches qui prolifèrent dans ce marigot

  4. Encore une polémique “piégée” :
    “Penchants royalistes” certes, mais Bern et Deustch sont loin d’être des contre-révolutionnaires, ou bien cela se saurait… Il sont avant tout libéraux, ce qui n’enlève rien à la qualité de leur travail, mais il faut juste l’avoir à l’esprit…
    Qu’en matière d’historiographie le risque est que cela donne du “en même temps” : valoriser la Révolution de 89 dans ses principes fondateurs, les lumières, etc…, tout en vouant 93 aux gémonies, le tout sans la moindre nuance… En filigrane, cela donne valoriser la “Révolution” “éclairée” macronienne, tout en assimilant les oppositions à la barbarie sanguinaire, la Terreur et 93, que ce soit MLP, les GJ, et Mélenchon en tête (le pire étant qu’il s’en réclame…)
    Nous verrons cela avec le visionnage de l’émission, mais une telle grille de lecture semble cousue de fil blanc…
    “On pourrait tout de même attendre du service public que l’on ne résume pas tout aux familles princières. L’histoire est un bien commun dont Stéphane Bern et Lorànt Deutsch ne devraient pas avoir le monopole.” Sauf qu’au moins ils ont bien intégré que dans une logique marchande, les familles princières font beaucoup plus vendre et rêver que les révolutions, c’est le moindre qu’on puisse dire…

  5. Que voulez-vous ! L’histoire enseignée depuis plus de 200 ans est celle écrite par des “historiens” gauchiasses et divulguée par des enseignants du même acabit. Vous pensez bien qu’ils ne sont pas prêts à entendre la vérité sur la boucherie talibanesque de 1789.
    Et vive Louis XX !

  6. Avec Laurent Deutsch et Stéphane Bern, cela ne peut qu’être intérressant et instructif ! Et je n’oublie pas que la révolution française a largement inspiré Lénine et ses tristes complices en barbarie…

    Ah ! si nous avions eu un Louis XV un peu plus réaliste, un peu moins porté aux maîtresses dispendieuses et aux influences politiques néfastes, un peu plus respectueux des souhaits de la nation !

    Ah ! et si nous avions eu un Louis XVI moins timoré, plus ferme avec la cour (une macronie avant l’heure), et laissant ces beaux messieurs des parlements méditer sur leurs devoirs avant leurs prétendus droits en leurs manoirs de province !

    Et si et si… après cela s’appelle de l’uchronie.

  7. Les héritiers politiques et médiatiques actuels de la Révolution criminelle dite “française” n’aiment pas, on les comprend, que l’on braque le projecteur sur cet épisode fondateur, car immédiatement se pose la question de leur légitimité à nous gouverner et à nous dicter leur pseudo “morale”, surtout au nom des fameux “droits de l’homme” dont ils nous rabattent tous les jours les oreilles…

  8. La révolution française, l idole intouchable des franc mac et des historiens de gauche, totem intouchable dont la moindre critique vaudrait…guillotine en place publique…

  9. L’émission devrait faire un détour par la Vendée !

  10. Macron veut instaurer une journée commémorative pour les massacres au Rwanda, à quand une telle journée pour commémorer les massacres franco-français ?

  11. La republique tremble , a peur et c est bien ou plutot çe sont les loges, qui sont effrayées . Elles ne sont pas sur de leur republique, c est un signe ! De toute les manieres , elles sont appelées à etre détruites et le plus tôt sera le mieux !

  12. C’est surréaliste de voir ces personnes (dont certaines n’ont pas vu l’émission) faire des procès (staliniens) d’intention à ces 2 pauvres types vaguement royalistes et complètement mondains.

    Un soupçon de remise en cause du mythe fondateur (violent et sanguinaire) de notre Ripoublique et les chiens sont lâchés.

    IDEM contre Philippe de Villiers qui remet en cause les origines de la Construction européenne.

    Saurons-nous nous ressaisir ou devrons-nous nous “soumettre” ?

  13. la révolution française…… pfffff quand on voit de quoi elle a accouché elle n’aurait jamais eu lieu on ne s’en porterait pas plus mal !!!
    un bain de sang et à l’arrivée tous les pouvoirs à d’autres riches autres que la noblesse !!! “Jules” ou “Jules de”, je ne vois pas la différence !!!
    quand aux deux animateurs, ils sont royalistes et alors ???

    on doit bien supporter à longueur de temps et d’année les Ruquier … Angot … Naguy, etc…, millionnaires du PAF, surtout le ruquier qui vient de s’offrir un château en Normandie avec NOTRE argent !!!!!!!!!!

    Alors deux heures avec Lorànt Deutsch et Stéphane Bern je n’y vois aucun inconvénient bien au contraire, et pas étonnant que ces historien de gauche ne soient pas d’accord !!! pour eux la révolution était utile et pour moi c’es de la daube et le début de la décadence de la FRANCE …. LA VRAIE !!!!

    pas celle que l’on voit actuellement qui n’est qu’une nation ouverte à tous les vents de la mondialisation soit disant heureuse avec l’envahissement de l’islam politique qui est la même que l’islam tout court, une secte à éradiquer, tout au moins à chasser de CHEZ NOUS !!!!

    de toute façon je NE voterai QUE pour celui ou celle qui voudra bien consacrer de nouveau la FRANCE au Coeur Immaculé de Marie, la Sainte Vierge, Immaculée Conception !!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services