Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Nouveaux médias

Un document relance le débat sur la pertinence des médias

La presse se recopie allègrement à la suite de la découverte d'un fragment de parchemin du IVe siècle, sur lequel il est écrit :

"Et Jésus leur a dit : 'Ma femme"

Tous les médias titrent à peu près la même chose:

"Un document relance le débat sur le mariage de Jésus"

Yves Daoudal ridiculise les journalistes :

"il n’est pas besoin d’être un
spécialiste pour savoir qu’au IVe siècle pullulaient les faux évangiles
gnostiques
, notamment en copte (comme le plus célèbre d’entre eux,
l’Evangile selon Thomas, découvert en 1945). Evangiles caractérisés
notamment par le fait qu’il s’agit d’une suite de propos attribués à
Jésus commençant toujours par « Jésus a dit ».

Un tel fragment ne permet même pas
d’affirmer que le propos puisse être attribué à Jésus-Christ, plutôt
qu’à Jésus ben Sirach (l’auteur de l’Ecclésiastique) voire à Josué (dont
le nom en copte comme en grec et en hébreu s’écrit exactement comme
Jésus), ou à un autre Jésus…

Bref, le bout de parchemin ne peut rien relancer du tout. Surtout pas un « débat » qui n’a aucun sens."

Saluons quand même Le Figaro, qui s'est intéressé un peu plus au sujet que ses confrères :

"Selon le père Michel Gueguen, professeur d'Écriture sainte au Collège
des Bernardins, trois points posent question, voire problème: qu'est-ce
qui nous prouve que le «Jésus» cité dans ce fragment fait allusion au
Jésus de la Bible? «Jésus était un nom commun au début de notre ère,
explique-t-il, les Ancien et Nouveau Testament en comptent d'ailleurs
plusieurs. Ce fragment peut donc renvoyer à une autre personne que
Jésus-Christ.
»

Autre aspect: les multiples interprétations
possibles que l'on peut tirer de ce bout de phrase. «Comme nous le
voyons dans la Bible, le langage religieux est très symbolique et il ne
faut pas prendre à la lettre le langage matrimonial, relève le père
Gueguen. Dieu est parfois désigné comme l'Époux qui rentre en alliance
avec Israël. Il ne s'agit en rien du mariage incarné que nous
connaissons!
» Et d'ajouter: «L'Ancien Testament ne comporte aucun
possessif comme celui mentionné dans le fragment. Le Christ ne dit
jamais “ma femme” mais “femme”.
De plus il est toujours seul ou
accompagné d'une communauté. Cela rentre donc en contradiction avec les
quatre Évangiles qui sont tout de même garants d'objectivité historique,
contrairement aux autres et à toute la littérature qui n'a cessé de se
développer sur ce sujet depuis le Ier siècle.
»"

Partager cet article

9 commentaires

  1. Le démon n’a de cesse que de continuer à cracher sur son créateur. Il en a toujours été ainsi et il continuera jusqu’à la fin.
    Cette anecdote sur ce bout de parchemin à au moins le mérite de clairement nous indiquer pour qui chantent les journalistes et de qui ils sont à la botte. Peut être devrions nous redoubler de prière pour qu’il choisissent enfin le chemin, la vérité et la vie.

  2. Imagine si tous les médias titrent un texte chrétien donnant le droit de tuer ces blasphémateurs.

  3. C’est vrai que si même le Christ était marié « j’vois pas pourquoi » les si gentils et pauvres malheureux gays tout discriminés (j’ai failli écrire stigmatisés) ne pourraient pas se marier. C’est donc pas chrétien de leur refuser le mariage.
    (mode ironie off)

  4. Il n’est pas fait mention de la présence de sa femme à la croix, contrairement à celle de sa mère, et si elle était déjà décédé, la Bible en aurait parlé, comme de son mariage, acte important.
    C’est quand même fou ce que notre société qui rejette le Christ peut s’intéresser à ce genre d’histoires…

  5. Mais David, cela existe déjà dans la Bible…pas besoin de le découvrir.

  6. Heu, Hazel, je ne la trouve pas, où c’est écrit ?

  7. Cela ne correspond en rien au langage de Jésus qui parlera de sa mère en l’appelant « femme ».
    En plus, la période où ce fragment aurait été trouvé est une période ou beaucoup de « fausses explications » étaient données. Lisez votre Bible !

  8. Heureusement qu’il n’était pas écrit « Mon homme »^^

Publier une réponse